1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

La falsification des manuscrits du nouveau testament

Discussion dans 'Philosophie, spiritualité et autres religions' créé par Drianke, 12 Novembre 2018.

Note préliminaire : Pour la rédaction du présent article, je me suis basé principalement sur l’ouvrage du professeur Bruce M. Metzger « The Text Of...

  1. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    78 299
    Likes:
    85 570
    Note préliminaire : Pour la rédaction du présent article, je me suis basé principalement sur l’ouvrage du professeur Bruce M. Metzger « The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 » ainsi que sur les travaux du Docteur Bart Ehrman.

    I- Introduction

    Les chrétiens sont souvent choqués par l’affirmation musulmane de la falsification de la Bible en général et du Nouveau Testament en particulier, « Comment pouvez vous croire que des scribes croyants et craignant Dieu aient pu falsifier les Saintes-Écritures ?! » nous disent-ils. « Et puis comment la Parole inspirée de Dieu peut-elle subir des falsifications ?! » s’indignent-ils.

    En effet, pour eux des passages coraniques tels que 5:14; 5:48; 3:78; 2:75-79 sont inacceptables car les scribes chrétiens avaient beaucoup de respect pour le texte du Nouveau Testament et n’auraient jamais fait une telle chose. De plus, le Nouveau Testament étant d’inspiration divine est infalsifiable selon eux.

    Or, nous allons voir qu’un tel argument n’est plus soutenable aujourd’hui. En effet, grâce à la découverte de nouveaux manuscrits, même les théologiens chrétiens reconnaissent que le texte du Nouveau Testament a subi des altérations et des falsifications de la part de scribes peu scrupuleux comme nous allons le voir en détail à continuation.

    D’abord, avant de traiter le sujet, il faut souligner le fait que nous ne disposons plus des originaux du Nouveau Testament, nous n’avons que des copies réalisées des siècles plus tard. Bart Ehrman, célèbre docteur en théologie, historien et spécialiste du Nouveau Testament dit :


    « Non seulement nous n'avons pas les originaux, mais nous n'avons pas les premières copies des originaux, nous n'avons même pas les copies des copies des originaux, ni même les copies des copies des copies des originaux. Ce que nous avons sont des copies faites plus tard- beaucoup plus tard. Dans la plupart des cas, ce sont des copies rédigées nombreux siècles plus tard,… » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman page 10).

    Le problème ne s’arrête pas là. Car les copies que nous possédons posent un autre problème qui n’est pas sans gravité : Elles diffèrent les unes des autres. Bart Ehrman continue :

    « … et toutes ces copies sont différentes l'une de l'autre, dans de milliers d'endroits. Comme nous le verrons plus tard dans ce livre, ces copies diffèrent les unes des autres en tant d'endroits que nous ne savons même pas combien il existe de différences. » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman page 10)

    Il en conclut que :

    « Il est peut être plus facile de dire : il existe plus de différence entre nos manuscrits qu'il y en a de mots dans le nouveau testament. » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman page 10)

    Le problème que posent ces différences entre les manuscrits que les spécialistes appellent « les variantes de lecture » est facile à comprendre. Nous allons prendre un exemple fictif pour expliquer ce point:

    Supposons qu’un juge appel trois témoins pour connaître les traits d’un prétendu meurtrier. Le témoin A dit que le meurtrier a les cheveux longs, Le témoin B par contre dit que le meurtrier a la tête rasée, et le témoin C dit que le meurtrier avait les cheveux courts.

    Récapitulons : A : les cheveux longs ; B : la tête rasée ; C : les cheveux courts.

    Il n’est pas difficile de comprendre que le juge aura de sérieux problèmes à savoir laquelle des versions est la correcte. C’est exactement le même problème que posent ces différences entre les manuscrits du Nouveau Testament ! Dans certaines situations il est facile de reconnaître laquelle des versions est l’authentique, mais dans d’autres situations, il est quasiment impossible de reconstituer le texte original.

    Ces différences entre les manuscrits du Nouveau Testament sont apparues très tôt. Déjà au troisième siècle, Origène qui est l’un des Père de l’Eglise se plaignait ainsi :


    « Les différences entre les manuscrits sont devenus très grandes, que sa soit par négligence de certains copistes ou par l’audace pervers d’autres ; ou bien ils ne se préoccupent pas de vérifier ce qu’ils ont transcrit, ou bien, en vérifiant, ils ajoutent ou ils retranchent selon leur volonté » (Commentaire sur Mathieu 15 :14, tel que cité en Bruce M. Metzger , « Explicit References in the Works of Origen to Variant Readings in New Testament Manuscripts » en J. Neville Birdsall and Robert W. Thomson, eds., « Biblical and Patristic Studies in Memory of Robert Pierce Casey, Herder, Fribourg, 1968, pp.78-79)............................................

    http://blog.decouvrirlislam.net/Hom...-manuscrits-du-nouveau-testament/introduction
     
  2. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 653
    Likes:
    40 596
    Bien sûr que la Bible est falsifiée. Tu défonces des portes ouvertes. Les exégètes sérieux sont pas dans le délire des fondamentalistes.

    Mais la Bible n'est pas falsifiée de la façon dont les musulmans ordinaires le supposent. Le Jésus historique n'est pas celui dont parle le Coran, bien qu'il ne soit pas tout à fait non plus celui construit par les écrivains du NT. Pas plus que Jésus n'est celui des TJ, des mormons, de l'ésotérisme, des gauchistes révolutionnaires, des néo-hindous, de Dan Brown, de Raël, etc.

    Il faut toutefois nuancer. Il y a falsifier et falsifier. Les auteurs des évangiles et autres écrits ne visaient pas toujours à communiquer des détails factuels sur les gestes et les paroles de Jésus. Et leur public le savait, ils n'étaient pas dupes. Et les auteurs savaient que leur public savait. Certains passages du NT appartiennent à d'autres genres littéraires, ou parfois ils cherchent à transmettre des idées sous une forme narrative qui peut être créative, mais demeure relativement fidèle à l'esprit de Jésus.
     
    typologie et Yoel1 aiment ça.
  3. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 653
    Likes:
    40 596
    Il y a certains fragments des évangiles qui ne parlent pas de ce que Jésus a fait, et qui ne visent pas cela non plus. Ils parlent de ce que Jésus aurait dit ou aurait fait si telle situation s’était présentée. Bien sûr l’évangéliste y va de son interprétation, mais on sent qu’il y a une personne réelle qui sert de source d’inspiration. Et les évangiles cherchent à répondre aux besoins de communautés chrétienne du dernier tiers du premier siècle, il y a une visée pratique, éthique, liturgique, sociale.
     
  4. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    37 653
    Likes:
    40 596
    Puis bon, il faut pas exagérer les erreurs des copistes et les variantes. La plupart de ces variantes sont tout à fait insignifiantes, elles portent sur des détails orthographiques ou grammaticaux, ou des coquilles, sans la moindre portée doctrinale. Il y a quelques variantes plus profondes, comme Jean 8 ou la finale de Marc, mais cela ne change pas vraiment la théologie biblique, et encore moins les crédos et les dogmes.
     
    Papoun apprécie ceci.
  5. typologie

    typologie VIB

    Inscrit:
    3 Janvier 2016
    Messages:
    6 299
    Likes:
    2 102
    les musulmans ne comprennent pas qu'en affirmant et en reprenant les etudes occidental cela il se tire une balle dans le pied car de nombreux texte biblique confirmé par le coran leur historicité et leur datation sont remis en doute ainsi pas de moise qui a ecrit la bible ni de joseph avant moise etc ...

    et les musulmans s'arretent à la premiere affirmation la bible est falsifié mais ne disent pas en quoi et comment car il n'ont jamais etudié la question
    leur methode en general et de prendre ce que dit le coran et cherché dans la bible tout ce qui contredit le coran pour determiné les passages falsifier ...

    les musulmans ne cherchent pas a savoir ce que vraiment le bible dit il en ont une lecture trés superficiel
    pourtant les musulmans ont une experience de copier coller de la bible vielle de 1400 ans tout nos texte sont rempli de passage de la bible ...
     
    nordia apprécie ceci.
  6. typologie

    typologie VIB

    Inscrit:
    3 Janvier 2016
    Messages:
    6 299
    Likes:
    2 102
    et l'on pourrai en dire de meme de l'islam aussi a eté falsifié avec les faux hadiths qui on changé le sens du coran et donc de l'islam ... si les musulmans sont dans une telle confusion et se sont divisé en secte ce n'est pas pour rien ...
     
  7. nordia

    nordia

    Inscrit:
    15 Février 2012
    Messages:
    20 573
    Likes:
    13 939
    Mon avis le coran c est la bible ecrit par les gens du livre et l islam une fabrication des califes
     
  8. TIGELLIUS

    TIGELLIUS

    Inscrit:
    16 Avril 2018
    Messages:
    1 686
    Likes:
    557
    Comme tu l'a dit, c'est seulement ton avis que je ne partage pas.
     
    nordia apprécie ceci.
  9. TIGELLIUS

    TIGELLIUS

    Inscrit:
    16 Avril 2018
    Messages:
    1 686
    Likes:
    557
    Le Coran n'a jamais été falsifié. Concernant les hadiths il y en a eu des faux, forgés et inventés à des fins politiques.
     
  10. voleur2roses

    voleur2roses

    Inscrit:
    9 Décembre 2016
    Messages:
    2 035
    Likes:
    1 633
    Je pense que la question de @typologie est : à quel point les faux hadiths ont-ils façonné l'islam tel qu'il est/a été compris et pratiqué par les croyant?
     
    typologie apprécie ceci.
  11. nordia

    nordia

    Inscrit:
    15 Février 2012
    Messages:
    20 573
    Likes:
    13 939
    Tu as raison chacun son avis
     
  12. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    78 299
    Likes:
    85 570
    Les modifications accidentelles

    Nous n’allons pas trop développer cette partie car notre objectif est plutôt de montrer les modifications volontaires qui nous permettent de parler avec preuve de falsification du Nouveau Testament. Cependant, pour plus de transparence il convient de présenter quelques exemples de modifications accidentelles et involontaires du Nouveau Testament de la part des scribes car elles aussi ont endommagé le texte du Nouveau Testament.

    Les premiers manuscrits du Nouveau Testament étaient écrit en majuscule et sans espace entre les mots ce qui rendait la tâche des scribes très compliquée.

    Bart Ehrman dit :

    « …le fait que les manuscrits grecs s’écrivaient en Scriptio Continua, sans ponctuation et sans espace entre les mots, a augmenté les erreurs accidentelles commises par les scribes » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)

    Les fautes accidentelles sont de plusieurs types, Bruce Metzger les classe en quatre groupe (cf. « The text of the new testament » pages 186-195) :



    1- Erreurs résultant d’une vision défectueuse

    2- Erreurs résultant d’une audition défectueuse

    3- erreurs de mémoire

    4- erreurs de jugement


    Nous verrons ici quelques exemples des deux premiers types, c’est-à-dire les « erreurs résultant d’une vision défectueuse » ainsi que les « erreurs résultant d’une audition défectueuse ».

    1- Erreurs résultant d’une vision défectueuse

    « Les scribes qui souffraient d‘astigmatisme avaient des difficultés à distinguer des lettres grecques qui ressemblaient les unes aux autres, particulièrement quand les copies antérieures n’avaient pas été écrite avec soin. » (Bruce M. Metzger, « The text of the New Testament, pp186.)


    Exemples :


    1Corinthiens 5 :8

    « Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. »



    « … non avec un levain de malice et de méchanceté. Ce dernier mot « méchanceté » s’écrit en grec PONÉRAS, ce qui le rend très ressemblant au mot PORNEIAS, qui signifie « immoralité sexuelle »… dans certains manuscrits conservés , Paul averti explicitement les chrétiens non contre la méchanceté en général mais contre les vices sexuels en particulier » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    Romains 12 :11

    « Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur. »


    « En Romain 12 :11, Paul exhorte le lecteur à « servir le Seigneur ». Mais le mot « Seigneur », KURIW, est habituellement abrégé en KW (avec un trait sur la partie supérieure), lettres que certains des premiers scribes ont interprété de façon erronée comme abréviation de KAIRW qui signifie « temps ». Par conséquent dans leur manuscrit Paul exhorte les lecteurs à « servir le temps ». » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    La Bible annotée de Neûchatel :


    « - Une variante de D, etc. qui donne la leçon reçue en Occident jusqu'à Jérôme, porte : servant le temps.

    Luther a suivi cette variante dans sa traduction. Meyer, Godet, Zahn et d'autres considèrent cette leçon comme le texte primitif ils estiment que la formule courante : servant le Seigneur, a été substituée à l'expression : servant le temps, qui ne se trouve pas ailleurs.

    Temps et Seigneur ne diffèrent en grec que par une lettre.


    Si temps, occasion, est le mot employé par l'apôtre, il a voulu dire : saisissez les occasions qui vous sont offertes de vous employer avec ferveur au service de vos frères, ou encore : sachez vous soumettre aux circonstances favorables ou défavorables, quand vous voulez faire du bien au prochain.”
     
  13. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    78 299
    Likes:
    85 570
    Note: Remarquons qu’ici nous ne pouvons plus connaitre le vrai sens utilisé par Paul. Le sens original est perdu. La Bible de Neûchatel donne les deux interprétations au cas où!


    1Corinthiens 12:13

    « Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. »


    « ...en 1Corienthiens 12:13: Paul affirme qu’en Christ “Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, et qu’également « nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. ». Le mot « Esprit » (PNEUMA) s’abrégeait dans plusieurs manuscrits en PMA, une formule qui pouvait se confondre, et qui fut confondue, avec le mot grec « boisson » (POMA) ; ce qui fait que dans certains manuscrits Paul affirme que tous ont « été abreuvé d’une seule boisson ». » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    Luc 12 :8-9

    « Je vous le dis, quiconque me confessera devant les hommes, le Fils de l'homme le confessera aussi devant les anges de Dieu; mais celui qui me reniera devant les hommes sera renié devant les anges de Dieu. »


    « Le manuscrit en papyrus le plus ancien conservé de ce passage omet complètement le verset 9, et ce n’est pas difficile d’apprécier comment l’erreur a été commise. Le scribe a copié les mots « devant les anges de Dieu » du verset 8, Après il reposa ses yeux sur la page qui lui servait de modèle, il trouva les mêmes mots au verset 9 et supposa que c’était ceux qu’il venait de copier ; par conséquent, il continua au verset 10 et il élimina tous le verset 9 du manuscrit. » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    Jean 17 :15

    « Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. »


    « Dans l’un des meilleurs manuscrits conservés (Le Codex Vaticanus du IV siècle) il y a une omission des mots « monde…du » ce qui fait que Jésus prononce une étrange prière : « Je ne te prie pas de les ôter du mal. » » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    Luc 10 :32

    « Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre. »


    « L’ensemble du verset Luc 10 :32 est manquant en « N » parce que la phrase finie avec le même verbe que la phrase précédente (verset 31). » (Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 pp189 )


    1Corinthiens 9 :2

    « Si pour d'autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur. »


    « Le Codex Alexandrinus omet en entier le verset 1Cor 9 :2 qui fini par les mêmes quatre mots que le précèdent verset. » (Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 pp189 )


    Luc 14 :26-27

    « Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple. »


    « Les cinq derniers mots en Luc 14 :26 et 27 sont exactement les mêmes, il est facile de se rendre compte des omissions accidentelles du verset 27 dans plus d’une douzaine de manuscrits. » (Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 pp189 )
     
  14. typologie

    typologie VIB

    Inscrit:
    3 Janvier 2016
    Messages:
    6 299
    Likes:
    2 102
    le coran ce n'est pas la bible il y a trop de difference
    et pourquoi des gens du livre voudrai faire cela
    et comment ont il pu gardé le secret et comment cela a t'il eté mis en place et imposé au gens ?
     
  15. typologie

    typologie VIB

    Inscrit:
    3 Janvier 2016
    Messages:
    6 299
    Likes:
    2 102

    je ne parle pas du coran dans sa lettre mais dans son interpretation et de l'influence des faux hadith sur celle ci
     
  16. typologie

    typologie VIB

    Inscrit:
    3 Janvier 2016
    Messages:
    6 299
    Likes:
    2 102
    oui c bien ce que je voulai dire
     
  17. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    78 299
    Likes:
    85 570
    Erreurs résultant d’une audition défectueuse

    « Quand les scribes réalisaient des copies en dictant, ou même lorsqu’un scribe solitaire dans son coin prononçait lui-même les mots qu’il transcrivait, la confusion pouvait arriver parfois entre les mots qui ont la même prononciation que d’autres, mais qui différent dans l’orthographe (comme les mot anglais « there » et « their » ou « grate » et greate ») » (Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 pp190 )


    Exemples :


    Apocalypse 1 :5

    « et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang »


    « …en Apocalypse 1 :5 ou l’auteur parle de « celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés ». Le mot « Délivrés » (LUSANTI) a exactement le même son que le mot qui signifie « Lavés » (LOUSANTI), et, par conséquent, on ne doit pas être surpris du fait que dans bon nombre de manuscrits médiévaux, l’auteur se réfère à « celui qui nous aime, qui nous a LAVÉS de nos péchés par son sang » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    Romains 5 :1

    « Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ »


    « Nous trouvons un autre exemple dans l’épître aux Romains dans laquelle Paul déclare que ‘Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu’ (Romains 5 :39) Mais a-t-il vraiment dit cela ? En grec, ce qui se traduit par « nous avons la paix » une affirmation, a exactement le même son que ce qui se traduit par « soyons en paix », une exhortation. Et il se trouve que dans bon nombre de manuscrits, parmi les plus anciens, Paul ne soutient pas avec assurance que lui et ceux qui le suivent « ont la paix avec Dieu » mais plutôt il les exhorte tous à avoir cette paix. Ceci est un passage ou les spécialistes en critique textuel considèrent qu’il est difficile de décider laquelle des lectures est la correcte. » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    La Bible annotée de Neuchatêl :


    - Nous avons la paix...la plupart des majuscules, et en particulier les plus anciens, portent : ayons la paix.


    Note: Ici encore le sens original est perdu. Nous ne pouvons pas savoir avec certitude laquelle des lectures est l’originale utilisée par Paul.



    Jean 5:39

    « Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. »


    “On peut voir un autre exemple de ça en Jean 5 :39, ou Jésus dit à ses adversaires Vous sondez les Écritures,…ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Dans un ancien manuscrit le dernier verbe fut changé par un autre dont le son été similaire, mais qui dans ce contexte n’avait aucun sens. Dans ce manuscrit Jésus dit : Vous sondez les Écritures,…ce sont elles qui pèchent contre moi. » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)



    Luc chapitre 3


    « Parmi les milliers d’erreurs accidentelles introduites dans les manuscrits du Nouveau Testament, il est probable que la plus grotesque soit celle qui se trouve dans un manuscrit cursive des quatre évangiles produit au XIV siècle et officiellement classifié comme le nº109. Son erreur particulière se trouve en Luc 3, dans la section sur la généalogie de Jésus. Le scribe qui copiait le texte a dû utiliser comme modèle un manuscrit ou la généalogie se présentait en deux colonnes. Pour une quelconque raison, au lieu de copier une colonne puis celle d’après, ce qu’il (le scribe) a fait c’est de les copier comme s’il s’agissait d’un seul paragraphe, ainsi les noms de la généalogie se présentent complètement en désordre et la majorité des personnes mentionnées finissaient par être le fils d’un autre père... Dieu Lui-même apparaît comme étant le fils d’un homme appelé Aram ! » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    Nous venons de voir ici quelques exemples des modifications involontaires dont ont souffert certains manuscrits du Nouveau Testament. Dans la partie suivante nous allons nous intéresser cette fois-ci aux modifications volontaires, soit à la falsification des manuscrits du Nouveau Testament par des scribes chrétiens.
     
  18. majid10

    majid10

    Inscrit:
    31 Mai 2017
    Messages:
    10 281
    Likes:
    4 744
    les chretients leur ecrits on ete falsifié par les ecrits nous autres c est
    nos actions qui on ete falsifiées
    remplacé par des chiffres de toute sorte
    alors que le createur ne parle pas par chiffre
     
  19. majid10

    majid10

    Inscrit:
    31 Mai 2017
    Messages:
    10 281
    Likes:
    4 744
    les hadiths en general on ete modifié dans tout ce qui est action
    comme ca l energie de l action va dans le passif au lieu de l actif
    tout est une question d energie meme les hassanates
     
  20. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    78 299
    Likes:
    85 570
    Les modifications intentionnelles : La falsification !

    Les scribes chrétiens n’ont pas hésité à falsifier le texte du Nouveau Testament qu’ils copiaient. Cette falsification pouvait avoir plusieurs raisons. Nous allons citer les différentes raisons qui ont poussé les scribes chrétiens a falsifié le texte du Nouveau Testament en donnant des exemples précis de chacune d’elles.

    Les modifications intentionnelles (falsification) sont les plus difficiles a identifiées car souvent elles semblent cohérentes contrairement aux modifications accidentelles.

    « Les changements intentionnels de leur coté, ont tendance à être plus difficiles à identifier. Précisément parce que, étant réalisés de façon délibérée, ils peuvent paraître cohérents. Et vu qu’ils sont cohérents, il y aura toujours des critiques qui soutiennent qu’ils sont l’option la plus cohérente, c'est-à-dire qu’ils ne sont pas des modifications mais bien les mots originaux. Ceci n’est pas un débat entre des chercheurs qui croient que le texte fut modifié et ceux qui croient qu’il ne le fut pas. Tous les experts savent que le texte a été modifié, la seule chose à débattre et de savoir quelle option constitue une modification et laquelle au contraire peut être considérée la forme la plus ancienne du texte à notre disposition. À cet égard, il y a des moments où les opinions des chercheurs ne coïncident pas. » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman Chapitre 3)


    1- Falsification pour harmoniser

    Certains scribes ont falsifié certains passages du Nouveau Testament pour les harmoniser.

    « Depuis que les moines connaissent par cœur de grande portion des Saintes Écritures, la tentation d’harmoniser les citations parallèles et discordantes fut grande, proportionnellement au degré de familiarité du copiste avec d’autres passages de la Bible. » (Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 pp197 )


    Jean 19 :20

    « Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville: elle était en hébreu, en grec et en latin.

    « “elle était en hébreu, en grec et en latin, a été introduite dans le texte de nombreux manuscrits dans Luc 23 :38 » » (Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 pp197 )


    Luc 11 :2-4

    « Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne. Donne-nous chaque jour notre pain quotidien; pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation. »


    « La forme, plus courte, de la prière du Seigneur (Notre Père) dans Luc 11 :2-4 (Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne. Donne-nous chaque jour notre pain quotidien; pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation) a été retouchée dans de nombreux exemplaires de Luc pour la mettre en accord avec la forme de Matthieu 11 :9-13, plus familière et plus longue » (Bruce M. Metzger, The Text Of The New Testament : Its Transmission, Corruption, and Restoration , Seconde Edition, Oxford 1968 pp197 )