• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

la fin de l'aire antibiotiques

  • Initiateur de la discussion Yasmina
  • Date de début
Y

Yasmina

D’ici 10 à 20 ans, certains antibiotiques actuellement disponibles ne seront plus efficaces. Ce constat n’émane pas d’une secte apocalyptique mais d’un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé rendu publique mi-juin. Nos prestigieux médicaments seront bientôt autant d’armes inefficaces dans la guerre qui nous oppose aux maladies infectieuses. Aujourd’hui, les exemples de microbes pharmacorésistants se multiplient. Sommes-nous à la veille d’un retour des grandes épidémies telles que l’histoire en a connu au Moyen-âge ou s’agit-il d’hypothèses alarmistes ?

Les antibiotiques actuels pourraient se révéler inefficaces d’ici 10 à 20 ans. Nous sommes en train de perdre la guerre contre les maladies infectieuses. Tel est le cri d’alarme que vient de lancer l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).


on continue de traiter de façon massive des maladies dont on sait pertinemment qu’elles sont dues à des virus.

Source: doctissimo

Arrêtons de prendre tt bout de champs des antibiotiques! Et surtout faisons plus attentions à ce que nous ingurgitons.
 
N

najette

Meme si tt le monde arretait de se faire prescrire des anibiotiques, le probleme ne serait pas résolu tant que l´industrie alimentaire de viande continue a en utiliser pour l´elevage d´animaux.
Il a par exemple ete prouvé scientifiquement que les metabolites de Nitrofurane qui sont parfois consommés avec la viande volaille pouvaient avoir pour conséquence une resistance immunitaire contre les medicaments pour soigner la tuberculose. Et ceci n´est qu´un exemple!!!
Mais ca en general, le consommateur ne le sait pas.

n*
 
Y

Yasmina

t'as parfaitement raison de soulever ce pb.
voici la suite du dossier.

Selon le communiqué de l’OMS, "L'utilisation abusive et erronée des antimicrobiens chez ces animaux contribue à l'apparition de formes résistantes de bactéries qui provoquent des maladies. Ces bactéries résistantes peuvent être transmises des animaux d'élevage à l'homme, essentiellement par les aliments. Peuvent alors survenir des infections difficiles à guérir, les bactéries résistantes ne répondant pas au traitement par les antimicrobiens."

Grave sujet pour les experts, la salmonelle apparaît sous des formes antibiorésistantes chez des animaux d’élevage d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord, et peut entraîner des diarrhées, des septicémies (présence de germe dans le sang) et des décès. De la même manière, les infections à Enteroccoci (bactérie très répandue dans le tube digestif de l’homme et des animaux, et qui peut parfois être responsable d’infections sévères) posent des problèmes de traitement graves, en particulier chez les patients immunodéprimés.

 
Haut