Gestion hasardeuse du covid-19 à Tanger

Bladi Robot

Je suis un vrai robot!
À Tanger, la gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus ne rassure guère. Et pour cause.
Absence de données officielles sur la situation épidémiologique, de listes des personnes contacts, changement brutal dans les procédures de prise en charge des malades, manque d'équipements… La pandémie du covid-19 est gérée de manière chaotique dans la ville de Tanger. Les hôpitaux ne prennent plus en charge tous les patients atteints du coronavirus, fait savoir Al Massae.
De même, il est désormais (...)

- Société / Coronavirus au Maroc, Tanger, Santé

Lire la suite ...
 
Pour qui a déjà eu le malheur d'entrer dans l'hôpital Mohamed V de Tanger (1 million d'habitants)...

Rien d'étonnant.

Si on peut appeler ça un hôpital ce tas de briques et de béton vétuste.
 
Pour qui a déjà eu le malheur d'entrer dans l'hôpital Mohamed V de Tanger (1 million d'habitants)...

Rien d'étonnant.

Si on peut appeler ça un hôpital ce tas de briques et de béton vétuste.
J'ai eu le malheur d'y avoir mis les pieds une nuit...
Pourtant en 20 de règnes des usines très rentables y ont poussées , une zone franche s'y est étendue très rentable aussi;
du béton ,du béton et du béton partout qui font rentrés beaucoup d'argents , un port à proximité très rentable nous dit-on aussi.
Aucune ville marocaine n'a connu une telle explosion démographique en 20 ans de règne de sa majestueuse passant de 500000 à presque 1500000 venue du sud pour y travailler ,et en été on y rajoute les touristes et c'est la surpopulation infernale et invivable et..et...et..et
un des seuls hpital publique pour plus de 2000000 millions d'âmes en été qui a l'allure d'une boucherie lui n'a pas jamais changé...
mais où va tous cet argent généré à tanger où ? au Panama ?
 
J'y ai accompagné qq1 pour une crise d'asthme aigu...
Pas d'oxygène aux Urgences, il fallait attendre que qq1 vienne avec une bouteille sur une charrette mobile et partager un masque déjà utilisé (!!!! Véridique )
Et le médecin urgentiste... C'était un kiné.

Je l'ai arraché de la, direction une clinique privée qui avait oxygène, masques, bronchodilatateurs et corticoïdes... Moyennant espèces sonnantes et trébuchantes.

Bon pour la prise de sang et la gazomètrie... Faut pas trop demander non plus.
 
Haut