«J’en ai marre des mecs, mais marre, marre, marre» : la chronique poignante d'un médecin en colère

minervie

La ilaha Illa Allah
Être médecin offre semble-t-il un bon poste d’observation sur les rapports entre les hommes et les femmes. Baptiste Beaulieu, qui exerce ce métier (et qui est également romancier), peut en témoigner. Ce lundi 9 mars 2020, il a laissé éclater sa colère dans une brillante chronique intitulée J’en ai marre des mecs, mais marre, marre, marre. Un texte édifiant.


Baptiste Beaulieu rencontre beaucoup de femmes dont les problèmes, au fond, sont aussi, voire avant tout, ceux de leurs compagnons. Seulement voilà, c’est trop souvent à elles et à elles seules de les assumer et de les subir.
D’où ce texte poignant et percutant sur France Inter. Regardez :

Madame G., par exemple :
« Bonjour, mon mari a mal au pénis lors des rapports et il m’a dit d’aller consulter car il pense que c’est ma faute. J’ai un problème, d’après lui. »
Le mari reste regarder la TV dans son sofa pendant que madame G. patiente 2h en salle d’attente !!!
Devinez quoi : elle ne présente aucun symptôme alors que son mari urine LITTÉRALEMENT (excusez-moi du détail) du pus.

Il y a aussi cette patiente dont je me souviens, là, Madame R. qui pleure car elle n’arrive pas à concevoir de bébé avec son nouveau compagnon et que celui-ci… attendez tenez vous bien… il lui fait la gueule ! (Mais que voilà une riche idée qui va bien améliorer leur situation et sécher les larmes de ma patiente).
Le pire ? Elle a déjà eu deux enfants avec un autre type. Vous comprenez ce que ça signifie, hein ? Non parce que lui, manifestement, il n’avait pas compris que le problème était de son côté.


suite ici:
 
🤣 Tellement vrai lol... Les hommes se sont toujours cachés derrière leurs femmes...
Il y pas longtemps je m'étais disputé avec ma belle-soeur à cause de mon frangin... Elle n'était en rien concerné...
Eh bien devine quoi?? Mon frangin n'a pas mis le nez dehors bien à l'abri dans la cuisine.🤣

Du coup il était entrain de cuisiner .lol
 
Haut