Le fisc embauche ! (en france)

mam80

la rose et le réséda
Modérateur
Une cinquantaine de recrutements en CDD
C’est une véritable révolution fiscale : dans à peine plus d’un mois, au 1er janvier prochain, le prélèvement à la source sera une réalité. Une bascule qui ne va pas aller sans créer, au moins temporairement, une charge de travail supplémentaire pour les équipes fiscales. Et ce, tant pour sa mise en place effective que pour répondre aux inquiétudes légitimes des contribuables…

Du coup, pour faire face à cette réforme d’envergure, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) vient d’annoncer le recrutement d’une cinquantaine d’agents contractuels en contrat à durée déterminée (CDD) pour 3 mois renouvelables. Ces 50 soutiens temporaires devraient être déployés, selon les informations transmises par les syndicats des impôts, dans 14 centres de contact prochainement dédiés au prélèvement à la source.

Un afflux de demandes dans les centres dès le 2 janvier 2019
Pourquoi recruter des renforts en sus des personnels déchargés du travail habituel de calcul de l’impôt ? En effet, cette réforme était aussi censée réduire le coût de la collecte des impôts comme les effectifs qui y sont affectés. Face à l’inquiétude des Français et aux nombreuses demandes de modifications attendues, liées au changement de situation familiale ou en cas de baisse importante de revenus, les centres des impôts s’attendent à un afflux de demande dès le 2 janvier 2019. À tel point qu’il a été demandé aux personnels de ne pas poser de congés début 2019.

Petit bémol : le délai semble désespérément court pour former des contractuels à répondre aux questions très précises et anxiogènes des contribuables. L’autre crainte : ces CDD risquent d’avoir accès à des informations confidentielles quant à la situation fiscale des particuliers. Tous devront donc signer une clause de confidentialité. Pour autant, ces cinquante agents en renfort devraient essentiellement être chargés de tâches purement administratives, comme la mise à jour de dossiers.

À lire aussi Prélèvement à la source : un numéro gratuit à partir du 1er janvier 2019

https://le-mag.radins.com/actualites/prelevement-a-la-source-le-fisc-embauche,47362.html?utm_source=newsletter_jt_17h&utm_medium=email&utm_campaign=23-11-18


mam
 
Haut