Fusillade dans une mosquée en norvège

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Une fusillade a eu lieu samedi dans une mosquée près de la capitale norvégienne Oslo, faisant un blessé, a annoncé la police locale, précisant qu’un suspect a été arrêté.

“Une personne qui était sur les lieux est légèrement blessée”, a précisé la police sur Twitter, soulignant qu’un suspect a été arrêté peu de temps après.

La police a indiqué contrôler l’auteur des faits sur les lieux et ne pas avoir d’informations sur la présence d’autres assaillants.

Des coups de feu ont été tirés à l’intérieur du centre islamique al-Nour à Baerum, ville de la banlieue d’Oslo.

“L’un de nos membres a été touché par balles par un homme blanc portant un casque et un uniforme”, a pour sa part déclaré le responsable de la mosquée, Irfan Mushtaq, à un journal local, Budstikka.

La police affirme que tout indique qu’il s’agit d’un homme d’origine norvégienne.

S.L. (avec MAP)
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Fusillade dans une mosquée près d'Oslo: Le suspect principal arrêté
Selon la police, le tireur présumé, un Norvégien d’une vingtaine d’années, aurait publié un “hommage” au terroriste de Christchurch et à Anders Breivik.

INTERNATIONAL - Une fusillade a éclaté ce samedi 10 août dans l’après-midi dans une mosquée à Bærum, près de la capitale norvégienne Oslo, a annoncé la police locale, faisant état d’un blessé léger, à la veille de l’Aïd Al Adha.

“L’auteur présumé, un citoyen norvégien vivant dans la région” a été arrêté, a affirmé Rune Skjold, officier de police et chef de section dans le district de police d’Oslo, lors de la conférence de presse, précisant que le jeune homme n’a pas de “casier judiciaire”. Quelques heures plus tard, la police a découvert le corps d’une de ses parentes dans une maison près du lieu de la fusillade.

Des coups de feu ont été tirés à l’intérieur du centre islamique al-Nour à Bærum, ville de la banlieue d’Oslo, a déclaré la police locale affirmant qu’une personne a été légèrement blessée lors de la fusillade mais n’est pas sûre de l’origine des blessures.

La Première ministre Erna Solberg a indiqué qu’elle suit de près la situation à Bærum, estimant qu’il est trop tôt pour se prononcer sur la cause et le motif de l’incident à la mosquée.

“Nous ne connaissons pas encore grand chose de l’incident, mais la police a annoncé qu’elle contrôlait la situation et qu’un auteur avait été arrêté”, a dit Mme Solberg, qui a ajouté que la police devra désormais collaborer à l’enquête.

Aujourd’hui, les musulmans de toute la Norvège célèbrent l’Aïd avec leurs proches. Une célébration que beaucoup attendaient avec impatience, mais l’attaque de la mosquée de Bærum crée la peur et des troubles. Nous devons combattre la haine et les attitudes anti-musulmanes. Nous faisons appel à la communauté musulmane pour qu’ils prient aujourd’hui” a déclaré ce matin la Première ministre Erna Solberg sur son compte Twitter.

De son côté, le président du parti travailliste norvégien, Jonas Gahr Støre, a exprimé sa préoccupation pour les musulmans norvégiens.

“Tir dramatique à la mosquée de Bærum. Quel que soit le motif derrière, cela suscite la peur et l’agitation chez les musulmans qui se préparent pour l’Aïd. Nous adressons pensée et soutien aux musulmans de Norvège aujourd’hui”, a-t-il écrit sur Twitter.

 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Fusillade dans la mosquée de Bærum: Le gouvernement et le centre islamique de Norvège condamnent "fermement cet acte terroriste"

Selon la police, le jeune Norvégien auteur de la fusillade "voulait semer la terreur”


ATTENTAT - Suite à la fusillade qui a visé ce samedi une mosquée à Bærum, près de la capitale norvégienne Oslo, à la veille de la fête de l’Aïd Al Adha, le gouvernement norvégien, le Centre islamique du pays et plusieurs personnalités politiques ont pris la parole pour condamner “fermement cet acte terroriste”.


Pour rappel, l’auteur présumé de la fusillade, un citoyen norvégien vivant dans la région, avait des vues extrémistes et des positions xénophobes, selon la police d’Oslo. Âgé d’une vingtaine d’années, l’assaillant a été arrêté, a affirmé Rune Skjold, officier de police et chef de section dans le district de police d’Oslo, lors d’une conférence de presse. Quelques heures plus tard, la police a découvert le corps d’une de ses parentes dans une maison près du lieu de la fusillade.

Un jeune norvégien avec des positions extrémistes et xénophobes
Muni de plusieurs armes, le suspect a tiré à l’intérieur du centre islamique Al-Noor à Baerum (banlieue d’Oslo) où trois fidèles étaient présents, faisant un blessé léger. Il a été maîtrisé par Mohamed Rafiq, un homme de 70 ans présent sur place et remis aux policiers dépêchés sur les lieux de la fusillade.

“Nous condamnons fermement l’attaque perpétrée samedi contre la mosquée de Bærum. La police fait maintenant tout ce qui est en son pouvoir pour que les musulmans puissent célébrer leur fête en toute sécurité dimanche”, a déclaré le ministre norvégien de la Justice et de l’Immigration, Jøran Kallmyr, dans un communiqué.

Je tiens à exprimer mes condoléances aux proches après le meurtre de samedi à Bærum et à ceux qui se trouvaient à la mosquée lors de l’attaque dramatique”, a ajouté Kallmyr qui a également tenu via son compte Twitter à saluer le geste héroïque d’un fidèle de la mosquée qui a réussi à maîtriser le tireur.

Le ministre a ajouté qu’“une attaque contre la religion, que ce soit dans une mosquée, une synagogue ou une église, nous la condamnons fermement”.


 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Norvège : Mohamed Rafiq, l’homme de 65 ans qui évité le carnage à Bærum

Il n’y a pas d’âge pour se comporter en héros. Alors qu’un attentat a secoué, samedi, la mosquée de Bærum dans la banlieue d’Oslo, l’identité du fidèle ayant maîtrisé le tireur dès son entrée a été dévoilée. Il s’agit de Mohamed Rafiq, un homme de 65 ans, désormais érigé en exemple pour son acte héroïque qui a évité un massacre. Cité par The Independent, Mohamed Rafiq a exprimé sa reconnaissance «pour toute l’aide et le soutien qu’[il] a reçus».

Quelques minutes avant la fusillade, une quinzaine de personnes se trouvaient à l’intérieur de la mosquée pour les préparatifs de l’Aïd, célébré dimanche dans nombre de pays européens. Au moment de son irruption, le jeune tireur a brisé une porte vitrée pour se retrouver à l’intérieur de la mosquée et commencer à tirer, alors que les fidèles avaient déjà quitté les lieux, sauf trois parmi eux.

La même source souligne que Rafiq a maîtrisé le terroriste puis a bloqué ses mouvements, aidé par un autre fidèle Mohamed Iqbal, même s’il a reçu un coup de poing à l’œil en affrontant le tireur. En attendant l’intervention de la police, le suprémaciste ayant la vingtaine n’a pu continuer la fusillade.

La police a qualifié l’attaque de terroriste après avoir découvert des preuves des contenus d’extrême-droite, consultés en nombre par le tireur via Internet. Par ailleurs, le jeune homme est reconnu coupable du meurtre de sa demi-sœur, tuée dans son appartement, vraissemblablement avant son départ pour la mosquée, selon le média britannique.

Yabi
 
Je salue la prudence et la réaction des politiques norvégiens...

Par contre j'ai pas compris ce passage :D

Mme Solberg, qui a ajouté que la police devra désormais collaborer à l’enquête.

Elle était menée par qui jusque là ? Lol
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Attaque terroriste d'une mosquée en Norvège : le tireur s'est présenté tout sourire devant le tribunal d'Oslo

TTAQUE TERRORISTE - Philip Manshaus, l'assaillant d'une mosquée en Norvège, samedi 10 août, s'est présenté pour la première fois en public en comparaissant devant le tribunal d'Oslo. Il a tenu a gardé le silence - et un sourire glaçant - laissant son avocate déclarer qu'il réfute les accusations à son encontre et demande à être relâché.
12 août 23:26 - La rédaction de LCI
Il est entré dans le prétoire en souriant aux caméras. Un sourire qui fait froid dans le dos. L'auteur de la fusillade dans une mosquée d'Oslo, le samedi 10 août, a fait sa première apparition publique devant le tribunal norvégien ce lundi. Il s'est présenté le visage couvert d'hématomes, provoqués par les membres de la mosquée lorsqu'ils l'ont désarmé et maîtrisé. Âgé de 21 ans, Philip Manshaus s'est vu prêter par la police d'avoir des "vues d'extrême droite" et des "positions xénophobes".

Il refuse les accusations et demande à être relâché

S'il n'a pas encore été formellement inculpé, à ce stade de la procédure la police a élargi les qualifications pour y inclure "acte terroriste", en plus d"homicide". Le jeune homme est aussi soupçonné du meurtre de sa demi-sœur de 17 ans, dont le cadavre a été retrouvé au domicile familial quelques heures après la fusillade. La victime, identifiée comme étant Johanne Zhangjia Ihle-Hansen, était d'origine chinoise et avait été adoptée par l'actuelle conjointe de son père.

Placé en détention provisoire, Philip Manshaus a demandé sa remise en liberté. "Il rejette les accusations contre lui et exerce son droit au silence", a déclaré son avocate, Unni Fries, à la presse. A l'issue de l'audition à huis clos, le juge a ordonné son incarcération provisoire pour quatre semaines, dont les deux premières en isolement total.

Il avait été signalé aux autorités il y a un an

Les services norvégiens de renseignement intérieur ont indiqué ce lundi que le jeune homme leur avait été signalé "il y a environ un an", sans qu'ils y donnent suite. "Le tuyau était plutôt vague et n'allait pas dans le sens d'un projet terroriste imminent", a justifié leur chef lors d'une conférence de presse, ajoutant recevoir des quantités de signalements similaires.

lci
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Le robot on en parle ici!!!!!

Norvège : Mohamed Rafiq, l’homme de 65 ans qui évité le carnage à Bærum

Il n’y a pas d’âge pour se comporter en héros. Alors qu’un attentat a secoué, samedi, la mosquée de Bærum dans la banlieue d’Oslo, l’identité du fidèle ayant maîtrisé le tireur dès son entrée a été dévoilée. Il s’agit de Mohamed Rafiq, un homme de 65 ans, désormais érigé en exemple pour son acte héroïque qui a évité un massacre. Cité par The Independent, Mohamed Rafiq a exprimé sa reconnaissance «pour toute l’aide et le soutien qu’[il] a reçus».

Quelques minutes avant la fusillade, une quinzaine de personnes se trouvaient à l’intérieur de la mosquée pour les préparatifs de l’Aïd, célébré dimanche dans nombre de pays européens. Au moment de son irruption, le jeune tireur a brisé une porte vitrée pour se retrouver à l’intérieur de la mosquée et commencer à tirer, alors que les fidèles avaient déjà quitté les lieux, sauf trois parmi eux.

La même source souligne que Rafiq a maîtrisé le terroriste puis a bloqué ses mouvements, aidé par un autre fidèle Mohamed Iqbal, même s’il a reçu un coup de poing à l’œil en affrontant le tireur. En attendant l’intervention de la police, le suprémaciste ayant la vingtaine n’a pu continuer la fusillade.

La police a qualifié l’attaque de terroriste après avoir découvert des preuves des contenus d’extrême-droite, consultés en nombre par le tireur via Internet. Par ailleurs, le jeune homme est reconnu coupable du meurtre de sa demi-sœur, tuée dans son appartement, vraissemblablement avant son départ pour la mosquée, selon le média britannique.

Yabi
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Norvège : Les motivations racistes de l’auteur de l’attaque terroriste d’une mosquée confirmées

Philip Manshaus, âgé de 22 ans, avait ouvert le feu au centre islamique Al-Noor à Baerum, une banlieue résidentielle d’Oslo, le 10 août dernier, sans faire de blessés graves
Les motivations de Philip Manshaus, l’auteur de tirs dans une mosquée début août près d’Oslo, étaient bien racistes, a confirmé la police norvégienne, ce mardi, qui a établi que le jeune homme avait aussi tué sa demi-sœur parce qu’elle était d’origine chinoise.
Philip Manshaus, aujourd’hui âgé de 22 ans, a été arrêté, le 10 août dernier, après avoir ouvert le feu au centre islamique Al-Noor à Baerum, une banlieue résidentielle d’Oslo, sans faire de blessés graves. Le corps de sa demi-sœur de 17 ans avait plus tard été retrouvé à leur domicile.

« Tuée en raison de ce que l’auteur du meurtre considère comme une race »

Adoptée par la conjointe du père de Philippe Manshaus, Johanne Zhangjia Ihle-Hansen a été tuée de quatre balles, a indiqué la police norvégienne dans un communiqué.......




 
Auteur Discussions similaires Forum Réponses Date
Drianke Actualités internationales 2
Drianke Actualités internationales 0
Drianke Actualités internationales 4
Bladi Robot Actualités internationales 0
Drianke Actualités internationales 59
Bladi Robot Actualités internationales 0
Drianke Actualités internationales 0
Bladi Robot Actualités internationales 0
M Actualités internationales 12
ould khadija Actualités internationales 3
Drianke Actualités internationales 5
Drianke Actualités internationales 0
ould khadija Actualités internationales 8
ould khadija Actualités internationales 109
Drianke Actualités internationales 1
Haut