• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La France reprend possession de l'Algérie

L’Etat dupé : les « investisseurs étrangers » ont empoché 22 milliards de dollars sans rien apporter
le 02 Aout, 2008 07:58:00 | 4196 lecture(s) | Voir Réactions
Ajuster la taille du texte: [Diminuer la taille de la font] [Augmenter la taille de la font]
image

Le bilan de Hamid Temmar est bel et bien catastrophique. La Banque d’Algérie a révélé que les sociétés étrangères établies en Algérie ont transféré le montant de 15 milliards 700 millions de dollars durant la période allant de 2005 à 2007, ajoutés aux 6 milliards 500 millions de dollars de 2001 et 2004, soit un total de 22 milliards 200 millions de dollars de 2001 à 2007.

Dans le même temps, l’Algérie a reçu des « intentions d’investissements » directs étrangers atteignant les 13 milliards 530 millions de dollars de 2001 à 2007, dont 60% émanaient d’investisseurs arabes. Ce niveau est bien en deçà des profits et gains transférés à l’étranger par des sociétés étrangères durant la même période.
La Banque d’Algérie a également précisé que les sociétés étrangères activant en Algérie ont réalisé des bénéfices de 5 milliards 600 millions de dollars en 2006, contre de 5 milliards 100 millions de dollars en 2005.

Ces profits ont reculé à 4 milliards 700 millions de dollars en 2007 après l’imposition de la taxe sur les bénéfices supplémentaires suite à la révision de la loi sur les hydrocarbures 05-07.
Le gouvernement compte réagir.

Après les critiques émises par le président Bouteflika samedi dernier à l’encontre des investisseurs étrangers, le gouvernement s’est empressé de désigner des experts pour établir un inventaire exhaustif des investissements directs étrangers enregistrés au niveau de l’Agence Nationale du Développement de l’Investissement en Algérie.
L’inventaire prévu par le gouvernement inclut la révision des facilitations et des avantages octroyés dans le cadre des investissements.
Les investisseurs étrangers seront ainsi empêchés de verser dans la spéculation au détriment de la réputation du pays.

Le président de la république Abdelaziz Bouteflika avait vivement critiqué l’attitude des investisseurs étrangers qui ont profité des larges facilitations qui leur ont été octroyées pour s’enrichir au détriment de l’Algérie et pour transférer d’énormes montants à l’étranger sous couvert de transferts d’argent résultant de l’exemption des taxes et des fiscalités.

S.L.M.
 
Exemple de cas typique de ce système corrompu et de ce machin, truc qui s'appelle TEMMAR: Dès 2006, le groupe français présente au ministère de l’Industrie et de la promotion de l’investissement (MIPI) un plan visant à prendre des participations dans la quasi-totalité des cimenteries publiques algériennes. Le plan de Lafarge prévoyait notamment d’importants investissements destinés à moderniser les usines ainsi que l’implantation de nouvelles unités de production de ciment dans le pays pour répondre rapidement à la demande nationale et faire de l’Algérie un pays exportateur de ciment dans les prochaines années. Plusieurs hauts responsables du groupe français ont effectué des déplacements à Alger pour expliquer leur projet. Mais après quelques mois d’hésitation du MIPI, le dossier est transmis à la présidence de la République en 2007 qui oppose un refus. Sans aucune explication. « Ils ont seulement dit non. On ne veut pas », explique à une source proche du dossier. La même année, Lafarge, qui cherche à s’implanter en Algérie, approche plusieurs groupes privés algériens pour lancer des projets communs. Mais dès les premiers contacts en Algérie, Lafarge et ses partenaires algériens se heurtent à plusieurs blocages bureaucratiques. Plus inquiétant : de mystérieux intermédiaires, prétendus proches du gouvernement, déconseillent au groupe de s’associer avec des partenaires privés, évoquant des « susceptibilités » du gouvernement à l’égard de certains points : choix de la région pour l’implantation du projet, choix des partenaires... Prudent, Lafarge finit par abandonner la piste d’un partenariat avec des opérateurs privés algériens. Restait alors une dernière solution : s’emparer d’un groupe étranger possédant une bonne implantation en Algérie. Orascom Cement était le seul à avoir un tel profil. Résultat : Orascom Cement réalise une plus-value de près de 1,5 milliards de dollars au détriment de l’Etat algérien. Le groupe égyptien n’a rien fait d’illégal : il a seulement été meilleur que l’ETAT Algérien. C'est franchement dingue, on refuse à un industriel comme lafarge d'investir en Algérie alors qu'il a les capitaux, le métier, et le savoir faire, et on autorise un spéculateur à investir alors que ce n'est pas son métier, et en plus on lui offre du financement publique, que dire de plus qu'orascom est tout simplement protegé et favorisé par le pouvoir Algérien, mais surtout de grâce qu'ils ne disent surtout pas dans l'intérêt du peuple, mais plutôt dans l'intérêt de leur poches! Je pense qu'il faut arrêter de tourner les pages, et bien au contraire, il faut désormais revenir aux pages antérieures et exiger des futurs candidats aux présidentiels pas seulement de corriger les anomalies par des lois, mais surtout de récupérer ce qui a été pillé .L'état doit s'expliquer, et ces salopards qui sont derrières ces décisions doivent être dénoncés. Boutef ne peux plus convaincre avec des paroles, on veut que des têtes de corrompus et de pilleurs tombent !!! Que les corrompus ne disent surtout pas qu'ils ne voulaient pas à un Français de prendre le monopole, parce que en passant par orascom, bien au contraire, ils ont tiré le tapis rouge, parce que probablement dans les 1.5 milliards de plus values, il y'a des commissions qui ont été ventilés aux facilitateurs et aux anges qui ont veillés sur l’opération. Pour notre malheur et celui du peuple Algérien tout entier ; Il parait Evident que le pays entier est vendu un peu à l'image d'orascom, et je dirai même qu'il doit y avoir des cas pires. Il faut réagir et vite !!!! (Ou est ce quel est cette foutu opposition pour demander des comptes par le biais des sois disons députés ou bien sénateur) Notre pays est devenu tout simplement un pays à système BANANIERE. Est-ce qu'orascom a été meilleur que l'état ? Je ne crois pas à cette conclusion, je lui préfère plutôt le titre. Des corrompus ont poussé de façon volontaire et calculé Lafarge dans les bras d'orascom et ses protégés (c’est plus que sur ils ont envoyés Boutef éteindre l’incendie !!!, ça parait tellement Evident que tous les avantages qu'orascom a bénéficié en Algérie ne sont pas l'oeuvre d'un dynamisme d'entreprise mais plus tôt de facilitateurs motivés par des gains occultes sous l'oeil de BOUTEF . Les discours vides, ça suffit on en a marre ; FAQUO YAL KHAWA REVEILLEZ VOUS !!!
 
quand on voulait privatiser y avait bcp de sociétés francaises ;mais a chaque fois on trouve une excuse pour ne pas la donner a eux...
mais a d'autres pays ....
tout le appels d'offres ne sont presque jamais remporté par les francais....et ils ont les boules....tout les chantiers...
 
si elle veut reprendre l'algerie ,le maroc elle a deja dans sa poche !!
toutes les societés implantés sont francaise ou detiennent + de 50% du capital...ainsi que les biens immobiliers ..."riadhs"...
sans parler des restos+hotels.....
 
si elle veut reprendre l'algerie ,le maroc elle a deja dans sa poche !!
toutes les societés implantés sont francaise ou detiennent + de 50% du capital...ainsi que les biens immobiliers ..."riadhs"...
sans parler des restos+hotels.....
je me demande vraiment ce que tu fais sur ce site jeune homme ça n'est vraiment pas bon pour ta tension entre nous..
 
Parti des travailleurs : Hanoune fustige « le bradage de l’économie »

El Watan, 2 août 2008

Le processus des privatisations est « une gigantesque gabegie », estime la porte-parole du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune. Selon elle, ce processus, appliqué depuis plus de 10 ans, a été fait sans bilan, sans suivi et sans contrôle.

« Le comité de suivi de la privatisation ne s’est jamais réuni », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse animée hier à Alger. Critiquant la politique de bradage des entreprises, Mme Hanoune s’est montrée, toutefois, satisfaite de « l’autocritique » faite par le président Bouteflika, de la décision du gouvernement de revoir sa stratégie concernant la privatisation ainsi que de l’introduction du droit de préemption. Elle plaide, dans ce sens, pour l’annulation de la loi consacrant la privatisation (01-04) et le Conseil des participations de l’Etat (CPE) qui est, selon elle, « un Etat dans l’Etat ». « Il faut renforcer le rôle de l’Etat dans le suivi et le contrôle », lance-t-elle en critiquant « l’implantation du groupe français Lafarge en Algérie et la gestion de l’aéroport international par l’entreprise française ADP ».

La loi domaniale, la loi d’orientation agricole et la levée du monopole de Naftal sur le marché des produits pétroliers s’inscrivent, selon elle, dans la même « logique de bradage et de mise en danger de la souveraineté nationale ». « Il faut annuler la loi domaniale. Il n’existe pas un Etat sans biens domaniaux. La première décision devant être prise dans le cadre de la révision de la stratégie du gouvernement est l’annulation de cette loi scélérate », précise-t-elle, en annonçant que le PT a déjà lancé une campagne de collecte de signatures pour exiger le retrait de la loi en question. Pour mobiliser encore plus de personnes, Mme Hanoune veut impliquer l’UGTA dans cette campagne afin d’imposer les réformes visées. Qui est responsable de l’échec assumé par les pouvoirs publics ? Pour Mme Hanoune, plusieurs institutions ont une part de responsabilité, à commencer par le Parlement et la Télévision qui n’ouvrent pas de débats publics sur ce genre de questions. « Les rapports adressés par certains ministres au président de la République ne traduisent par la réalité », dit-elle en soulignant son désaccord avec Abdelaziz Bouteflika concernant son jugement sur les jeunes. « Je ne suis pas d’accord avec le Président quand il dit que nos jeunes ne veulent travailler que comme veilleurs de nuit. Ce n’est pas vrai. Si ces jeunes avaient des postes d’emploi, ils ne risqueraient pas leur vie en mer », rétorque-t-elle. L’oratrice fustige également les autorités en raison du traitement réservé aux enseignants contractuels. Elle affiche, en outre, l’opposition de son parti à la dernière taxe imposée à chaque citoyen qui achète une voiture neuve.
 
je me demande vraiment ce que tu fais sur ce site jeune homme ça n'est vraiment pas bon pour ta tension entre nous..
c'est un echange de bons procédés ,si tu veux tu n'as qu'a aller sur les forums algeriens mais il y a deja une bonne clik de moroco deja !!!
tu peut dire tout ce que tu veux avec respect
 
quand on voulait privatiser y avait bcp de sociétés francaises ;mais a chaque fois on trouve une excuse pour ne pas la donner a eux...
mais a d'autres pays ....
tout le appels d'offres ne sont presque jamais remporté par les francais....et ils ont les boules....tout les chantiers...
tu peut contredire ma phrase ?????
 
si elle veut reprendre l'algerie ,le maroc elle a deja dans sa poche !!
toutes les societés implantés sont francaise ou detiennent + de 50% du capital...ainsi que les biens immobiliers ..."riadhs"...
sans parler des restos+hotels.....
tu pousses le bouchon trop loin mouloud et t'éloignant du sujet avec tes sous entendus, pour être direct: les marocains sont généreux et laissent même les cancres comme toi s'installer dans un forum où ils sont majoritaires. et pour rester dans le sujet, même si on pousse la générosité jusqu'à t'implanter un cerveau gracieusement, tu feras blocage en optant pour un cerveau d'un macaque.
 
c'est un echange de bons procédés ,si tu veux tu n'as qu'a aller sur les forums algeriens mais il y a deja une bonne clik de moroco deja !!!
tu peut dire tout ce que tu veux avec respect
non pour etre honnete ça ne m'interesse pas..mais bon reste si ça te fait plaisir mar7aba bik.. le marocain est hospitalier ;)
 
Il y a aussi les crédits de la mort, des crédits à la consommation qui incité des pères de familles à acheter des voitures neuves pour frimer, pour des crédits de dix ans, et ces pères affaments leur enfants pour faire joujou avec leur toto, et aller draguer les filles à la sortie des universités et écoles.Si les maghrébins ne rembourse pas il y aura effondrement de l'économie comme au USA et comme en Irak les pays prêteurs viendrons récupérer leur argent de force en prenant possession du pays comme en Irak.Saddam avait emprunté aux USA des millions pour tuer les iraniens, ses voisins.
 
tu peut contredire ma phrase ?????
qui moi? ma foi.. etant tres rationnelle je ne m'avance jamais sans avoir de chiffre d'une source reelle pour etayer mes dires.. pour confirmer ou infirmer tes dires (si tant est que cela soit reellement important) j'aurai besoin de faire qques recherches et j'avoue que je n'ai pas le tps.. ça te va comme reponse?
 
à suivre votre raisonnement (l'auteur du titre), c'est l'egypte qui prend possession de l'lagerie et non la France

naguib sawiris, vous dit quelques choses, cet homme d'affaires egyptien est le propriétaire du groupe orascom, qui fait du telecom, la cimenterie (récemment cédée pour lafarge) et les constructions et travaux publics en algerie, c'est cet homme là qui est derrière la crise et la remise en cause du président sur l'échec de sa politique d'attirer les investissements sur toutes les lignes
 
à suivre votre raisonnement (l'auteur du titre), c'est l'egypte qui prend possession de l'lagerie et non la France

naguib sawiris, vous dit quelques choses, cet homme d'affaires egyptien est le propriétaire du groupe orascom, qui fait du telecom, la cimenterie (récemment cédée pour lafarge) et les constructions et travaux publics en algerie, c'est cet homme là qui est derrière la crise et la remise en cause du président sur l'échec de sa politique d'attirer les investissements sur toutes les lignes
je te rappel que pour les telecoms y en 3 ...nedjma-mobilis et orascom
une cimenterie ,c'est pas la fin du monde....
ce qui fait mal c'est qu'il s'est enrichie en algerie et la il cede a ceux a qui on voulait pas les laisser entrer dans le marché algérien...
c'est sur que c a retenir et que ca va changer...
mais parle nous des societes que controlent les francais o maroc ???
sans parler de l'immobilier ac les riadh +hotels....si ca te choque tant qu'il puisse prendre une cimenterie ????!!!!!!!
 
galou

je ne vais pas comparer l'incomparable (maroc et algerie) en matière d'attirer les investissements

jette un petit coup d'œil sur les IDE des deux pays ;)
 
moi je parle du controle des societés francaises au maroc ...?
du marché de l'immobiler ....des hotels.....?si tu t'insurge qu'une société privé achéte une autre qui est privé aussi !!!!!
 

FPP75

VIB
Ma parole, y en a qui vivent encore au 18ème siécle avant JC !!

Dans un monde global et "mondialisé", Il faut arrêter de pleurer sur qui prend quoi, il faut batailler pour être compétitif et opérationnel dans ce marché gigantesque qui offre des opportunités extraordinaires à TOUS !!! Si d'autres, comme les dragons asiatiques ou l'irlande, l'espagne et le portugal qui étaient des pays sous développés, au début des années 80 , y sont arrivés, y a pas de raison qu'on y arrive pas ..........................................................................moyennant un changement de mentalité tout de même ;)
 
Ma parole, y en a qui vivent encore au 18ème siécle avant JC !!

Dans un monde global et "mondialisé", Il faut arrêter de pleurer sur qui prend quoi, il faut batailler pour être compétitif et opérationnel dans ce marché gigantesque qui offre des opportunités extraordinaires à TOUS !!! Si d'autres, comme les dragons asiatiques ou l'irlande, l'espagne et le portugal qui étaient des pays sous développés, au début des années 80 , y sont arrivés, y a pas de raison qu'on y arrive pas ..........................................................................moyennant un changement de mentalité tout de même ;)
tu crois qui laisseront un pays arabe sortir la tete de l'eau...dés qu'il remonte un peu il l'assome pour qu'il retourne des abysses ou il est venu....
s'il pouvait pour la chine il aurait eliminer et les autres pays emergents....
 
tu crois qui laisseront un pays arabe sortir la tete de l'eau...dés qu'il remonte un peu il l'assome pour qu'il retourne des abysses ou il est venu....
s'il pouvait pour la chine il aurait eliminer et les autres pays emergents....
ah oui ke fameux complot... oui oui je vois:rolleyes:
 
Haut