• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

L'Arbre de la connaissance

Salam Aleykoum,

Je me promenais l'autre jour lorsque tout d'un coup j'ai fait face à un chemin que je ne connaissais pas. Attiré sans savoir pourquoi par celui-ci, j'ai donc décidé de l'emprunter pour voir où il menait. Au départ il faisait très sombre, on y voyait presque rien puis en progressant petit à petit, la lumière à commencé à se faire de plus en plus présente jusqu'à ce que je finisse par déboucher dans une clairière magnifique qui était d'une illumination incroyable.

Au centre de cette clairière, miracle, il y avait l'arbre de la connaissance. Cet arbre légendaire dont tout le monde parle, que tout le monde recherche mais que si peu de monde découvre. Chacune des feuilles de l'arbre de la connaissance renferme une vérité. Une vérité universelle, incontestable et ce quel que soit le côté des pyrénées où l'on se trouve. Il suffit de manger la feuille pour intégrer la vérité qu'elle contient et de suite repousse une autre feuille, avec une autre vérité, à sa place.

La première chose que j'ai su en mangeant la première feuille c'est que je ne savais rien. Puis petit à petit à force de brouter l'arbre, ma vision des choses sur la vie en général, sur les gens, sur le sport etc... a été totalement chamboulée. Depuis que je mange les feuilles de cet arbre je me sens malheureux, profondément triste. J'ai l'impression que j'étais bien plus heureux lorsque je pensais tout savoir lors même qu'en réalité j'étais le premier des ignorants. J'avais jadis une grande sensation de pouvoir. Dès que j'apprenais une nouvelle chose, je me sentais puissant et je désirais la faire partager aux gens afin de passer pour un savant et de récolter l'admiration des autres.

Désormais plus je mange plus je me sens ignorant et plus je suis triste à cause du désenchantement sur le monde que produit l'accumulation de la connaissance. Je regrette vraiment ma vie antérieure où je me morfondais dans mes rêves, mes illusions, où le monde existait suivant la représentation que j'avais de celui-ci et pas indépendamment de celle-ci. Auparavant je construisais mon monde et j'étais un héros à l'intérieur de celui-ci tandis que tous ceux qui pensaient différemment de moi étaient des ****. Désormais je subis ce monde impitoyable et je fais également parti des ****.

Un conseil, il ne faut surtout jamais s'approcher de l'arbre de la connaissance car ses feuilles sont empoisonnées.
 
Haut