• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Environnement : regardez "paraguay, les cultures empoisonnées"replay

  • Initiateur de la discussion mam80
  • Date de début
mam80

mam80

la rose et le réséda
Modérateur
de la série documentaire "Vert de rage"

Dans ce documentaire de France 5, le journaliste Martin Boudot montre l'usage dramatique des pesticides dans la culture du soja au Paraguay.

C'est une enquête sur un scandale environnemental. Franceinfo.fr vous propose de revoir, samedi 8 et dimanche 9 juin, Paraguay, les cultures empoisonnées, de la série documentaire intitulée "Vert de rage".

Diffusé sur France 5, ce film de Martin Boudot montre l'usage dramatique des pesticides dans la culture du soja au Paraguay.

Pour nourrir le bétail de la planète, l'industrie du soja détruit les forêts paraguayennes.

Depuis 2001, 5 millions d'hectares sont partis en fumée, soit la superficie de 500 villes comme Paris.

En même temps, la production de soja transgénique a explosé de 480%. Ce n'est plus la forêt qui entoure les villages mais d'immenses champs de soja dans lesquels des quantités monstres de pesticides sont déversées, sans aucune précaution envers les habitants.

Une enquête aux preuves accablantes

Face à cette situation, des familles se mobilisent pour dénoncer l'impact de ces pesticides sur leur santé, mais elles manquent cruellement de preuves.
Alors le journaliste Martin Boudot s'est donné pour mission d'établir lui-même des mesures de pollution, avec l'aide de scientifiques. Ensemble, ils développent une étude unique sur les dommages génétiques, causés sur les enfants exposés à ces substances chimiques.
Leurs résultats sont catastrophiques et déclenchent un débat national au Sénat.
L'enquête remonte également jusqu'à l'une des sources de la pollution : le producteur de pesticides Monsanto.


mam
 
A

azamoglan

Du moment que le Paraguay soutient le Maroc contre le Polisario, on va pas chipoter pour quelques tonnes de pesticide.
 
A

azamoglan

L’économie de ce pays latino-américain est dépendante de ses voisins puisqu’il fait partie de l’Association Latino-américaine d’Intégration et est le membre fondateur du MERCOSUR, ce qui explique ses principaux partenaires commerciaux soit le Brésil, l’Argentine, l’Espagne et les États-Unis. Cette dépendance peut être constatée par l’importance des exportations vers le Brésil (21 %), Uruguay (17 %), le Chili (12 %), l’Argentine (11 %) et la Russie (4 %). Ce commerce représente 7 972 milliards de dollars6.
Les principaux produits exportés sont :
  • les produits agricoles à 83 %,
  • les produits manufacturés à 16 %,
  • les produits chimiques à 3,1 %.
Le soja reste donc en amérique du sud
 
A

azamoglan

Il serait intéressant de savoir quels sont les clauses commerciales ayant aboutit au soutien paraguayen au Maroc.
Ce n'est certainement la proximité géographique qui a influencé Ascuncion.
 
ElviraPacino

ElviraPacino

On va pas me priver de mon entrecote

Les ecolos commencent a nous saouler
 
Haut