• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

L’ortie une plante incontournable

madalena

Contributeur
salam



Ah cette jolie plante verte qui nous fait fuir. Combien d’entre nous en a-t-elle brûlé et piqué dans notre enfance hein??? C’est le moment de nous réconcilier avec elle sans plus tarder !

Je me suis intéressée à cette plante de plus près le jour où mon père m’en a parlé. Il avait des calculs rénaux et ça lui faisait terriblement mal. Un jour il est tombé sur un monsieur de sa génération qui lui a dit que les orties étaient un excellent remède à bon nombre de maux. Il lui a expliqué comment l’utiliser, ce qu’il a fait de suite en rentrant. Il a fait bouillir le tas d’orties qu’il avait préalablement cueilli, et une fois refroidi, il a bu la bouteille de 1,5l en entier. Il a continué comme ça pendant plusieurs jours. Devinez quoi ! Au bout de cinq jours seulement, plus de calculs ! Ils avaient disparu (éclatés en petits morceaux) dans les urines. Ça lui a fait mal sur le coup mais il en était débarrassé une bonne fois pour toutes. Il est retourné chez son médecin avec ses analyses sanguines et il a constaté qu’il n’y avait plus rien. Mon père a souri lorsqu’il a vu sa tête. Tout surpris il demandait « mais qu’est ce que vous avez fait ? », et lui « rien monsieur »:).

Après cela, quelques mois plus tard il avait mal au dos et qu’est ce qu’il ne fait pas ? Il se frotte le dos avec une poignée d’orties sans pitié. Et c’est parti comme c’est venu soubhanAllah. Je ne sais pas si j’aurais été capable de le faire mais en tout cas le résultat est là.

Sa composition

Elle est constituée de principes actifs majeurs comme :

- de nombreux minéraux : calcium, chlore, magnésium, manganèse, potassium, soufre, zinc, silicium et fer en importante quantité

- Des vitamines B2, B5, B9, K, C et provitamine A

- Des oligo-éléments : manganèse, silice, potassium, soufre

- De la chlorophylle en grande quantité.

A savoir que son venin joue un grand rôle car il contient des acides tels que formique, acétique, gallique mais également des flavonoïdes, histamine, sérotonine…



Le saviez-vous ?

Si je vous dis que nous pouvons utiliser cette plante pour à peu près tout !

Pour guérir les douleurs articulaires, rhumatismes, arthrose, limiter la chute de cheveux ou favoriser la repousse, infections urinaires, fatigue, anémie, troubles de la prostate, en prévention de l’ostéoporose, pour éviter le rhume des foins, problèmes de peau (acné, urticaire, bouton de fièvre), incontinence, stimuler la fonction rénale, débarrasser l’organisme des toxines et déchets, combattre la cellulite, favoriser l’attention, la concentration et la mémoire …

Elle est aussi utilisée comme galactogène (stimule la montée de lait et enrichit la qualité du lait), comme antiallergique pour combattre l’asthme, rhume des foins et urticaire, comme hémostatique pour régler les problèmes sanguins (saignements de nez, crachement de sang, régulation des menstrues, retour des règles, hémorragies), comme anti diarrhéique (contre la jaunisse, gastro et diarrhées). L’ortie est conseillée contre les troubles du foie et de la rate, les maladies pulmonaires, crampes, ulcères d’estomac et intestinaux. L’ortie nourrit et tonifie l’organisme.

Pour les femmes enceintes, l’avis des médecins est assez mitigé. La majorité insistent sur le fait de l’utiliser seulement en fin de grossesse et pendant l’allaitement car il est considéré comme un bon complément alimentaire. En effet, l’ortie favorise l’allaitement car c’est une plante galactogène (montée de lait). Pour ce qui est de son utilisation en début de grossesse, ils déclarent d’après leurs études, qu’il y a eu des cas d’avortements chez la lapine dû à la consommation d’ortie fraiche, donc ils conseillent de l’éviter pour ne pas prendre de risque.

Hormis dans la nature, on peut la trouver en pharmacie sous forme de plante séchée (feuilles ou racines) ou encore sous forme de gélules. Elles peuvent être utilisées en infusion pour la plupart des maux, en cataplasme ou en lotion.

On peut même les consommer en légumes. Bien sûr, après c’est une histoire de goût !

En ce qui me concerne, je ne l’utilise que sous forme liquide pour le moment. Mon jus d’ortie est devenu mon partenaire bien-être et il m’accompagne partout, en ville comme à mes séances de sport!

Des commentaires, une expérience à partager ? C’est à vous !


http://www.sisterslife.fr/bien-etre-et-sante/lortie-une-plante-incontournable/
 

Pièces jointes

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
[…]
Pour les femmes enceintes, l’avis des médecins est assez mitigé. La majorité insistent sur le fait de l’utiliser seulement en fin de grossesse et pendant l’allaitement car il est considéré comme un bon complément alimentaire. En effet, l’ortie favorise l’allaitement car c’est une plante galactogène (montée de lait). Pour ce qui est de son utilisation en début de grossesse, ils déclarent d’après leurs études, qu’il y a eu des cas d’avortements chez la lapine dû à la consommation d’ortie fraiche, donc ils conseillent de l’éviter pour ne pas prendre de risque.
[…]
Je me demandes ça signifie quand précisément. À partir de une semaine avant ? Deux semaines avant ?
 
A

AncienMembre

Non connecté
Je me suis acheté des thés à l ortie.

En le buvant......j ai eu des crampes à l estomac! Je n ai plus osé en boire
 
salam



Ah cette jolie plante verte qui nous fait fuir. Combien d’entre nous en a-t-elle brûlé et piqué dans notre enfance hein??? C’est le moment de nous réconcilier avec elle sans plus tarder !

Je me suis intéressée à cette plante de plus près le jour où mon père m’en a parlé. Il avait des calculs rénaux et ça lui faisait terriblement mal. Un jour il est tombé sur un monsieur de sa génération qui lui a dit que les orties étaient un excellent remède à bon nombre de maux. Il lui a expliqué comment l’utiliser, ce qu’il a fait de suite en rentrant. Il a fait bouillir le tas d’orties qu’il avait préalablement cueilli, et une fois refroidi, il a bu la bouteille de 1,5l en entier. Il a continué comme ça pendant plusieurs jours. Devinez quoi ! Au bout de cinq jours seulement, plus de calculs ! Ils avaient disparu (éclatés en petits morceaux) dans les urines. Ça lui a fait mal sur le coup mais il en était débarrassé une bonne fois pour toutes. Il est retourné chez son médecin avec ses analyses sanguines et il a constaté qu’il n’y avait plus rien. Mon père a souri lorsqu’il a vu sa tête. Tout surpris il demandait « mais qu’est ce que vous avez fait ? », et lui « rien monsieur »:).

Après cela, quelques mois plus tard il avait mal au dos et qu’est ce qu’il ne fait pas ? Il se frotte le dos avec une poignée d’orties sans pitié. Et c’est parti comme c’est venu soubhanAllah. Je ne sais pas si j’aurais été capable de le faire mais en tout cas le résultat est là.

Sa composition

Elle est constituée de principes actifs majeurs comme :

- de nombreux minéraux : calcium, chlore, magnésium, manganèse, potassium, soufre, zinc, silicium et fer en importante quantité

- Des vitamines B2, B5, B9, K, C et provitamine A

- Des oligo-éléments : manganèse, silice, potassium, soufre

- De la chlorophylle en grande quantité.

A savoir que son venin joue un grand rôle car il contient des acides tels que formique, acétique, gallique mais également des flavonoïdes, histamine, sérotonine…



Le saviez-vous ?

Si je vous dis que nous pouvons utiliser cette plante pour à peu près tout !

Pour guérir les douleurs articulaires, rhumatismes, arthrose, limiter la chute de cheveux ou favoriser la repousse, infections urinaires, fatigue, anémie, troubles de la prostate, en prévention de l’ostéoporose, pour éviter le rhume des foins, problèmes de peau (acné, urticaire, bouton de fièvre), incontinence, stimuler la fonction rénale, débarrasser l’organisme des toxines et déchets, combattre la cellulite, favoriser l’attention, la concentration et la mémoire …

Elle est aussi utilisée comme galactogène (stimule la montée de lait et enrichit la qualité du lait), comme antiallergique pour combattre l’asthme, rhume des foins et urticaire, comme hémostatique pour régler les problèmes sanguins (saignements de nez, crachement de sang, régulation des menstrues, retour des règles, hémorragies), comme anti diarrhéique (contre la jaunisse, gastro et diarrhées). L’ortie est conseillée contre les troubles du foie et de la rate, les maladies pulmonaires, crampes, ulcères d’estomac et intestinaux. L’ortie nourrit et tonifie l’organisme.

Pour les femmes enceintes, l’avis des médecins est assez mitigé. La majorité insistent sur le fait de l’utiliser seulement en fin de grossesse et pendant l’allaitement car il est considéré comme un bon complément alimentaire. En effet, l’ortie favorise l’allaitement car c’est une plante galactogène (montée de lait). Pour ce qui est de son utilisation en début de grossesse, ils déclarent d’après leurs études, qu’il y a eu des cas d’avortements chez la lapine dû à la consommation d’ortie fraiche, donc ils conseillent de l’éviter pour ne pas prendre de risque.

Hormis dans la nature, on peut la trouver en pharmacie sous forme de plante séchée (feuilles ou racines) ou encore sous forme de gélules. Elles peuvent être utilisées en infusion pour la plupart des maux, en cataplasme ou en lotion.

On peut même les consommer en légumes. Bien sûr, après c’est une histoire de goût !

En ce qui me concerne, je ne l’utilise que sous forme liquide pour le moment. Mon jus d’ortie est devenu mon partenaire bien-être et il m’accompagne partout, en ville comme à mes séances de sport!

Des commentaires, une expérience à partager ? C’est à vous !


http://www.sisterslife.fr/bien-etre-et-sante/lortie-une-plante-incontournable/
Merci pour le partage, toujours au top tes topics :cool:

On peut aussi utiliser les orties pour fertiliser les sols (purin d'orties) en les laissant "pourrir" dans un grand bac d'eau, non seulement ça sert de fertilisant très efficace mais aussi de répulsif contre les nuisibles.
 

madalena

Contributeur
Merci pour le partage, toujours au top tes topics :cool:

On peut aussi utiliser les orties pour fertiliser les sols (purin d'orties) en les laissant "pourrir" dans un grand bac d'eau, non seulement ça sert de fertilisant très efficace mais aussi de répulsif contre les nuisibles.
salam

de rien!^^
merci pour cette info!^^
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Juste après l avoir bu! Et ça a duré une bonne partie de la matiné.
Si ça ne vient pas d’autres choses présent aussi dans le sachet, peut‑être que c’était des orties cueillies à un mauvais stades. Normalement il faudrait cueillir les feuilles quand les orties ne sont pas encore en fleurs, sinon elles contiennent des petites particules minérales qui peuvent être irritantes pour certaines personnes. Ça pourrait correspondre (les crampes pourraient être une réaction à ça), mais comme je n’ai jamais eu cette mauvaise expérience, je ne peux pas être sûr. Je n’affirme pas que c’est cette explication, c’est juste que c’est la seule que je peux imaginer.
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Rien de tel qu'une cuillère d'ortie tous les matins ! :cool:
Remineralisation assurée!

Pour les hommes qui ont des pb De prostates ... faites vous plaisir :D
 
Dernière édition:

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Merci pour le partage, toujours au top tes topics :cool:

On peut aussi utiliser les orties pour fertiliser les sols (purin d'orties) en les laissant "pourrir" dans un grand bac d'eau, non seulement ça sert de fertilisant très efficace mais aussi de répulsif contre les nuisibles.
Oui, pour fertiliser, mais seulement en début de culture. Le purin d’ortie apporte surtout de l’azote dont il ne faut pas trop abuser dans les stades plus avancées de la vie des plantes. Après elles ont plus besoin de phosphore, et c’est le purin de consoude qui en apporterait.

Pour ce qui est de repousser les supposés nuisibles, il y a des doutes pour ce que j’en sais. Mais l’apport d’azote avec le purin d’ortie, il ne fait pas de doute lui.
 
Haut