Un garçon de 7 ans qui vit dans un refuge pour violence familiale demande un “bon papa” au Père Noël.

madalena

Contributeur
Contributeur
salam

Un garçon de 7 ans qui vit dans un refuge pour violence familiale demande un “bon papa” au Père Noël.


Des milliers d'internautes ont été ébranlés par le message d'un garçon de 7 ans du Texas qui doit vivre temporairement dans un refuge pour violence familiale avec sa mère. L'enfant a écrit une lettre au Père Noël dans l'espoir d'obtenir quelque chose que l'argent ne peut pas acheter: un "bon papa".


Le garçon avait demandé des cadeaux, dont des livres , un dictionnaire, une boussole et une montre, mais ce qui a le plus bouleversé les internautes, c'est sa demande afin d'avoir un "très très très bon père."


C'est sa mère qui a trouvé une lettre manuscrite dans son sac à dos il y a quelques semaines et avec l'aide du personnel du refuge SafeHaven, un abri pour les victimes de violence domestique à Fort Worth, Texas, son président et chef de la direction Kathryn Jacob a déclaré à CNN.

La lettre a été partagée sur les réseaux sociaux mercredi matin, mais le personnel de SafeHaven a pris le soin de changer le nom de l'enfant afin de protéger son identité:

"Cher Père Noël,

Nous avons dû quitter notre maison. Papa était fou. Nous avons dû faire toutes les corvées. Papa a eu tout ce qu'il voulait. Maman a dit qu'il était temps de partir et qu'elle nous emmènerait dans un endroit plus sûr où nous n'avons plus à avoir peur.

Je suis toujours nerveux. Je ne veux pas parler aux autres enfants. Tu vas venir à Noël ? On n'a rien de nos affaires ici. Peux-tu apporter des livres, un dictionnaire, une boussole et une montre? Je veux aussi un très très très bon père. Tu peux faire ça aussi ?

Amour, Blake"





Kathryn Jacob, qui est présidente et directrice du refuge, a déclaré à CNN: "L'histoire de Blake est comme toutes les histoires que nous voyons. Le problème est si omniprésent."

La Coalition nationale contre la violence domestique estime qu'en moyenne, ce sont près de 20 personnes par minute qui sont physiquement maltraitées par un conjoint aux États-Unis. Au cours d'une seule année, cela représente 10 millions de femmes et d'hommes.

Bien que Jacob se dise reconnaissante de l'attention que la lettre de Blake a suscitée, elle dit espérer que cette lettre sensibilisera la population quant à la violence conjugale: "Je pense que les adultes victimes de violence familiale doivent souvent agir de façon stratégique, car je sais qu'ils font la chose la plus sûre pour eux et leurs enfants. Je pense que c'est la raison pour laquelle ils ne veulent généralement pas interrompre la vie scolaire de leur enfant, alors ils le font quand il y a une pause scolaire".

Mercredi soir dernier, le refuge hébergeait 74 enfants et 45 femmes.

Le refuge peut accueillir jusqu'à 164 personnes. Les familles restent en moyenne de 8 à 10 semaines avant qu'on leur donne un plan de congé sécuritaire.


 
ce soir il y avait match de football au parc des princes....avec plein d'enfants défavorisés invités par le club....
un vrai cadeau de NOEL....
Un des gamins a franchi les barrières, il est rentré en courant sur le pelouse dans les bras de M BAPPE lui dire que c'était le meilleur....
Une grande émotion ......
 
Haut