• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

En israel tsahal devient l’armée de dieu

  • Initiateur de la discussion Makelloos
  • Date de début
Makelloos

Makelloos

VIB
Un dossier de Médiapart

L'armée israélienne est colonisée par les religieux

Année après année, l'armée israélienne s'est «théocratisée». Les rabbins se font désormais inspecteurs des casernes et négocient les missions et le statut des soldats avec les hauts gradés. Cette présence désormais massive de religieux ultra-orthodoxes pose le problème du rôle politique de l'armée et de son attitude si elle reçoit un jour l’ordre d’évacuer les 500 000 colons de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Datée du 9 juillet, au deuxième jour de l’opération « Bordure protectrice » contre la bande de Gaza, la lettre porte la signature du colonel Ofer Winter, commandant de la brigade Givati, l’une des plus célèbres unités d’infanterie de l’armée israélienne. Né à Kyriat Ata, à l’est de Haïfa, formé à l’école militaire religieuse Bnei David, dans la colonie d’Eli, au cœur de la Cisjordanie, le colonel Winter, qui porte la kippa des juifs ultra-orthodoxes, est un soldat de choc. Pendant ses classes, il s’est porté volontaire pour le commando d’élite Sayeret Matkal, puis pour les parachutistes et l’unité spéciale Maglan, chargée de l’infiltration derrière les lignes ennemies, avant de coiffer le béret violet de la brigade Givati et d’en prendre le commandement en 2013.

Qu’un commandant d’unité de combat parle ou écrive à ses hommes avant une offensive pour préciser le sens et la valeur de leur mission est assez banal, en Israël comme ailleurs. Ce qui l’était moins, dans la lettre du colonel Winter, dactylographiée en hébreu et frappée de l’emblème des Givati, un renard pourpre, c’était le ton. Et le choix des arguments mobilisateurs. Après avoir affirmé à ses « chers officiers et soldats » qu’ils avaient « le grand privilège de commander et de servir dans la brigade Givati », il affirmait qu’ils avaient été « choisis par l’histoire pour être le fer de lance du combat contre l’ennemi terroriste qui maudit, défie et profère des blasphèmes contre le Dieu des armées d’Israël ». Et il concluait en adressant au ciel une prière : « Dieu d’Israël, donne-nous la victoire, aide-nous à vaincre cette bataille pour Ta Nation, Israël, contre un ennemi qui maudit Ton nom. »


http://www.nrgui.com/92-opinions/le-champ-de-cok-cheick-oumar-kante/5032-rene-backmann-en-israel-tsahal-devient-l-armee-de-dieu
 
Makelloos

Makelloos

VIB
les pets des religieux s'entendent et se sentent de plus en plus dans ce monde

jusqu'à quand, il faut jouer les mal-entends et les enrhumés quand on sait que les religieux à la tête d'une armée sont capables des pires atrocités au nom d'un dieu?
 
laythee

laythee

je ne suis pas charlie
Un dossier de Médiapart

L'armée israélienne est colonisée par les religieux

Année après année, l'armée israélienne s'est «théocratisée». Les rabbins se font désormais inspecteurs des casernes et négocient les missions et le statut des soldats avec les hauts gradés. Cette présence désormais massive de religieux ultra-orthodoxes pose le problème du rôle politique de l'armée et de son attitude si elle reçoit un jour l’ordre d’évacuer les 500 000 colons de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Datée du 9 juillet, au deuxième jour de l’opération « Bordure protectrice » contre la bande de Gaza, la lettre porte la signature du colonel Ofer Winter, commandant de la brigade Givati, l’une des plus célèbres unités d’infanterie de l’armée israélienne. Né à Kyriat Ata, à l’est de Haïfa, formé à l’école militaire religieuse Bnei David, dans la colonie d’Eli, au cœur de la Cisjordanie, le colonel Winter, qui porte la kippa des juifs ultra-orthodoxes, est un soldat de choc. Pendant ses classes, il s’est porté volontaire pour le commando d’élite Sayeret Matkal, puis pour les parachutistes et l’unité spéciale Maglan, chargée de l’infiltration derrière les lignes ennemies, avant de coiffer le béret violet de la brigade Givati et d’en prendre le commandement en 2013.

Qu’un commandant d’unité de combat parle ou écrive à ses hommes avant une offensive pour préciser le sens et la valeur de leur mission est assez banal, en Israël comme ailleurs. Ce qui l’était moins, dans la lettre du colonel Winter, dactylographiée en hébreu et frappée de l’emblème des Givati, un renard pourpre, c’était le ton. Et le choix des arguments mobilisateurs. Après avoir affirmé à ses « chers officiers et soldats » qu’ils avaient « le grand privilège de commander et de servir dans la brigade Givati », il affirmait qu’ils avaient été « choisis par l’histoire pour être le fer de lance du combat contre l’ennemi terroriste qui maudit, défie et profère des blasphèmes contre le Dieu des armées d’Israël ». Et il concluait en adressant au ciel une prière : « Dieu d’Israël, donne-nous la victoire, aide-nous à vaincre cette bataille pour Ta Nation, Israël, contre un ennemi qui maudit Ton nom. »


http://www.nrgui.com/92-opinions/le-champ-de-cok-cheick-oumar-kante/5032-rene-backmann-en-israel-tsahal-devient-l-armee-de-dieu
comme le fait les bouddhistes a srilanka
 
Makelloos

Makelloos

VIB
non pas encore les musulmans ne font rien pour le moment
bien sûr, tous les musulmans ne font que du sada9a et ne distribuent que des bombons .

soyons sérieux. actuellement, tous les religieux et sans exception sortent de l'ombre et poussent les gens qui sont sont leur emprise au suicide collectif sinon le chaos. ils jouent de plus en plus sur la victimisation, sur "l'injustice" humaine et seule la justice devine peut résoudre les problèmes de ce monde, en contre partie, ils ne proposent aucune solution viable pour améliorer le monde où nous vivons tous en paix, par contre ils promettent à celui qui défend "leurs valeurs" une récompense à le delà car cela ne les engagent en rien.
 
laythee

laythee

je ne suis pas charlie
bien sûr, tous les musulmans ne font que du sada9a et ne distribuent que des bombons .

soyons sérieux. actuellement, tous les religieux et sans exception sortent de l'ombre et poussent les gens qui sont sont leur emprise au suicide collectif sinon le chaos. ils jouent de plus en plus sur la victimisation, sur "l'injustice" humaine et seule la justice devine peut résoudre les problèmes de ce monde, en contre partie, ils ne proposent aucune solution viable pour améliorer le monde où nous vivons tous en paix, par contre ils promettent à celui qui défend "leurs valeurs" une récompense à le delà car cela ne les engagent en rien.
tshal est une armée d’état organiser elle na rien avor avec les groupe jihadiste ,,,,,l'armee egyptienne n'est pas contrôler par des religieux ni l’armée algérienne ni l’armée marocaine ect
 
A

arabomarocai

tshal est une armée d’état organiser elle na rien avor avec les groupe jihadiste ,,,,,l'armee egyptienne n'est pas contrôler par des religieux ni l’armée algérienne ni l’armée marocaine ect
C'est pour ça qu'ils n'ont jamais gagné aucune guerre , aucune armé Arabe n'est capable tout simplement parce qu.ils n'ont jamais fais de guerre et qu'ils n'ont aucun palmarès .

Un sportif qui fais par exemple un sport de combat et qui a à son actif 100 combats , 85 victoires , 10 défaites , 5 nuls ..ont peut dire qu.il a de l'expérience blablablabla... Mais un autre qui fais du sport de combat dans sont garage avec ces petits frères , qu.il leur met des ko blablabl pourrions dires qu.ils soit un bon combattant ? Bein non
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
bien sûr, tous les musulmans ne font que du sada9a et ne distribuent que des bombons .

soyons sérieux. actuellement, tous les religieux et sans exception sortent de l'ombre et poussent les gens qui sont sont leur emprise au suicide collectif sinon le chaos. ils jouent de plus en plus sur la victimisation, sur "l'injustice" humaine et seule la justice devine peut résoudre les problèmes de ce monde, en contre partie, ils ne proposent aucune solution viable pour améliorer le monde où nous vivons tous en paix, par contre ils promettent à celui qui défend "leurs valeurs" une récompense à le delà car cela ne les engagent en rien.
Tous les religieux, non. Seulement les fondamentalistes et les intégristes. :desole:

Il y a des croyants engagés réellement dans l'amélioration du monde (cf: les théologies engagées, de la libération, féministes, etc.). Le pape François est proche de ces courants.
 
biiovibs

biiovibs

Bladinaute averti
Un dossier de Médiapart

L'armée israélienne est colonisée par les religieux

Année après année, l'armée israélienne s'est «théocratisée». Les rabbins se font désormais inspecteurs des casernes et négocient les missions et le statut des soldats avec les hauts gradés. Cette présence désormais massive de religieux ultra-orthodoxes pose le problème du rôle politique de l'armée et de son attitude si elle reçoit un jour l’ordre d’évacuer les 500 000 colons de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Datée du 9 juillet, au deuxième jour de l’opération « Bordure protectrice » contre la bande de Gaza, la lettre porte la signature du colonel Ofer Winter, commandant de la brigade Givati, l’une des plus célèbres unités d’infanterie de l’armée israélienne. Né à Kyriat Ata, à l’est de Haïfa, formé à l’école militaire religieuse Bnei David, dans la colonie d’Eli, au cœur de la Cisjordanie, le colonel Winter, qui porte la kippa des juifs ultra-orthodoxes, est un soldat de choc. Pendant ses classes, il s’est porté volontaire pour le commando d’élite Sayeret Matkal, puis pour les parachutistes et l’unité spéciale Maglan, chargée de l’infiltration derrière les lignes ennemies, avant de coiffer le béret violet de la brigade Givati et d’en prendre le commandement en 2013.

Qu’un commandant d’unité de combat parle ou écrive à ses hommes avant une offensive pour préciser le sens et la valeur de leur mission est assez banal, en Israël comme ailleurs. Ce qui l’était moins, dans la lettre du colonel Winter, dactylographiée en hébreu et frappée de l’emblème des Givati, un renard pourpre, c’était le ton. Et le choix des arguments mobilisateurs. Après avoir affirmé à ses « chers officiers et soldats » qu’ils avaient « le grand privilège de commander et de servir dans la brigade Givati », il affirmait qu’ils avaient été « choisis par l’histoire pour être le fer de lance du combat contre l’ennemi terroriste qui maudit, défie et profère des blasphèmes contre le Dieu des armées d’Israël ». Et il concluait en adressant au ciel une prière : « Dieu d’Israël, donne-nous la victoire, aide-nous à vaincre cette bataille pour Ta Nation, Israël, contre un ennemi qui maudit Ton nom. »


http://www.nrgui.com/92-opinions/le-champ-de-cok-cheick-oumar-kante/5032-rene-backmann-en-israel-tsahal-devient-l-armee-de-dieu
mon avis est partagé.

D'un coté il est désolant d evoir la monté de l'extremisme religieux sur la planète.
Ces gens sont un des pires fléaux de l'humanité (comme tous les extremsimes) et représent eun reel danger pour les palestiniens et même pour les israeliens (les modérés)

d'un autre coté si cette radicalisation de l'armée pouvait pousser les USA au clivage et enlever à Israel ses principaux appuis politiques...
 
biiovibs

biiovibs

Bladinaute averti
bien sûr, tous les musulmans ne font que du sada9a et ne distribuent que des bombons .

soyons sérieux. actuellement, tous les religieux et sans exception sortent de l'ombre et poussent les gens qui sont sont leur emprise au suicide collectif sinon le chaos. ils jouent de plus en plus sur la victimisation, sur "l'injustice" humaine et seule la justice devine peut résoudre les problèmes de ce monde, en contre partie, ils ne proposent aucune solution viable pour améliorer le monde où nous vivons tous en paix, par contre ils promettent à celui qui défend "leurs valeurs" une récompense à le delà car cela ne les engagent en rien.
meme les reac catho commencent à sortir du bois...
 
karimou23

karimou23

Bladinaute averti
en Israel seul le premier ministre issu des elections peut donner des ordres de guerre à l'armée.
 
Haut