Les émeutes d'Anderlecht, catastrophe sanitaire dans trois semaines?

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
Hier j'ai vu sur facebook une photo ou une bonne dizaine de jeunes sont menottés, assis en file indienne, assis l'un sur l'autre sur un trottoir...
J'ai vu également dans les info des journaux que au total environ 60 jeunes auraient été arrêtés.

Personne évidemment ne va dire qu' il ne fallait pas faire arrêter les casses et cette réaction émotionnelle surdimensionnée de ces jeunes

MAIS MAIS MAIS en voyant ces images ou ces jeunes sont assis l'un sur l'autre en cette période de crise du Covid19 ou on nous rabâche TOUS les jours sur la HAUTE importance des mesures de distanciation, on ne peux que s'interroger sur les conséquences potentiellement catastrophique sur le plan sanitaires a supposer une infection de ces jeunes qui vont probablement retourner dans leurs familles ou il y a probablement des personnes âgées et ou des personnes souffrant d'une maladie chronique, je ne parle même pas de la surcharge au niveau des hôpitaux : en sommes dans ce cas de figure tout le monde est perdant, toute la collectivité.


Alors Était-ce vraiment bonne méthode de les coller les uns sur les autres? n' aurait il pas été mieux de les arrêter un a un et surtout de les maintenir a distance entre eux au lieu de les coller l'un a l autre? il suffit que un seul gamin soit porteur du Covid19 pour le transmettre a tous les autres jeunes avec qui il était assis sur la photo....Etait ce possible de procéder autrement que de les coller l'un sur l'autre? Si oui, alors pourquoi avoir choisi cette méthode qui risque avec un décalage de quelque semaines de provoquer des victimes collatérales??

Dans ce cas de figure on se retrouve a l ANTINOMIE du respect des règles de distanciation sociale que la police est censée faire respecter....

Mais la un médecin, un urgentiste, un scientifique qui vois ces jeunes l'un sur l autre en fil indienne il va être en colère et sous le choc, car cette image signifie clairement catastrophe sanitaire dans trois semaines et surcharge sur le personnel soignant qui a déja difficile a gérer l afflux des malades eu égard a la haute contagiosité de ce virus


Le but de l'arrestation du jeune décédé était bien de faire respecter les règles du confinement? N'est ce pas? Alors pourquoi en l occurrence, et de nouveau en me basant sur cette photo que j'ai vu hier sur Facebook, ces même policiers n'ont ils pas fait respecter ces règles de confinement?

S'il y a eu erreur, alors on peut encore rattraper l'erreur : ces jeunes normalement ne devraient pas rentrer dans leur familles mais dans un autre lieu : un centre pour jeune? une auberge? pendant au moins 15 jours et ce dans l'intérêt collectif : leurs grand parents, la surcharge des hôpitaux, .....


Rappelons en effet, que les parents ne sont pas responsable de ces incidents : j'ai vu plusieurs vidéos ou le papa de la victime appelait au calme et je ne doute pas que tous les parents de ces jeunes en colère aimeraient voir leurs enfants a la maison et non a la rue.
 
Dernière édition:
Haut