• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Un geste royal au profit des femmes et hommes de la dgsn

  • Initiateur de la discussion Drianke
  • Date de début
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Direction générale de la sûreté nationale : Les travaux du siège de Hay Riad lancés

La Direction générale de la sûreté nationale s’offre un nouveau siège. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi 24 avril, au lancement des travaux de construction de cet édifice implanté au cœur du quartier Riad à Rabat. Ce projet, mobilisant un budget prévisionnel de 2 milliards de dirhams, s’inscrit en droite ligne avec les Hautes orientations royales visant à doter l’institution policière de toutes les ressources humaines et financières nécessaires pour lui permettre de remplir convenablement ses missions.

Le nouveau siège se veut également un vecteur de modernité et d’efficience dans les actions de la DGSN, au service de la sécurité du Maroc et de la quiétude des Marocains. Érigé sur un terrain d’une superficie globale de 20 hectares, le nouveau siège de la DGSN sera bâti selon les normes architecturales marocaines en regroupant les différents services centraux de la sûreté nationale dans un seul bâtiment. Sa conception urbanistique moderne et son cachet architectural marocain répondent, à la fois, aux exigences et caractéristiques techniques requises par les installations sensibles de sécurité et aux enjeux esthétiques et écologiques.

Outre son respect des normes de sécurité les plus élevées, le projet intègrera les dernières technologies de pointe et accompagnera le développement et la modernisation qu’a connus l’institution policière, tant en ressources humaines que matérielles. Le nouveau siège, qui sera réalisé dans un délai de 5 ans, constituera un véritable complexe administratif moderne et intégré, abritant toutes les directions et services centraux de la sûreté nationale, ainsi qu’une salle de conférences d’une capacité de 1.200 places. Il comprendra, en outre, un musée de la sûreté nationale. Un pavillon qui retracera l’histoire de cette grande institution. Le siège abritera également un centre pour archives, un centre pour activités sportives, un centre d’enregistrement des données identitaires et d’impression des cartes nationales, un centre d’hébergement des forces de réserve, un centre informatique et un parking d’une capacité de 1.500 véhicules.

 
Haut