Le gai désespoir

Par désespoir il entend le fait de ne rien espérer, d'accepter ce qui est, une sorte de lâcher prise, seul l'homme sage et heureux n'espère plus rien car il a tout. C'est un désespoir heureux car la personne est satisfaite de ce dont elle jouit, elle n'espère rien de plus que ce qu'elle a. Ceux qui ont de l'espoir sont les damnés, les malheureux car ils espèrent que leur situation s'améliore, ils espèrent une éventuelle grâce divine ou autre... donc ils ne sont pas désespérés.

@Ebion
 
Dernière édition:

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Par désespoir il entend le fait de ne rien espérer, d'accepter ce qui est, une sorte de lâcher prise, seul l'homme sage et heureux n'espère plus rien car il a tout. C'est un désespoir heureux car la personne est satisfaite de ce dont elle jouit, elle n'espère rien de plus que ce qu'elle a. Ceux qui ont de l'espoir sont les damnés, les malheureux car ils espèrent que leur situation s'améliore, ils espèrent une éventuelle grâce divine ou autre... donc ils ne sont pas désespérés.

@Ebion

Si on avait continué à penser ainsi, on n'aurait pas eu de motivation (ou en tout cas moins de motivation) pour développer la médecine et les diverses techniques qui rendent la vie plus facile...
 
Si on avait continué à penser ainsi, on n'aurait pas eu de motivation (ou en tout cas moins de motivation) pour développer la médecine et les diverses techniques qui rendent la vie plus facile...
Oui, c'est un cheminement, parvenir à cet état de gai désespoir ça demande parfois toute une vie, peu de gens atteignent ou attendront ce niveau de sagesse (je ne dis pas que c'est mon cas) de manière définitive, on peut connaître des périodes où on est satisfait de ce qui est, suivies de périodes ou l'insatisfaction reprend le dessus (et donc l'espoir qui va avec), bref on peut connaître cet état par intermittence.
 
Haut