1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

La logique : la logique est l’étude de l’inférence.

Discussion dans 'Philosophie, spiritualité et autres religions' créé par TheGoldenboy, 2 Juin 2018.

L'histoire de la logique, en Occident, prend ses racines dans la philosophie et les mathématiques de la Grèce antique pour se développer en richesse au...

  1. TheGoldenboy

    TheGoldenboy

    Inscrit:
    20 Mai 2015
    Messages:
    232
    Likes:
    86
    L'histoire de la logique, en Occident, prend ses racines dans la philosophie et les mathématiques de la Grèce antique pour se développer en richesse au xxe siècle. Des développements parallèles ont notamment eu lieu en Chine et en Inde. Le développement de la logique dans le monde arabo-musulman s'intègre à celui de l'Europe, du fait de leur proximité.

    Logique pré-moderne :
    Logique chinoise, Logique indienne, Époque babylonienne (préfigure le raisonnement logique)

    Dans le monde occidental, les bases de la logique ont été formalisées par Aristote et Euclide.


    Euclide (vers -325, mort vers -265) est un formalisateur qui expose sa doctrine dans un ouvrage appelé Eléments, constitué de 13 livres. Son objectif se limite à fonder un corpus logique suffisant pour les mathématiques. Les éléments fondamentaux qu'il appelle « notion ordinaire » ou postulat sont spécifiques aux mathématiques. Ils ne peuvent prétendre à la généralité que couvre la logique d'Aristote, qui est essentiellement à finalité philosophique.

    La Grèce antique a vu aussi une autre forme de logique, la logique mégarico-stoïcienne, très différente dans ses principes (voir Stoïcisme).

     
    Bryan261 apprécie ceci.
  2. TheGoldenboy

    TheGoldenboy

    Inscrit:
    20 Mai 2015
    Messages:
    232
    Likes:
    86
    l'école scolastique restructura le savoir sous l'impulsion de saint Thomas d'Aquin. Elle développa une logique essentiellement fondée sur les traités d'Aristote portant sur ce thème, regroupés dans l'Organon. La philosophie fut alors subdivisée en logique, métaphysique, et éthique. Comme la philosophie et les sciences médiévales (mathématiques, médecine,...), elle s'inspira des grands philosophes et savants arabes, avec des philosophes tels qu'Averroès.

    - Voir idéographie de Frege

    La logique ne devient plus logique. La logique qui reflétait essentiellement une évidence intuitive, s'ouvre à des paradoxes comme celui du menteur ou de l'ensemble de tous les ensembles. Husserl montre que la logique ne peut pas être cette base intuitive que tout le monde accepte.:defonce:

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_logique

    Frege, Russell, Gödel, Whitehead, neo-logicisme....

    Le logicisme est la théorie selon laquelle les mathématiques sont une extension de la logique et donc que tous les concepts et théoriesmathématiques sont réductibles à la logique.
    Si ce programme était réalisable, il pourrait soutenir le positivisme logique en particulier, et le réductionnisme en général.
     
    Bryan261 apprécie ceci.
  3. TheGoldenboy

    TheGoldenboy

    Inscrit:
    20 Mai 2015
    Messages:
    232
    Likes:
    86
    Non mais tu comprends jamais rien à rien toi pourtant c'est d'une logique implacable ...

    WHAT ??:wazaa:
     
  4. majid10

    majid10 VIB

    Inscrit:
    31 Mai 2017
    Messages:
    5 683
    Likes:
    2 853
    toute la logique occidentale est basé sur les connaissances des pharaons
    platon, aristote, pythagore, thales tout ceux la leur connaissance vien d egypte
    c est pas pour rien qu on voit des pyramides partout, plaque, bourse, minuments, partout
     
    DiamondBlaze apprécie ceci.
  5. shenhua

    shenhua

    Inscrit:
    26 Juillet 2016
    Messages:
    936
    Likes:
    1 113
    C'est assez logique justement de baser la connaissance sur des bases qui ont tenu la route et amener des résultats concrets.
     
  6. Bryan261

    Bryan261

    Inscrit:
    1 Décembre 2013
    Messages:
    450
    Likes:
    253
    Bonjour,

    Je suis un passionné des mathématiques, de la logique et de la philosophie, et je serai ravi que quelqu'un d'entre vous m'explique en détail le paradoxe qui se cache derrière le concept de l'ensemble de tous les ensembles.

    Merci d'avance
     
  7. Bryan261

    Bryan261

    Inscrit:
    1 Décembre 2013
    Messages:
    450
    Likes:
    253
  8. Bryan261

    Bryan261

    Inscrit:
    1 Décembre 2013
    Messages:
    450
    Likes:
    253
    Bonjour,

    est ce que le meme problème se pose en langage des catégorie ?
    Autrement dit, est ce qu'il existe un paradoxe Russell pour la catégorie de toutes les catégories ?

    Merci d'avance
     
  9. Bryan261

    Bryan261

    Inscrit:
    1 Décembre 2013
    Messages:
    450
    Likes:
    253
    Je pose au grand public de bladi.net une petite question qui s'impose d'elle meme lorsqu'on est assez familier avec le langage théorique de la logique ainsi que les mathématiques :
    Pourquoi dès lors qu'on évoque la logique en tant que domaine de recherche et d'étude, on est pleinement impliqué dans des questions métamathématiques ( i.e : relevant de la philosophie des mathématiques ), et on met de coté toutes les mathématiques qui, normalement, sont intimement liées à la logique théorique ?. ( Ou bien je me trompe ? ) en d'autres termes, quel est le point de jonction entre la mathématique et la méta-mathématique ?
     
    Dernière édition: 14 Juin 2018, à 08:47
  10. Bryan261

    Bryan261

    Inscrit:
    1 Décembre 2013
    Messages:
    450
    Likes:
    253
    Je ne suis pas fort en logique ( Théorie des ensembles, axiomes ZFC qui font la base de la science de logique ... etc ), j'ai simplement à mon actif un bagage rudimentaire en logique, parce que dans mes études, je n'apprends que les mathématiques, mais je ne m’intéresse pas à la logique en tant que science ( Logicisme ), c'est pourquoi ma question peut vous sembler un peu triviale. :D