hadith du jour 4 chuaban

D'après `Uqba ibn `Amir (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah (pbAsl) dit:
"Les croyants sont coreligionnaires. Il n'est donc pas permis à l'un d'eux de supplanter l'autre dans une vente ou de demander en mariage sa fiancée à moins que ce dernier ne rompe ses fiançailles avec elle".
(Transmis par Muslim)

Leçons tirées du hadith:
1- Prohibition à tout musulman de supplanter un coreligionnaire dans une vente.
2- Prohibition à tout musulman de demander la fiancée d'un coreligionnaire en mariage.
3- Souci islamique de semer l'entente entre ses disciples et de préserver leurs honneurs.
 
Haut