• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

L'univers et l'homme

  • Initiateur de la discussion yasstyme85
  • Date de début
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Élève quand j'apprenais la physique au lycée, je trouvais un certain amusement à manipuler les grandeurs physiques, à comparer les ordres de grandeur, comme par exemple la force d'attraction électrique et celle gravitationnelle que subit un électron, ou la masse de ce dernier avec celle du soleil, et là quand mon regard se porte sur cet univers, sur cette voûte pleine d'étoiles je me sens comme projeté dans un monde étrange, mystérieux et silencieux. Je ne vois qu'un voile noir sans bords percé de petits points scintillants. Notre planète la terre, vue d'une autre galaxie, n'est elle aussi qu'un point scintillant sur un toile noir et le top du top c'est quand on compare la taille de la terre à celle de l'univers on obtient un rapport impossible à imaginer. Pour avoir une idée, notre galaxie seule compte à peu près 200 Milliards d'étoiles, notre univers contient des milliers de milliards de galaxies...ce sont des chiffres astronomiques qui nous échappent et aux quels nous ne sommes pas habitués.

En d'autres termes les observations astronomiques nous disent simplement que la terre n'existe pas. Ce n'est qu'un point insignifiant ! aussi est-elle insignifiante notre existence en tant qu'humains sur ce point insignifiant. Nos ancêtres croyaient que la terre était le centre de l'univers, ce qui est tout à fait naturel à l'homme de l'époque qui ramène tout à lui ou à Dieu ce qui est pareil, il croyait que la création doit avoir un sens automatiquement accessible et atteignable, la religion fournissait la réponse, le mystère étant écarté, le cœur apaisé. Sauf que cette paix artificielle n'as pas trop duré, les découvertes de l'époque moderne ont réhabilité la question du sens. On se demande aujourd'hui quel est le sens de tout ça ! l'homme ayant perdu sa position centrale dans l'univers a retrouvé de nouveau le sentiment du mystère.
 
Horla

Horla

Élève quand j'apprenais la physique au lycée, je trouvais un certain amusement à manipuler les grandeurs physiques, à comparer les ordres de grandeur, comme par exemple la force d'attraction électrique et celle gravitationnelle que subit un électron, ou la masse de ce dernier avec celle du soleil, et là quand mon regard se porte sur cet univers, sur cette voûte pleine d'étoiles je me sens comme projeté dans un monde étrange, mystérieux et silencieux. Je ne vois qu'un voile noir sans bords percé de petits points scintillants. Notre planète la terre, vue d'une autre galaxie, n'est elle aussi qu'un point scintillant sur un toile noir et le top du top c'est quand on compare la taille de la terre à celle de l'univers on obtient un rapport impossible à imaginer. Pour avoir une idée, notre galaxie seule compte à peu près 200 Milliards d'étoiles, notre univers contient des milliers de milliards de galaxies...ce sont des chiffres astronomiques qui nous échappent et aux quels nous ne sommes pas habitués.

En d'autres termes les observations astronomiques nous disent simplement que la terre n'existe pas. Ce n'est qu'un point insignifiant ! aussi est-elle insignifiante notre existence en tant qu'humains sur ce point insignifiant. Nos ancêtres croyaient que la terre était le centre de l'univers, ce qui est tout à fait naturel à l'homme de l'époque qui ramène tout à lui ou à Dieu ce qui est pareil, il croyait que la création doit avoir un sens automatiquement accessible et atteignable, la religion fournissait la réponse, le mystère étant écarté, le cœur apaisé. Sauf que cette paix artificielle n'as pas trop duré, les découvertes de l'époque moderne ont réhabilité la question du sens. On se demande aujourd'hui quel est le sens de tout ça ! l'homme ayant perdu sa position centrale dans l'univers a retrouvé de nouveau le sentiment du mystère.
Retour à la maison-mère une fois que nous serons passés de l'autre côté de la vie terrestre :timide:
Ceci n'est que mon modeste avis
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Bonsoir @Horla
Jolie métaphore ! si on en croit le postulat de la conservation de la matière et le principe entropique, nos atomes (càd du corps humain) ne disparaîtront pas mais vont se retrouver dans un état plus désorganisé qu'ils ne l'étaient dans notre corps nous sommes de la matière et à elle nous retournons :)
 
Horla

Horla

Bonsoir @Horla
Jolie métaphore ! si on en croit le postulat de la conservation de la matière et le principe entropique, nos atomes (càd du corps humain) ne disparaîtront pas mais vont se retrouver dans un état plus désorganisé qu'ils ne l'étaient dans notre corps nous sommes de la matière et à elle nous retournons :)
C'est ce que je pense ! Mais tu l'as bien écrit et mieux expliqué ^^
La physique quantique il me semble ?
Rien ne disparaît, tout se transforme ....

Bonsoir @yasstyme85 :timide:
 
h_meo

h_meo

France Plalestine link
VIB
Bonsoir @Horla
Jolie métaphore ! si on en croit le postulat de la conservation de la matière et le principe entropique, nos atomes (càd du corps humain) ne disparaîtront pas mais vont se retrouver dans un état plus désorganisé qu'ils ne l'étaient dans notre corps nous sommes de la matière et à elle nous retournons :)
Et le grand mystère s'épaissit encore qd on considère cette énergie vitale qui garde cette ensemble d'atomes et molécules dans une organisation complexe et rythmée qu'est notre enveloppe charnel. Des équilibres énergétiques, mécaniques, chimiques, électriques... D'une stabilité dans des marges extrêmement fines et durant toute une vie... Cette énergie vitale qui des qu'elle s'éteint chaque grain ou particule dérive et se recomposé sans mouvement d'ensemble... La vie, l'âme, l'identité ? Que devient elles..
Tu as mis en perspective les échelles cosmiques vue de l'homme.. Descendre à l'échelle de la particule élémentaire... Waw

Ce qui fascine c'est le mystère autour de cette énergie vitale qui maintient nos équilibres avec une horloge propre et une programmation vers cette même destination
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Et le grand mystère s'épaissit encore qd on considère cette énergie vitale qui garde cette ensemble d'atomes et molécules dans une organisation complexe et rythmée qu'est notre enveloppe charnel. Des équilibres énergétiques, mécaniques, chimiques, électriques... D'une stabilité dans des marges extrêmement fines et durant toute une vie... Cette énergie vitale qui des qu'elle s'éteint chaque grain ou particule dérive et se recomposé sans mouvement d'ensemble... La vie, l'âme, l'identité ? Que devient elles..
Tu as mis en perspective les échelles cosmiques vue de l'homme.. Descendre à l'échelle de la particule élémentaire... Waw

Ce qui fascine c'est le mystère autour de cette énergie vitale qui maintient nos équilibres avec une horloge propre et une programmation vers cette même destination
La Création est l'Oeuvre d'Allah créée avec minutie et une grande précision. Cette Oeuvre est quelque chose de vivant, à l'intérieur de laquelle se trouvent des milliards et des milliards de créatures, entités et choses, chacune ayant un rôle à jouer dans l'existence. Ce TOUT est régit par la PUISSANCE divine
 
Papoun

Papoun

En d'autres termes les observations astronomiques nous disent simplement que la terre n'existe pas. Ce n'est qu'un point insignifiant ! aussi est-elle insignifiante notre existence en tant qu'humains sur ce point insignifiant. Nos ancêtres croyaient que la terre était le centre de l'univers, ce qui est tout à fait naturel à l'homme de l'époque qui ramène tout à lui ou à Dieu ce qui est pareil, il croyait que la création doit avoir un sens automatiquement accessible et atteignable, la religion fournissait la réponse, le mystère étant écarté, le cœur apaisé. Sauf que cette paix artificielle n'as pas trop duré, les découvertes de l'époque moderne ont réhabilité la question du sens. On se demande aujourd'hui quel est le sens de tout ça ! l'homme ayant perdu sa position centrale dans l'univers a retrouvé de nouveau le sentiment du mystère.
Rien de contradictoire : Dieu a créé l'Univers "quasi infini" pour que l'Homme ait une idée de Ce qu'Il est !
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Élève quand j'apprenais la physique au lycée, je trouvais un certain amusement à manipuler les grandeurs physiques, à comparer les ordres de grandeur, comme par exemple la force d'attraction électrique et celle gravitationnelle que subit un électron, ou la masse de ce dernier avec celle du soleil, et là quand mon regard se porte sur cet univers, sur cette voûte pleine d'étoiles je me sens comme projeté dans un monde étrange, mystérieux et silencieux. Je ne vois qu'un voile noir sans bords percé de petits points scintillants. Notre planète la terre, vue d'une autre galaxie, n'est elle aussi qu'un point scintillant sur un toile noir et le top du top c'est quand on compare la taille de la terre à celle de l'univers on obtient un rapport impossible à imaginer. Pour avoir une idée, notre galaxie seule compte à peu près 200 Milliards d'étoiles, notre univers contient des milliers de milliards de galaxies...ce sont des chiffres astronomiques qui nous échappent et aux quels nous ne sommes pas habitués.

En d'autres termes les observations astronomiques nous disent simplement que la terre n'existe pas. Ce n'est qu'un point insignifiant ! aussi est-elle insignifiante notre existence en tant qu'humains sur ce point insignifiant. Nos ancêtres croyaient que la terre était le centre de l'univers, ce qui est tout à fait naturel à l'homme de l'époque qui ramène tout à lui ou à Dieu ce qui est pareil, il croyait que la création doit avoir un sens automatiquement accessible et atteignable, la religion fournissait la réponse, le mystère étant écarté, le cœur apaisé. Sauf que cette paix artificielle n'as pas trop duré, les découvertes de l'époque moderne ont réhabilité la question du sens. On se demande aujourd'hui quel est le sens de tout ça ! l'homme ayant perdu sa position centrale dans l'univers a retrouvé de nouveau le sentiment du mystère.
Bonjour,

Sans aller jusqu’à soutenir qu’absolument tout a une raison d’être dans l’univers, on pourrait soutenir, en lien avec des coïncidences anthropiques, que l’immensité de l’univers est pas forcément un signe d’insignifiance. Si on suppose que l’univers devait avoir les lois qu’il a effectivement, il fallait nécessairement qu’il ait plusieurs milliards d’années et une taille énorme (à cause de l’expansion) pour que la vie puisse émerger et se complexifier. Même les vastes étendues stériles et glaciales d’espace intersidéral ont une raison d’être, car elles sont la conséquence de l’action de la force gravitationnelle sur la matière, et la vie telle que nous la connaissons serait impossible autrement.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Rien de contradictoire : Dieu a créé l'Univers "quasi infini" pour que l'Homme ait une idée de Ce qu'Il est !
Tout à fait, car il semble bien que le Créateur ait créé l'Univers en vue de l'Homme et ce dernier en vue du Créateur.
 
Takamine

Takamine

alors finalement l homme descend du singe ou de l inseste.?
nan l homme est tombé du ciel .. .. comme la Vie d ailleurs ...

accroché a un astre scintillant qui a fendu les cieux et a provoqué un big bang sur notre planète ...

faite donc lire l histoire de Noé a un Japonais ou un thailandais ..
la Bible comme beaucoup de recit antique .. sont avant tout des œuvre poétique .. Dieu est un poète .. .
vous etes pas équipé pour le comprendre bande de nul
 
ibnfernass

ibnfernass

@Takamine , moi je te comprend tres bien et je suis content de tomber sur un semblable a moi
 
janoum

janoum

VIB
C'est une erreur de parler de taille ou de grandeur quand on fait partie d'un tout infini. je pense.
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Qui te dit que le Tout est infini ?
Question débouchant sur une antinomie.
S'il est fini il a des limites et donc un extérieur, comment appelons nous alors cet extérieur ? s'il est infini comment on arrive au temps présent en franchissant une distance de temps infinie : il y aurait donc nécessairement un début !!
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Question débouchant sur une antinomie.
S'il est fini il a des limites et donc un extérieur, comment appelons nous alors cet extérieur ? s'il est infini comment on arrive au temps présent en franchissant une distance de temps infinie : il y aurait donc nécessairement un début !!
Oui il y a un début et il y aura une fin.
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Oui il y a un début et il y aura une fin.
Oui mais si on dit que l'univers a un début cela soulève d'autres problèmes théologiques sérieux, comme qu'y a til avant la création de l'univers ? Dieu seul ?
Philosophiquement dire l'univers est créé du néant n'a aucun sens. Rien ne vient de rien
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Tout à fait, car il semble bien que le Créateur ait créé l'Univers en vue de l'Homme et ce dernier en vue du Créateur.
La raison c'est parce que le Créateur s'ennuyait, c'est ce qui sort en analysant la personnalité de Dieu dans le coran ou dans la bible.

Là on sort bien du cadre de la pure pensée philosophique et donc je me permet cette conclusion.

Un athée te dirait que si Dieu crée l'univers pour l'homme c'est une insulte pour le Créateur, Comment le créateur de ces milliards de galaxies contenant des milliards d'étoiles créerait tout ça pour un homme périssable, fini avec ses mauvaises odeurs qui va dans les toilettes !!

Le problème ne semble pas évident quand même !
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Oui mais si on dit que l'univers a un début cela soulève d'autres problèmes théologiques sérieux, comme qu'y a til avant la création de l'univers ? Dieu seul ?
Philosophiquement dire l'univers est créé du néant n'a aucun sens. Rien ne vient de rien
On ne parle pas de philosophie. Si l'Univers disparaît, le Créateur Lui ne disparaît pas.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
La raison c'est parce que le Créateur s'ennuyait, c'est ce qui sort en analysant la personnalité de Dieu dans le coran ou dans la bible.

Là on sort bien du cadre de la pure pensée philosophique et donc je me permet cette conclusion.
Le Créateur ne s'ennuie jamais, car ce serait une imperfection.

«Ce n' est pas par divertissement que Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux. Nous ne les avons créés qu' en toute vérité. Mais la plupart d' entre eux ne savent pas. » (Coran, 44 :38-39 )

" Ce n'est pas par jeu que Nous avons créé le ciel et la terre et ce qui est entre eux. Si nous avions voulu prendre une distraction, Nous l'aurions prise de Nous- mêmes, si vraiment Nous avions voulu le faire. " (Sourate 21:16-17)

 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Question débouchant sur une antinomie.
S'il est fini il a des limites et donc un extérieur, comment appelons nous alors cet extérieur ? s'il est infini comment on arrive au temps présent en franchissant une distance de temps infinie : il y aurait donc nécessairement un début !!
Connais-tu le concept d’hypersphère? :joueur:
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Oui mais si on dit que l'univers a un début cela soulève d'autres problèmes théologiques sérieux, comme qu'y a til avant la création de l'univers ? Dieu seul ?
Philosophiquement dire l'univers est créé du néant n'a aucun sens. Rien ne vient de rien
J’ai envie de dire : si les banques créent de l’argent à partir de rien (par la finance), Dieu ne peut-il pas en faire autant avec l’univers? :joueur:
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
J’ai envie de dire : si les banques créent de l’argent à partir de rien (par la finance), Dieu ne peut-il pas en faire autant avec l’univers? :joueur:
Le problème c'est que j'ai du mal à concevoir le néant. Parménide dit l'être est le non être n'est pas, C'est comme ça que fonctionne notre cerveau, mais dés lors que le néant existe cela équivaut tout simplement la négation de l'être tout entier..
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Le problème c'est que j'ai du mal à concevoir le néant. Parménide dit l'être est le non être n'est pas, C'est comme ça que fonctionne notre cerveau, mais dés lors que le néant existe cela équivaut tout simplement la négation de l'être tout entier..
La création ex nihilo est contre-intuitive, car elle viole un principe de conservation (de l’énergie). Mais pour tenter de comprendre un peu la création, il faut tenir compte du fait que c’était pas le néant absolu, puisque Dieu était là. La création ne consiste pas pour Dieu à arracher de lui une partie de son être et d’en faire le monde. Elle consiste plutôt à partager son être, sans que cela le diminue. Il ne faut pas réfléchir avec des concepts physiques d’une portée limitée ou avec des imaginations corporelles. Le langage a du mal à exprimer précisément la création, et il est facile de tomber dans diverses erreurs d’interprétation en durcissant le sens de certains mots.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Le problème c'est que j'ai du mal à concevoir le néant. Parménide dit l'être est le non être n'est pas, C'est comme ça que fonctionne notre cerveau, mais dés lors que le néant existe cela équivaut tout simplement la négation de l'être tout entier..
Quand est dit que le Créateur crée à partir de rien, ce rien est le NÉANT. Il suffit qu'Il dise "SOIT" et "C'EST" aussitôt. Le Créateur crée aussi à travers des instruments tels que les créatures.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
J’ai envie de dire : si les banques créent de l’argent à partir de rien (par la finance), Dieu ne peut-il pas en faire autant avec l’univers? :joueur:
Allah seul crée à partir de rien, alors que les créatures fabriquent toujours à partir de quelque chose. Les banques fabriquent de l'argent qui est un moyen et non pas une valeur. Ils leur donne un "valeur" tout comme on donnerait une "valeur" à des bons achats. L'argent papier est un bon achat symbolisant la dette du pays.
 
L

LIDEALISTE

Élève quand j'apprenais la physique au lycée, je trouvais un certain amusement à manipuler les grandeurs physiques, à comparer les ordres de grandeur, comme par exemple la force d'attraction électrique et celle gravitationnelle que subit un électron, ou la masse de ce dernier avec celle du soleil, et là quand mon regard se porte sur cet univers, sur cette voûte pleine d'étoiles je me sens comme projeté dans un monde étrange, mystérieux et silencieux. Je ne vois qu'un voile noir sans bords percé de petits points scintillants. Notre planète la terre, vue d'une autre galaxie, n'est elle aussi qu'un point scintillant sur un toile noir et le top du top c'est quand on compare la taille de la terre à celle de l'univers on obtient un rapport impossible à imaginer. Pour avoir une idée, notre galaxie seule compte à peu près 200 Milliards d'étoiles, notre univers contient des milliers de milliards de galaxies...ce sont des chiffres astronomiques qui nous échappent et aux quels nous ne sommes pas habitués.

En d'autres termes les observations astronomiques nous disent simplement que la terre n'existe pas. Ce n'est qu'un point insignifiant ! aussi est-elle insignifiante notre existence en tant qu'humains sur ce point insignifiant. Nos ancêtres croyaient que la terre était le centre de l'univers, ce qui est tout à fait naturel à l'homme de l'époque qui ramène tout à lui ou à Dieu ce qui est pareil, il croyait que la création doit avoir un sens automatiquement accessible et atteignable, la religion fournissait la réponse, le mystère étant écarté, le cœur apaisé. Sauf que cette paix artificielle n'as pas trop duré, les découvertes de l'époque moderne ont réhabilité la question du sens. On se demande aujourd'hui quel est le sens de tout ça ! l'homme ayant perdu sa position centrale dans l'univers a retrouvé de nouveau le sentiment du mystère.
L'homme est tellement égocentrique qu'il pense que la terre était le centre de l'univers

bon bref les atomes qui composent notre corps après notre mort seront utilisés par d'autres êtres vivants

Conclusion nous sommes éternels avec une recréation partielle mais exponentiel
 
alicemoitronkil

alicemoitronkil

alors finalement l homme descend du singe ou de l inseste.?
Bin moi mon père m'a dit qu'on descend d'Adam et d'Eve... mais ma mère me dit qu'on descend du singe... alors quand j'ai confronté mon père avec ça, il m'a dit que lui ne parlait que de son coté de la famille quand au coté de ma mère elle n'avait peu être pas tort !:eek::D
 
alicemoitronkil

alicemoitronkil

Quand est dit que le Créateur crée à partir de rien, ce rien est le NÉANT. Il suffit qu'Il dise "SOIT" et "C'EST" aussitôt. Le Créateur crée aussi à travers des instruments tels que les créatures.
Je vois que les religions ont atteint leur but....mettre tout le monde dans l'ignorance et mieux les contrôler...
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Je vois que les religions ont atteint leur but....mettre tout le monde dans l'ignorance et mieux les contrôler...
La religion est celle qui permet de ne pas s'orienter vers des domaines qui peuvent porter atteinte au but par lequel l'Humanité existe.
 
Haut