Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
257229

Le virus est aujourd’hui présent dans chacun des 54 pays d’Afrique où il vient de dépasser, le 1er août, les 900.000 cas confirmés de Covid-19 et les 19 000 décès
Le Dr Moussayer khadija, présidente de l’association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques (AMMAIS) et de l’Alliance des maladies rares au Maroc (AMRM) veut alerter sur l’évolution rapide et inquiétante de l’épidémie au vue de ces chiffres. Moins affecté longtemps que le reste du monde, le continent africain fait face depuis ces deux dernières semaines à une forte augmentation des cas. Des mesures précoces et strictes de confinement ont pourtant permis en général, dans un premier temps, de limiter l’épidémie. Un déconfinement trop rapide et confondu trop vite à une victoire sur le virus ont rapidement compromis ces premiers bons résultats. L'OMS craint même que l'Afrique ne puisse vraiment "affronter" la pandémie. Elle a incité, le 31 juillet, lesgouvernements africains à renforcer les tests et le suivi des contacts.
Faisons le point de la situation à partir de quelques exemples.

Afrique du Sud : L'Afrique du Sud est le pays le plus touché par le virus en Afrique avec, le 29 juillet, 459 761 cas de Covid-19 et 7 257 décès, devenant ainsi le cinquième pays le plus atteint au monde. Le taux de mortalité y est toujours faible avec 1,6 % des cas. Des chercheurs estiment cependant qu’environ 17 000 décès supplémentaires (la »surmortalité ») n’ont pas été enregistrés depuis début mai, si on compare la mortalité générale de cette année par rapport à celle de la même période en 2019.

Djibouti : Ce petit Etat d’un million d’habitants est le deuxième pays d’Afrique de l’Est le plus touché en nombre de cas avec 5 068 infections, dont 58 morts. Le gouvernement explique l’importance de ces chiffres par sa bonne capacité à tester et sa politique de suivi des contacts des malades.

Guinée équatoriale : Il comptait 3 071 cas déclarés et 51 décès le 29 juillet. Le président Teodoro Obiang Nguema subit de fortes critiques pour sa gestion de la crise. Le pays en effet ne publie aucun bilan quotidien des nouveaux cas de malades et il a même exigé le départ de la représentante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour avoir « falsifié » selon lui les statistiques sur le nombre de contaminations

République Démocratique du Congo (RDC)
3 200 cas étaient confirmés le 29 juillet, dont 54 morts. La situation semble assez confuse dans le pays depuis le début de l’épidémie. Ainsi, en mai, un médecin, le docteur Denis Mukwege, en charge de l’épidémie dans la région du Sud-Kivu, a alerté le gouvernement sur le risque à venir d’une courbe exponentielle de cas de covid-19 si sa région n’est pas approvisionné en tests. Le chef de la lutte contre le coronavirus de ce pays, le Dr Jean-Jacques Muyembe, s’est plaint le 20 juin de n'avoir reçu que 1,4 million de dollars depuis le début de la crise.
Le vice-ministre de la Santé, Albert M'Peti Biyombo, lui-même, a dénoncé en juillet des réseaux mafieux dans son propre ministère pour "détourner" l’argent destiné théoriquement l'épidémie de Covid-19. Ces réseaux mafieux exigeraient des rétro-commissions jusqu'à hauteur de 35% auprès des organisations bénéficiaires de ces fonds.

Zimbabwe : 2 817 cas ont été déclarés au 29 juillet dont 40 morts. Le confinement ordonné a frappé durement la population qui, privée de travail, éprouve de graves difficultés à se nourrir. Le ministre de la Santé a été limogé début juillet. Il est soupçonné de corruption pour avoir octroyé sans procédure ad hoc un contrat de 20 millions de dollars à une société de Dubaï pour la fourniture de tests de dépistage et d'équipements de protection contre le Covid-19.

Signalons enfin deux cas atypiques et plutôt dramatiques. Le président de Madagascar, Andry Rajoelina, s’évertue à vanter les vertus d’une tisane contre le Covid-19 à base d’Artémisia annua. On attend toujours une étude scientifique qui pourrait confirmer ces dires. En attendant, l’épidémie flambe dans le pays, même si pourtant cette tisane a été largement distribuée gratuitement. Quant à la Tanzanie, son président, John Magufuli, affirme tranquillement que le coronavirus ne circule plus et donc qu’il n’y a pas de Covid dans son pays.

****
Les pays africains ont souvent des structures hospitalières fragiles qui risquent d’être rapidement « dépassées » devant le flux brutal de malades. Alors que le nombre de cas en Afrique augmente actuellement à un taux d’environ 6% par jour, de nouvelles politiques et des changements de comportements sont nécessaires pour sortir de cette crise.
POUR EN SAVOIR PLUS https://panorapost.com/post.php?id=27896
 

Pièces jointes

  • coronavirus épidémie.jpg
    coronavirus épidémie.jpg
    15.4 KB · Affichages: 0

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
Et le reste du monde y parvient ?
Bonsoir,
non,aucun ne parvient à maîtriser tout à fait la situation. Le problème pour l'Afrique est que cette épidémie se joint à d'autres problèmes comme la pauvreté,, la faiblesse des structures hospitalière,la mauvaise gouvernance, la corruption... ça fait beaucpoup de "défaillances" en même temps
Bonne nuit
 
malheureusment, la réponse est justement dans votre question : NON
Bonjour,

Vous êtes médecin et donc plus calée que moi en la matière, j'ai donc des questions à vous poser!
On se base sur quelle expérience passée pour dire qu'une deuxième vague est possible?
Quand on dit qu'on arrive pas à maitriser le virus et que les courbes montrent le contraire, on se base sur quoi pour dire qu'on y arrive pas?
Que penser vous des experts qui parlent d'une posture politique et non scientifique sur le cov19, signifiant par là qu'on joue sur la peur des gens?
Que pensez vous du port du masque généralisé comme solution alors que le masque ne protège pas du cov19?
 

de passage

I'm just passing through
Bonsoir non pas vraiment à part quelques pays en Asie comme Taïwan, Corée du Sud ...
Le prpblème en Afrique est que les structures hospitalières sont défaillantes
bien cordialement
et qu est ce qu ils ont ces pays d Asie de plus que l Europe et USA ?

NB : vous avez remarqué qu on parle plus de la médecine chinoise !
ol'fahém yafhém :D
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
Les pays les plus riches économiquement de la planète n'ont pu juguler ce fléau du Corona et on veut que l'Afrique y parvienne ?
Oui, vous avez raison, ce qui est regrettable par contre, c'est qu'on a entrenu rop longtemps l'illusion, au Maroc comme dans le reste de l'Afrique, qu'on allait échapper à l'épidémie et s'en tirer mieux que le rest du monde, alors qu'on voyait bien dès le déconfinement que les chiffres repartaient à la hausse
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
et qu est ce qu ils ont ces pays d Asie de plus que l Europe et USA ?

NB : vous avez remarqué qu on parle plus de la médecine chinoise !
ol'fahém yafhém :D


La Corée du Sud, Hong Kong, Taïwan et Singapour ont tous un point commun : ils ont tous pris les devants,dès janvier avant même la détection sur leur sol d’un premier cas de contamination en ayant une politique de dépistage, de recherche des cas-contacts ...
Et tous les quatre sont des démocraties qui apportent ainsi la preuve que les systèmes autoritaires n’ont pas le monopole d’une lutte efficace contre la propagation du fléau..
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
Bonjour,

Vous êtes médecin et donc plus calée que moi en la matière, j'ai donc des questions à vous poser!
On se base sur quelle expérience passée pour dire qu'une deuxième vague est possible?
Quand on dit qu'on arrive pas à maitriser le virus et que les courbes montrent le contraire, on se base sur quoi pour dire qu'on y arrive pas?
Que penser vous des experts qui parlent d'une posture politique et non scientifique sur le cov19, signifiant par là qu'on joue sur la peur des gens?
Que pensez vous du port du masque généralisé comme solution alors que le masque ne protège pas du cov19?
Je travaille actuelement et vous répondrai plus tard
 
pays riche veut rien dire faut savoir que les pays riches sont les plus endettés et en plus les plus polluer a tout les niveau vaut mieu habiter dans pays pauvre que dans un pays soit disant un pays riche on est dans une période d inversion faut tout inverser pour avoir la bonne reponse
 
perso je me méfierais des nouveaux médecins qui arrivent en afrique avec peut être le virus et les vaccins non testés,comment sont protégés les villageois de ces médecins?
retournons a la nature et tout ca disparaitra tant qu on cherche des solutions dans le synthetique ca va qu agraver la situation c est comme quelqu un qui a soif qui boit du javel car c est du liquide
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
Je travaille actuelement et vous répondrai plus tard
Réponse à première question : En afrique et au Maroc, si on veut vraiment être exact, on est dans la première vague : au Maroc, par exemple le confinement a juste gelé la situation à un moment donné, le virus a continué à se disséminer à bas bruit et maintenant c'est la phase aigue de l'épidémie
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
Combien de morts par covid19 en Afrique...?
Pas beaucoup pour le moment mais ça va vite augmenter
Réponse à première question : En afrique et au Maroc, si on veut vraiment être exact, on est dans la première vague : au Maroc, par exemple le confinement a juste gelé la situation à un moment donné, le virus a continué à se disséminer à bas bruit et maintenant c'est la phase aigue de l'épidémie
maintenant
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
pays riche veut rien dire faut savoir que les pays riches sont les plus endettés et en plus les plus polluer a tout les niveau vaut mieu habiter dans pays pauvre que dans un pays soit disant un pays riche on est dans une période d inversion faut tout inverser pour avoir la bonne reponse
Oui, vous n'avez pas tort !
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
Je travaille actuelement et vous répondrai plus tard
Bonjour
Question 2 : Quand on dit qu'on arrive pas à maitriser le virus et que les courbes montrent le contraire, on se base sur quoi pour dire qu'on y arrive pas?
Ce qui est important, c'est la tendance de s chiffres.
Par exemple, l’Afrique, qui compte 1,2 milliard d’habitants (soit plus d’un sixième de la population mondiale), ne représentait à la mi-juillet que 5,45 % des contaminations et seulement 2,8 % des décès dans le monde. Ces chiffres étaient néanmoins trompeurs car, si on les examine de plus près, ce continent a connu, entre le 27 juin et le 2 août, une progression de 162,7% du nombre des nouvelles infections et de 114,5% du nombre de décès, contre respectivement 80% et 39,5% dans le monde.
Lex chiffres restent encore faibles mais ils progressent vite et c'est ça qui est dangereux
 
Réponse à première question : En afrique et au Maroc, si on veut vraiment être exact, on est dans la première vague : au Maroc, par exemple le confinement a juste gelé la situation à un moment donné, le virus a continué à se disséminer à bas bruit et maintenant c'est la phase aigue de l'épidémie
Bonjour, la phase aigue c est une fois que l economie sera completement aneantie et quand le ventre crie famine ni virus ni rien ne pourra le bloquer, les pays du sud font des emprunts chaque 2 jours les pays du sud planche a billets non stop c est ca le vrais problème c est cette histoire de virus franchement je me demande des fois si on nous prends pas pour idiots j oubliais depuis 2008 la dette mondial a doubler on est facile a 300 milles milliards
 
Bonjour
Question 2 : Quand on dit qu'on arrive pas à maitriser le virus et que les courbes montrent le contraire, on se base sur quoi pour dire qu'on y arrive pas?
Ce qui est important, c'est la tendance de s chiffres.
Par exemple, l’Afrique, qui compte 1,2 milliard d’habitants (soit plus d’un sixième de la population mondiale), ne représentait à la mi-juillet que 5,45 % des contaminations et seulement 2,8 % des décès dans le monde. Ces chiffres étaient néanmoins trompeurs car, si on les examine de plus près, ce continent a connu, entre le 27 juin et le 2 août, une progression de 162,7% du nombre des nouvelles infections et de 114,5% du nombre de décès, contre respectivement 80% et 39,5% dans le monde.
Lex chiffres restent encore faibles mais ils progressent vite et c'est ça qui est dangereux
ah les chiffres les vrais chiffres personne les connais on va pas les divilger a la masse par contre les cancer ca y en a a ne plus savoir quoi en faire mais ca on en parle pas
 
La Corée du Sud, Hong Kong, Taïwan et Singapour ont tous un point commun : ils ont tous pris les devants,dès janvier avant même la détection sur leur sol d’un premier cas de contamination en ayant une politique de dépistage, de recherche des cas-contacts ...
Et tous les quatre sont des démocraties qui apportent ainsi la preuve que les systèmes autoritaires n’ont pas le monopole d’une lutte efficace contre la propagation du fléau..
je sais pas si on est democratie quelque part encore une utopie apprise sur les bancs de l école une demcoratie ne sera jamais baser des villes de millions d habitants elle peut être appliquer dans des villages maximum 15000 habitants
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Exceptée la Tunisie, vous pouvez aussi ajouter l'Afrique Blanche et à commencer le Maroc et l'Algérie qui ont importé des cas en France et notamment l'Algérie et à supposer qu'elle le soit puisque l'Afrique du nord ou septentrionale compte également des "noirs".

++
 
pays riche veut rien dire faut savoir que les pays riches sont les plus endettés et en plus les plus polluer a tout les niveau vaut mieu habiter dans pays pauvre que dans un pays soit disant un pays riche on est dans une période d inversion faut tout inverser pour avoir la bonne reponse
Ça me fait rire tout ça !
Vaut mieux-être pauvre que riche,wow !
 

godless

On est bien peu de chose.
VIB
Exceptée la Tunisie, vous pouvez aussi ajouter l'Afrique Blanche et à commencer le Maroc et l'Algérie qui ont importé des cas en France et notamment l'Algérie et à supposer qu'elle le soit puisque l'Afrique du nord ou septentrionale compte également des "noirs".

++
Comme quoi, l'Afrique c'est l'Afrique.😊
 

godless

On est bien peu de chose.
VIB
Où en est-on aujourd'hui?
Tous les africains sont morts?🤔

Pour ma part, je pense qu'il y a plusieurs facteurs qui font que la mortalité due au covid19 est, comparativement à d'autres, bien moindre en Afrique.
 

godless

On est bien peu de chose.
VIB
OU

Bonjour,
OUI, la jeunesse de la population
,
Oui.
  • La jeunesse de la population.
  • Le fait que pas mal d'autres maladies ont déjà emporté les plus fragiles
  • Le fait que certains médocs contre le palu semble ne pas être totalement inefficaces contre le covid 19 (et le palu, c'est pas ce qui manque par là-bas...)
  • Le fait que certains "remèdes locaux", qui ne sont pas passés par les fourches caudines des validations scientifiques ou de l'OMS semblent avoir un certain effet.

Entre autres.
 
Haut