Enfants placés en France : des « dysfonctionnements majeurs » reconnaît le secrétaire d’Etat

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Le Secrétaire d’Etat en charge de la Protection de l’enfance, Adrien Taquet, a observé les « conditions indignes » de la prise en charge des enfants placés après la diffusion d’un reportage dimanche soir sur M6. Il assure sa « détermination à agir face à ces dysfonctionnements majeurs ».

Le secrétaire d’État chargé de la Protection de l’enfance Adrien Taquet a reconnu lundi des « dysfonctionnements majeurs » dans la prise en charge des enfants placés et a exprimé sa « détermination à agir » contre ces défaillances, dans un communiqué et un entretien avec La Croix.

Un an après une enquête choc sur la prise en charge défaillante de l’Aide sociale à l’enfance, un nouveau documentaire de Zone Interdite, diffusé dimanche, enfonce le clou, montrant que beaucoup reste à faire pour mieux protéger les enfants placés.



« Des conditions indignes »

Educateurs non formés, jeunes livrés à eux-mêmes, pré-adolescentes qui se prostituent ou fuguent et que personne ne recherche… Le journaliste Jean-Charles Doria a enquêté huit mois dans plusieurs foyers d’enfants placés pour dénoncer ces graves manquements. « Ces images montrent des enfants et des adolescents pris en charge dans des conditions indignes, victimes de violences de la part d’adultes qui devraient prendre soin d’eux et les protéger », a regretté le Secrétaire d’État dans un communiqué diffusé sur Twitter, exprimant en même temps son « émotion » et sa « détermination à agir face à ces dysfonctionnements majeurs ».

Il entend ainsi demander aux préfets de lui « transmettre, dans les trois mois, un état des lieux de la manière dont ces établissements sont contrôlés », précise-t-il à La Croix. « Chaque département est censé avoir une procédure de signalement : en cas de problème, son président doit prévenir le préfet », selon lui.

350 000 jeunes concernés

« Je veux également m’assurer que chaque département dispose bien d’un plan annuel de contrôle des foyers. En cas de défaillance, l’État élaborera ses propres contrôles, complémentaires. Ils seront menés par les préfets et l’Inspection générale des affaires sociales », ajoute-t-il.
« Il s’agit notamment d’établir, au niveau national, des taux d’encadrement dans les lieux d’accueil, normes qui viendront compléter la Stratégie nationale de protection de l’enfance », détaille le secrétaire d’État, en observant qu’"aucune règle précise n’existe aujourd’hui en la matière". « Ce sera chose faite au deuxième semestre 2020 », assure-t-il.

Plus de 350 000 jeunes font l’objet d’une mesure de protection de l’enfance en France, dont la moitié est placée dans des foyers ou auprès de familles d’accueil. Une stratégie gouvernementale a été présentée en octobre. Si elle comporte des mesures pour améliorer la prise en charge médicale des enfants placés dès 2020, elle a été jugée « insuffisante » par les acteurs du secteur, notamment sur la formation des professionnels au contact des enfants et le contrôle des structures.

https://www.sudouest.fr/2020/01/20/video-enfants-places-en-france-des-dysfonctionnements-majeurs-reconnait-le-secretaire-d-etat-7084180-710.php
 
j'ai regardé le reportage et c'est absolument saisissant.

le personnel de ces centres se fiche majoritairement des enfants qu'ils accueillent, voire détournent les fonds
les jeunes se droguent, se fuguent, se prostituent, ne vont pas à l'école et les adultes s'en moquent
et les autorités le savent
et personne ne fait rien.

Un budget considérable est dépensé pour que les jeunes placés se retrouvent plus en danger que chez eux.
les services sociaux feraient mieux d'aider les familles que de placer les enfants
il est reconnu que la France place à tour de bras alors que d'autres mesures pourraient être mises en place pour aider les familles à garder leurs enfants.
 
en même temps les payer coute une véritable fortune à l'Etat, donc nos impots !

tout cela pour que les enfants placés soient frappés, maltraités, n'aillent pas en classe, fuguent régulièrement sans que personne ne prenne acte, se prostituent etc... le placement ne sert à rien !
 
Salam

C'est grave, je peux comprendre qu'il y a un manque de personnel, cela n'empêche qu'une organisation s'impose, si l'infirmière est absente on la remplace ou au moins on met en place une procédure, ne serait ce que le dossier avec les traitements adéquat et une personne de référence.

Effarant tu m'étonnes que le monde va mal, est ce trop demandé d'avoir une structure qui respecte un minimum les patients ainsi que les procédures ? Même le traitement n'est peut être pas revue en fonction de l'évolution.
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Ne parlons pas de la maltraitance de ces instances par manque de moyens humains, techniques etc....sinon non tous les éducateurs ne s'en fiche pas, on ne devient pas éducateur par l'appât d'un salaire car c'est minable....ne généralisons pas surtout si vous ne connaissez pas trop ce monde....quand vous ne passez pas noêl en famille parce que vous devez être de permanence de nuit dans ces centres et que vous laissez vos enfants jeunes avec papa seulement ou vice versa....bref y'a beaucoup à dire....

j'ai regardé le reportage et c'est absolument saisissant.

le personnel de ces centres se fiche majoritairement des enfants qu'ils accueillent, voire détournent les fonds
les jeunes se droguent, se fuguent, se prostituent, ne vont pas à l'école et les adultes s'en moquent
et les autorités le savent
et personne ne fait rien.

Un budget considérable est dépensé pour que les jeunes placés se retrouvent plus en danger que chez eux.
les services sociaux feraient mieux d'aider les familles que de placer les enfants
il est reconnu que la France place à tour de bras alors que d'autres mesures pourraient être mises en place pour aider les familles à garder leurs enfants.
 
C'est plus ce que c'était,je connais très bien le sujet et avant les moyens étaient vraiment conséquent pour la protection de l'enfance en général,mais à force de couper dans le budget ça donne se genre de résultat
 
j'ai de multiples témoignages de parents d'enfants placés dans des foyers qui confirment que leurs enfants fuguent des semaines entières, et le foyer ne fait RIEN !
il faudrait immédiatement appeler le juge, la police, car c'est un mineur en danger, drogue prostitution et tout ce que vous imaginez
et bien rien n'est fait, les adultes qui devraient entourer le jeune et le protéger ne le font pas !
 
j'ai de multiples témoignages de parents d'enfants placés dans des foyers qui confirment que leurs enfants fuguent des semaines entières, et le foyer ne fait RIEN !
il faudrait immédiatement appeler le juge, la police, car c'est un mineur en danger, drogue prostitution et tout ce que vous imaginez
et bien rien n'est fait, les adultes qui devraient entourer le jeune et le protéger ne le font pas !
Tu peut pas empêcher un enfant de fuguer ou alors faut le placé dans une prison,j'ai été en foyer et je peux te dire que si tu veut sortir ou fuguer personne t'arrêtera,au prochain contrôle d'identité tu te fera embarquer à la rigueur mais pas à tout les coups,il suffi que le policier ne tape pas ton nom au fichier et tu passe au travers des mailles du filet
 
ben oui les portes sont ouvertes, facile de fuguer

mais pourquoi ces jeunes veulent ils quitter le foyer ? il n'y a qu'à regarder le reportage: on ne leur propose rien, pas d'activités, pas d'encadrement digne de ce nom.
et quand ils fuguent, il y a une procédure à mettre en place, il faut agir vite, les filles se retrouvent vite prostituées par des proxénètes, ce sont des proies idéales... pour protéger ces jeunes, les adultes devraient se secouer ! mais cce n'est pas le cas, ils laissent filer...
 
ben oui les portes sont ouvertes, facile de fuguer

mais pourquoi ces jeunes veulent ils quitter le foyer ? il n'y a qu'à regarder le reportage: on ne leur propose rien, pas d'activités, pas d'encadrement digne de ce nom.
et quand ils fuguent, il y a une procédure à mettre en place, il faut agir vite, les filles se retrouvent vite prostituées par des proxénètes, ce sont des proies idéales... pour protéger ces jeunes, les adultes devraient se secouer ! mais cce n'est pas le cas, ils laissent filer...
pourquoi à ton avis pour l'interdit,voir leurs amis,leurs copine,faire de l'argent facile,trainer,partir à l'aventure,se droguer etc il n'y a pas de raisons particulière,ces enfants sont arrivé dans ces foyer complètement déstructurer c'est pas au bout d'une semaine qu'il vont se dire à ici c'est le paradis,tout les enfants voudrais être ailleurs en famille,entourer de leurs parent quand il ne sont pas morts,droguer,alcoolique,en prison,ou irresponsable etc..c'est pas part hasard qu'ils se retrouve en foyer pour la plupart ils ont de sérieux problème psychologique,affectif et pour certains le foyer n'est même pas la bonne structure,beaucoup devrais être en psychiatrie
 
ils ont de sérieux problème psychologique,affectif et pour certains le foyer n'est même pas la bonne structure,beaucoup devrais être en psychiatrie
tu as tout à fait raison @Tachfin78

n'empéche que la démission et le laisser aller des responsables qui devraient entourer ces enfants est inacceptable
on peut faire mieux que ce qu'ils font
s'il faut amener le jeune pour qu'il soit suivi en CMP ou en psychiatrie, c'est à eux de les y amener ! Pas de les laisser faire n'importe quoi
ils ont une mission qu'ils ne remplissent pas et ils sont payés pour !
 
tu as tout à fait raison @Tachfin78

n'empéche que la démission et le laisser aller des responsables qui devraient entourer ces enfants est inacceptable
on peut faire mieux que ce qu'ils font
s'il faut amener le jeune pour qu'il soit suivi en CMP ou en psychiatrie, c'est à eux de les y amener ! Pas de les laisser faire n'importe quoi
ils ont une mission qu'ils ne remplissent pas et ils sont payés pour !
Toutes les décisions doivent avec l'aval du juge pour enfants,que se soit un suivie psychiatrique ou un autres placement adapter,la décision final revient au juge en concertation avec l'équipe éducative,médecin,psychiatres etc,les dysfonctionnement sont multiples et le seul responsable c'est le gouvernement et plus particulièrement Adrien taquet
 
Haut