• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Foxconn remplace 60.000 emplois par des robots

madalena

madalena

Contributeur
salam

Dans une des usines de Foxconn, on ne doit pas entendre beaucoup de bruit… si ce n’est le chuintement mécanique des robots qui opèrent à la place de 60.000 petites mains humaines.

Le géant chinois de l’assemblage de produits électroniques, qui a Apple comme gros client, teste à grande échelle le remplacement d’ouvriers par des robots pour les tâches répétitives. Les humains sont affectés aux tâches réclamant plus de savoir-faire et de doigté : le contrôle qualité ou la recherche et développement.
Foxconn emploie toujours 1,2 million de personnes de chair et de sang, ce n’est donc pas demain que tout ce petit monde sera remplacé par des robots. Le groupe compte d’ailleurs maintenir ses effectifs en Chine, mais il va aussi poursuivre l’investissement dans ses efforts d’automatisation mécanique.

Les robots vont prendre une place de plus importante dans le monde du travail… pour le meilleur et pour le pire. Aux États-Unis, l’ancien patron de McDonald’s a ainsi déclaré qu’il valait mieux acheter un bras robotisé à 35.000 $ pour s’occuper des frites, plutôt que payer un employé 15 $ de l’heure pour la même tâche… Il est vrai que les robots n’ont aucune revendication.

http://www.journaldugeek.com/2016/05/27/foxconn-remplace-60-000-emplois-par-des-robots/
 

Pièces jointes

Marc1

Marc1

Oui nous sommes en pleine mutation de l'emploi, si les robots dans l'industrie n'ont rien de nouveau,
ils font leur apparition dans d'autre secteurs l’hôpital par exemple où les cuisines de particulier entièrement automatisé,
beaucoup de tâches de management sont également automatisé (contrôle de productivité, donnés chiffrés)
Qui ne sait pas que les caissières de nos hypers marchés vont disparaître

et pourtant :
sachant que le taux de dividende habituellement demandé est de 25 % que les taux d’intérêt sont de maximum 5 % et que l'activité paye les salaires c'est à la disparition de l'actionnariat classique au quelle nous devrions assister
une génération d'humains propriétaire de son outil de production,

Mais non dans x temps tout le monde s'émouvra devant sa télé des caissières en larmes
 
UNIVERSAL

UNIVERSAL

---lcdcjve---
VIB
salam

Dans une des usines de Foxconn, on ne doit pas entendre beaucoup de bruit… si ce n’est le chuintement mécanique des robots qui opèrent à la place de 60.000 petites mains humaines.

Le géant chinois de l’assemblage de produits électroniques, qui a Apple comme gros client, teste à grande échelle le remplacement d’ouvriers par des robots pour les tâches répétitives. Les humains sont affectés aux tâches réclamant plus de savoir-faire et de doigté : le contrôle qualité ou la recherche et développement.
Foxconn emploie toujours 1,2 million de personnes de chair et de sang, ce n’est donc pas demain que tout ce petit monde sera remplacé par des robots. Le groupe compte d’ailleurs maintenir ses effectifs en Chine, mais il va aussi poursuivre l’investissement dans ses efforts d’automatisation mécanique.

Les robots vont prendre une place de plus importante dans le monde du travail… pour le meilleur et pour le pire. Aux États-Unis, l’ancien patron de McDonald’s a ainsi déclaré qu’il valait mieux acheter un bras robotisé à 35.000 $ pour s’occuper des frites, plutôt que payer un employé 15 $ de l’heure pour la même tâche… Il est vrai que les robots n’ont aucune revendication.

http://www.journaldugeek.com/2016/05/27/foxconn-remplace-60-000-emplois-par-des-robots/
Salam mada,
Simple, ils iront fabriquer des robots ^^
 
M

Mahrez75

Il y a 10 ans j'avais vu ce film au cinéma, je me disais qu'un jour ça arrivera forcément et 10 ans après on y va tout droit :eek: :

 
6

6faoui

Abu Di Vin
Bladinaute averti
"un bras robotisé à 35.000 $ pour s’occuper des frites, plutôt que payer un employé 15 $ de l’heure"

et si le bras agrippait le cou de cet ancien patron, et le lui tordait, par inadvertance ?
Un jour les robots iront prier .
 
A

a3lash

salam
...
Les robots vont prendre une place de plus importante dans le monde du travail… pour le meilleur et pour le pire. Aux États-Unis, l’ancien patron de McDonald’s a ainsi déclaré qu’il valait mieux acheter un bras robotisé à 35.000 $ pour s’occuper des frites, plutôt que payer un employé 15 $ de l’heure pour la même tâche… Il est vrai que les robots n’ont aucune revendication.

http://www.journaldugeek.com/2016/05/27/foxconn-remplace-60-000-emplois-par-des-robots/
@smartunis comme quoi McDo ne s'implante pas spécialement en créant de l'emploi...
 
Ebion

Ebion

Féroce salueur
Je n'y crois pas à cette grande guerre contre les robots que nous annonce la science-fiction.

Les robots n'ont pas conscience d'eux-mêmes, ce ne sont que des extensions des capacités humaines. Et surtout ils n'ont la moindre émotion ou le moindre sentiment. Comment dès lors sentiraient-ils une soif de pouvoir ou une haine contre l'humanité? La planète des singes est déjà moins tirée par les cheveux.

On anthropomorphise les robots sans comprendre qu'ils n'ont pas de subjectivité ou de volonté propre. Ils ne ressentent pas non plus la douleur, la fatigue ou l'humiliation. Ils n'ont donc pas de raison de se révolter.

À la rigueur on peut supposer qu'un ingénieur fou programme un robot-tueur qui s'attaque à l'humanité. Mais alors le problème viendra de l'humain et non d'un choix du robot.
 
Haut