1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

Évangiles canoniques et apocryphes pour les historiens

Discussion dans 'Philosophie, spiritualité et autres religions' créé par Hibou57, 23 Août 2018.

Les historiens font‑ils une différence entre les Évangiles canoniques et apocryphes, en dehors du fait historique que certains ont été désignés...

  1. Hibou57

    Hibou57 VIB

    Inscrit:
    13 Février 2006
    Messages:
    44 629
    Likes:
    27 280
    Les historiens font‑ils une différence entre les Évangiles canoniques et apocryphes, en dehors du fait historique que certains ont été désignés canoniques ?
     
    felouquier et Ebion aiment ça.
  2. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    Objectivement les évangiles canoniques sont plus fiables, plus historiques, moins contaminés par l’idéologie et les projections mentales de communautés chrétiennes. Même le quatrième évangile contient certains faits historiques précieux. L’apocryphe le moins délirant est l’évangile selon Thomas, mais il y a pas grand-chose qu’il puisse ajouter à notre connaissance de Jésus, surtout qu’il est au moins autant contaminé par l’idéologie que les canoniques et qu’il est bien plus tardif. Le reste des apocryphes consiste surtout en divagations insensées et de caractère mythologique. Il est ridicule d’y chercher la preuve d’une relation charnelle entre Jésus et Marie-Madeleine. Un fragment nous dit que Jésus donne un bisou à Marie-Madeleine. Mais ça a fort peu de chances d’être historique. Mais surtout, ce geste signifiait une chose très différente pour les chrétiens de l’époque que pour des Occidentaux de 2018. Ça avait un sens rituel et initiatique qu’on a perdu de vue, et non un sens romantique. Paul en parle dans ses épîtres.

    De dire cela, de justifier les évangiles canoniques par le chemin détourné de l’analyse historique et archéologique, sans présupposé croyant, c’est aller à contre-courant, je sais. La mentalité pseudo-spirituelle d’aujourd’hui veut plutôt croire que les évangiles apocryphes contiennent des vérités secrètes sur Jésus transmises par des Initiés et que les Empereurs et les papes ont tenté de faire disparaître parce qu’ils craignaient pour leur pouvoir.... les évangiles canoniques seraient des mensonges inventés par une Église infidèle à Jésus et avide de domination. Dire que l’Église a fait le meilleur choix en sélectionnant les canoniques et en écartant les délires des apocryphes, c’est pas vendeur. On ne fera pas de best-seller avec ça, ni de documentaire pseudo-historiques aux couleurs criardes et au montage tendancieux relayé sur YouTube!
     
  3. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    Les apocryphes sont issus de milieux qu’on pourrait qualifier de sectaires pour l’époque. Il ne s’agit pas de traditions initiatiques remontant à un enseignement secret de Jésus. Cela n’a rien à voir. C’est des groupes sectaires qui essayaient de se justifier face à l’Église mainstream, en composant des évangiles qui appuyaient leurs idées farfelues. Tous les apocryphes sont beaucoup plus tardifs que les canoniques (sauf les Odes de Salomon).

    Si on part de là, autant prendre au sérieux le Livre de Mormon ou les livres du très féroce Raël sur la Bible!
     
  4. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    En conclusion, Raël est féroce alors que @madalena & Jésus sont purs! :timide:
     
    Curios apprécie ceci.
  5. Hibou57

    Hibou57 VIB

    Inscrit:
    13 Février 2006
    Messages:
    44 629
    Likes:
    27 280
    Qu’est‑ce qui a permis de déterminer qu’ils étaient moins fiables ? Leurs dates ? D’autres choses ?
     
    Ebion apprécie ceci.
  6. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    Ils sont plus tardifs (de beaucoup), ils contiennent des éléments farfelus qui ont subi des influences extérieures, comme la philosophie grecque, et leur contenu exprime beaucoup plus des préoccupations de leur époque et lieu de rédaction (communautés sectaires souvent à tendance gnostique) que des préoccupations de l’époque de Jésus.
     
    etre2en1 et Hibou57 aiment ça.
  7. danalacelte

    danalacelte

    Inscrit:
    13 Décembre 2017
    Messages:
    2 415
    Likes:
    2 790
    Non mais pour les historiens toute la bible est fausse. Avant on la remettait pas en cause, la prenant pour un livre d'histoire et les historiens se basaient sur elle. Mais depuis les progrès de l'archéologie on sait bien que les 3/4 de ce qu'elle raconte est faux.
     
  8. etre2en1

    etre2en1 VIB

    Inscrit:
    8 Février 2011
    Messages:
    21 950
    Likes:
    17 844
    Et même la partie Ancien Testament, on sait que c'est aux 3/4 faux, pas seulement la partie Nouveau Testament qui parle de Jesus.
    Des belles histoires pour faire rêver, effrayer et manipuler.
    Il y a parfois un petit fond de vérité, mais ils ont brodé autour, adapté les histoires, changé des faits.
     
    TIGELLIUS et Ebion aiment ça.
  9. TIGELLIUS

    TIGELLIUS

    Inscrit:
    16 Avril 2018
    Messages:
    1 714
    Likes:
    563
    L’Évangile est un seul, celui que le Créateur a enseigné à Jésus. Les évangiles canoniques, sont de rapports selon tel ou tel qui l'a rapporté, par conséquent, l’Évangile original n'est plus là.
     
  10. Papoun

    Papoun

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    2 917
    Likes:
    1 866
    @etre2en1

    Pour le Nouveau Testament, sur ce qui ne relève pas de la foi (Résurection, miracles de Jésus), plus aucun historien sérieux ne dit qu'ils sont des faux grossiers : Jésus a existé, et c'est son "parcours" qui est relaté. L'Evangile de Jean contient en particuliers des détails archéologiques et linguistiques tout à fait convaincants (lire le "Jésus" de Jean-François Petitfils)

    Pour l'Ancien Testament, il ne faut pas le lire comme un livre d'Histoire, en tout cas pour ce qui est antérieur au Roi Salomon.
    L'important n'est pas ce que les textes racontent, mais ce qu'ils VEULENT DIRE : la lecture doit être symbolique.
     
  11. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    Bonjour,

    Un des problèmes du Pentateuque et des livres historiques de l’AT, c’est qu’ils sont écrits en fonction de la théologie de l’Alliance et de la rétribution, et ils s’arrangent pour que « Dieu » ait toujours raison. Les détails des règnes des rois sont trafiqués, omis ou inventés librement de façon à justifier Dieu après coup et à inciter les gens à respecter sa loi. On lit sans arrêt des histoires de rois qui, parce que méprisant Dieu, subissent divers malheurs et échouent, alors que les rois pieux, tant qu’ils restent pieux, voient leurs affaires prospérer. La vision de l’histoire dans les chroniques de la Bible se réduit à un moralisme théologique binaire qui parle rarement de la profondeur des drames de personnes confrontées au non-sens ou aux injustices de la création. Je faisais remarquer l’autre jour à un exégète que l’AT ne met en scène aucun handicapé intellectuel, et les autistes, n’y pensons même pas. Et il y a un seul cas de mortalité infantile dans la Bible, le fils de l’adultère de Bethsabée, et le texte moralise cette tragédie de façon opportuniste.
     
    Papoun apprécie ceci.
  12. Papoun

    Papoun

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    2 917
    Likes:
    1 866
    Forcément ! Les dieux Grecs passaient leur temps à déclencher des catastrophes.
    Les Hébreux ont remédié à ce problème ! :)
    Article 1 : Dieu a toujours raison
    Article 2 : dans le cas contraire, appliquer l'article 1

    199501

    Plus sérieusement : les aveugles, sourds, paralytiques sont légions dans le NT, mais il correspondent aussi à nos manques de foi : lire à deux niveaux également.
     
    Dernière édition: 12 Octobre 2018
    Ebion apprécie ceci.
  13. yasstyme85

    yasstyme85

    Inscrit:
    29 Mars 2017
    Messages:
    1 396
    Likes:
    1 271
    @Ebion y a une question qui me taraude quant au mot Évangile..ce mot est grec comme on sait mais Jesus et ses paroles ont été écris dans l'araméen au départ !!?
     
    TIGELLIUS et Ebion aiment ça.
  14. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    Bonjour,

    Certains spécialistes pensent qu’une première version de l’évangile selon Matthieu a existé en Araméen. L’auteur de l’évangile selon Marc n’a pas le grec comme langue maternelle, et son style est influencé par l’araméen. L’auteur du troisième évangile, par contre, est un vrai Grec et s’exprime dans une langue élégante. L’auteur du quatrième évangile (ou les auteurs) s’exprime dans un grec très élémentaire (on peut s’en surprendre, vu la profondeur de la théologie qu’il élabore), donc certains pensent qu’il s’adressait à un public qui n’avait pas le grec comme langue maternelle.

    Quant à Jésus, il parlait araméen dans le quotidien, il parlait hébreu comme langue liturgique, il avait sans doute certaines connaissance du grec hellénistique (koine) pour interagir avec des païens, et possiblement il connaissait des bribes de latin, par le contact avec des soldats et des administrateurs romains. C’est comme un Marocain en fait : lui il parle darija au quotidien, il utilise l’arabe classique comme langue liturgique ou littéraire, et il parle français dans les affaires économiques ou les relations avec l’extérieur!
     
    yasstyme85 apprécie ceci.
  15. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    (Quoique les Marocains c’est une couche de plus, à cause de la culture amazighe très vivace, qui rivalise avec l’arabe)
     
    yasstyme85 apprécie ceci.
  16. yasstyme85

    yasstyme85

    Inscrit:
    29 Mars 2017
    Messages:
    1 396
    Likes:
    1 271
    Pourquoi je t'ai posé cette question parce que ce qui m'intrigue a un rapport avec le coran qui a préservé le même mot çàd Evangile pour désigner la révélation faite à Jésus, si les évangiles s'avèrent être des compilations historiques cela constitue une preuve de plus de l'historicité du Coran ou Alors qu'est que t'en pense ?
     
  17. yasstyme85

    yasstyme85

    Inscrit:
    29 Mars 2017
    Messages:
    1 396
    Likes:
    1 271
    « Et Nous lui avons donné l´Evangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu´il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.» (Coran 5.46)
     
  18. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 690
    Likes:
    40 614
    Le mot arabe Injil est bien un emprunt au grec ancien (eu-angelion). Quant à imaginer que l’arabe est réellement la langue de Dieu, et pas simplement un moyen de fortune pour lui de communiquer certains messages à des humains d’une partie du monde dans leurs mots pour être compris... je ne suis pas capable d’y croire. Si des musulmans y croient quand même, c’est leur affaire. Peut-être aussi qu’ils croient autre chose et que j’ai rien pigé.
     
    yasstyme85 apprécie ceci.
  19. TIGELLIUS

    TIGELLIUS

    Inscrit:
    16 Avril 2018
    Messages:
    1 714
    Likes:
    563
    L'arabe n'est pas la langue d'Allah, mais un outil permettant de faire comprendre à un peuple déterminé recevant la révélation. Allah est bien au-dessus de la Création.
     
    Ebion apprécie ceci.