L’annulation des prières du vendredi dans les grandes mosquées

tizniti

Reubeulogue et Reubeutherapeute.
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a rappelé que « les prières communautaires, notamment la prière de vendredi, doivent être considérés comme des rassemblements auxquels s’appliquent les mesures décidées par le gouvernement ».

« A défaut de pouvoir maîtriser leurs effectifs et afin de respecter la nouvelle mesure d’interdiction, les mosquées accueillant habituellement plus de 1 000 fidèles sont appelées à annuler la prière de vendredi 13 mars. En cas de doute, les mosquées susceptibles d’êtres concernées peuvent se rapprocher des services préfectoraux compétents pour concertation et prise de la décision qui s’impose », signifie l’instance dans un communiqué. « Dans le cas d’une telle annulation, parce que la situation l’exige, les fidèles concernés remplaceront, la prière du vendredi par une prière individuelle de dhor ».


Comment vivez-vous cette situation ?
 
Haut