Mon mari veut un deuxième enfant alors que le premier est encore bébé

@janoum , @amachou , le3no chicane c'était un simple malentendu. :D

J'avoue, je pense que son commentaire était positif, peut-être il était formulé maladroitement.
Je n'aime pas quand quelqu'un fait un résumé aussi affirmatif de ta vie sans rien en connaître. Ce qu'il a dit n'est pas une vérité et c'était péjoratif pour moi qui connaît et vie ma vie au quotidien, c'est irrespectueux pour mon vécu.
 

ya3ni

3la slamtek babouches
VIB
Salam,

Merci à toutes et à tous pour vos messages bienveillants, vos conseils.

J'ai bien conscience que je suis un peu déprimée et j'avais peur d'extrapoler la situation.

Cette nuit, je n'ai pas trouvé le sommeil. Je suis restée devant la télé. Impossible de dormir tellement ça cogitait dans ma tête.

Je n'ai pas arrêté de pleurer et ça continue encore. Je déteste être dans cet état devant mon bébé surtout qu'il ressent tout.

J'ai dit à mon mari qu'on doit avoir une discussion sérieuse ce soir.

J'ai bien réfléchis, je ne veux pas vivre avec un égoïste. Il m'a montré le pire côté de sa personnalité.

Je lui avais déjà proposé de reprendre sa liberté, ça ne l'intéressait pas. Preuve qu'il n'a rien compris, il parle d'un 2ème enfant. Et bien je vais remettre le sujet sur la table ce soir. Au point où j'en suis, autant vivre seule.

Je le regretterai peut-être un jour mais là c'est plus possible. Je ne peux pas faire des nuits blanches et m'occuper de mon bébé, c'est trop dur.

Je sens que j'ai passé un stade. Il faut que j'agisse parce que je vais plonger.

Je n'ai pas de médecin ici, j'ai changé de ville. Je devrais déballer ma vie privée à un inconnu avec un gros dossier médical et psychologique. Ça m'épuise d'avance.

Pour m'entendre dire que je suis en dépression et qu'on me donne un traitement, c'est pas possible. Je ne veux pas et ne peux pas devenir un zombie.

Seule solution : discuter calmement et poser clairement les choses.

Salam.

Comment tu vas ?
Ne prend pas de décision sous la colère.
Tu as besoin de repos sinon tu vas finir par craquer psychologiquement et même physiquement.
Courage.
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
VIB
J'ai lu en diagonale mais il y a un point sur lequel j'aimerais attirer l'attention. Je pense que pour certains hommes les bébés sont sous la responsabilité exclusive de la mère lors des premiers mois. En revanche, dès que bébé devient un peu plus autonome ils sont plus présents dans la vie de l'enfant. Peut-être que ton mari fait partie de ces hommes qui se sentent démunis face à un nourrisson.
 
J'ai lu en diagonale mais il y a un point sur lequel j'aimerais attirer l'attention. Je pense que pour certains hommes les bébés sont sous la responsabilité exclusive de la mère lors des premiers mois. En revanche, dès que bébé devient un peu plus autonome ils sont plus présents dans la vie de l'enfant. Peut-être que ton mari fait partie de ces hommes qui se sentent démunis face à un nourrisson.
Tu fais bien de le préciser. Je me demande même si c'est pas un phénomène chimique qui peut être expliqué scientifiquement et qui est inconscient et qui permet à la mère d'avoir un lien renforcé avec l'enfant, faudrait se pencher là dessus pour sa culture gé. On retrouve ça beaucoup chez les animaux ou la relation enfant/mère ne doit pas être altérée sinon rejet de la mère.

Sinon c'est aussi vrai que parfois un homme flippe un peu dans les premiers temps, premier bébé, quand t'es un homme pas expérimenté, t'as peur de mal faire, mal prendre bébé etc

ça me rassure de lire certaines mamans qui sont plus mesurées je trouve. @Swinae en a aussi parlé plusieurs fois.
 
Dernière édition:
Tu fais bien de le préciser. Je me demande même si c'est pas un phénomène chimique qui peut être expliqué scientifiquement et qui est inconscient et qui permet à la mère d'avoir un lien renforcé avec l'enfant, faudrait se pencher là dessus pour sa culture gé. On retrouve ça beaucoup chez les animaux ou la relation enfant/mère ne doit pas être altérée sinon rejet de la mère.

Sinon c'est aussi vrai que parfois un homme flippe un peu dans les premiers temps, premier bébé, quand t'es un homme pas expérimenté, t'as peur de mal faire, mal prendre bébé etc

ça me rassure de lire certaines mamans qui sont plus mesurées je trouve. @Swinae en a aussi parlé plusieurs fois.
En effet @simba7.

Mon mari n'est absolument pas à l'aise avec les nourrissons.
Notre premier fils il n'arrivait pas à le porter. Il ne savait pas, il avait peur.
Le deuxième ça allait mieux. Le troisième il a enfin réussi à être à l'aise, et encore.

Là ils sont plus grands et plus ou moins autonomes. Il s'en occupe très bien.


Je rejoins @Esperluette. Elle a bien résumé.
 
En effet @simba7.

Mon mari n'est absolument pas à l'aise avec les nourrissons.
Notre premier fils il n'arrivait pas à le porter. Il ne savait pas, il avait peur.
Le deuxième ça allait mieux. Le troisième il a enfin réussi à être à l'aise, et encore.

Là ils sont plus grands et plus ou moins autonomes. Il s'en occupe très bien.


Je rejoins @Esperluette. Elle a bien résumé.
Merci pour vos témoignages. @Esperluette et @Swinae 🙏🏼
Espérons que ça permette à la maman de ne pas se précipiter dans une décision.

ou peut être que je suis trop vieux jeu :D
 

caliente

Caliente nta moul la39al zaama
VIB
Un bébé, enfant en bas âge, c'est beaucoup de travail de responsabilités et sacrifices.
Il y a la vie avant et après bébé.
Je trouve difficile de gérer deux enfants de moins de 3 ans si tu n'as pas de la famille qui peut aider.
C'est très important de pouvoir souffler dans le couple.
Perso, si pas de famille qui aide, autant attendre que le premier atteint les 3 ans et demi, 4 ans.
Enchaîner les rdv médicaux, les nuits courtes, les pleurs, les crises des 2, 3 ans... Pas simple.

Maintenant, en vieillissant, seuls les enfants seront là pour nous (et par les temps qui courent, à voir).
 

caliente

Caliente nta moul la39al zaama
VIB
J'ai lu en diagonale mais il y a un point sur lequel j'aimerais attirer l'attention. Je pense que pour certains hommes les bébés sont sous la responsabilité exclusive de la mère lors des premiers mois. En revanche, dès que bébé devient un peu plus autonome ils sont plus présents dans la vie de l'enfant. Peut-être que ton mari fait partie de ces hommes qui se sentent démunis face à un nourrisson.
Ça dépend, il y a des papas qui demandent à leur femmes de garder les enfants en contrepartie lui doit évoluer dans sa carrière et leur assurer un avenir a 18 ans...
Cela ne veut pas dire ne pas calculer les enfants 😂 mais genre, plusieurs weekend faudra suivre des formations, travailler plus pour se distinguer...
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
VIB
Ça dépend, il y a des papas qui demandent à leur femmes de garder les enfants en contrepartie lui doit évoluer dans sa carrière et leur assurer un avenir a 18 ans...
Cela ne veut pas dire ne pas calculer les enfants 😂 mais genre, plusieurs weekend faudra suivre des formations, travailler plus pour se distinguer...
J'ai pris le soin de préciser "certains" papas :D
 
Bonjour @petite_plume
J'ai tout lu et des fois je me demande si certains nouveaux papas n'ont pas peur et fuient au maximum la maison car leur nouveau foyer les intimiderait presque...
En tout cas je trouve que tu as raison de ne pas laisser les mauvaises habitudes s'installer.
Les papas doivent prendre leur place avec les devoirs qui vont avec dès l'arrivée du bébé
Surtout n'hésites pas à exprimer toute ta souffrance, essaies de ne pas exploser avec la fatigue et les nerfs, dis lui par exemple ce soir à quelle heure tu finis? Je t'attendrais il faut quon aie une discution. Et de cette discution il faut que vous mettiez des choses en place
Exemples: il ne va au sport qu'à des jours fixes que vous avez convenus ensemble genre lundi/mercredi/ vendredi
Le soir cest lui qui donne le bain à bébé et le couche.
Le resto il pourrait t'emmener avec bébé les samedis midi par exemple
Faire au moins 1 sortie tous ensemble par semaine balade au parc, piscine, resto...)
J'espère que la situation s'améliorera et qu'il se rendra compte que le fait de se reposer sur toi t'use, te fait souffrir, et que son manque d'implication nuit à votre relation
Dis lui aussi que bébé ressent ton mal-être et que son bien-être passé forcément par ton épanouissement
 
Jai trouvé ça aussi déplacé et culotté!
J'aimerais pas non plus qu'une personne fasse un résumé avec ses conclusions de ma vie en fonction de tous ce que j'ai pu poster
bonjour,
faut se détendre, il n'y a rien de grave, ce forum, c'est virtuel et anonyme et j'espère que çà vous perturbe pas trop....
A partir du moment ou tu viens déballer ta vie sur ce forum, faut s'attendre à ce que les gens réagissent y compris par des opinions qui te conviennent pas....y compris avec une interprétation qui ne correspond pas à ta vérité (à ce que tu connais sur toi)

ce que vous ne savez pas c'est qu' il existe des zones aveugles que la personne ignore sur elle même et que les autres connaissent .....
il existe un outil de développement personnel qui facilite la communication appelé la "fenêtre de johari" qui décrit très bien
tout çà ....(les 4 fenêtres)....
l'intérêt du forum c'est aussi le retour des autres sur nos zones aveugles (ce qu'on ne connaît pas sur nous mêmes)...
 

minervie

La ilaha Illa Allah
@petiteplume

Je te deconseille de demander le divorce a ton mari.
Ton mari n'est pas egoiste, c'est juste qu'il ne gere pas la situation. Mais avec le temps, il va realiser et changer . Et je suis que vous arriverez a equilibre et un compromis qui vous satisfasse tous les deux
C'est un homme , et il mesure pas la porteé d'une grossesse difficile telle que la tienne. Il realise pas vraiment l'effort que ca te coute en ce moment de t'occuper de ton bébé. Plein d'hommes sont comme ca et les meres n'ont pas divorcé pour autant . Elles ont geré et supporté et ont fini par trouver leur equilibre , une vitesse de crosiere qui leur convienne sans faire exploser la famille et se retrouver seule avec bebe en courant dans tous les sens

A mon avis, tu devrais juste lui annoncer que tu ne veux pas de 2 eme enfant. Et le laisser reagir, prendre sa decision. Sois sage qd a toi et pas radicale. Le divorce n'est pas une partie de plaisir et maman solo tres dur et tres fatigant. Si deja ntn t'as besoin d'aide. Qd tu sera sseule avec bebe, comment tu feras, qui va t'aider
 
Salam à tous,

J'ai discuté avec mon mari vendredi soir, calmement comme vous me l'avez conseillé. De toute façon, j'étais trop fatiguée pour exploser.

Certains d'entre vous ont vu juste dans la réaction de mon mari.

Je ne l'ai pas agressé, j'ai simplement lancé la discussion en lui demandant pourquoi il veut un 2ème enfant, est-ce qu'il trouve que c'est le bon moment, que tout se passe bien, et il a répondu "oui bien sure que je veux un 2ème enfant, ON gère bien".

Je lui ai expliqué que de son côté, forcément, tout va bien, il est rarement là.
Je lui ai demandé s'il était sûr que la vie de famille lui plaisait vraiment parce qu'il fuit la maison.
Donc je lui ai redis, s'il est malheureux, que ça ne lui convient pas, peut-être qu'il veut divorcer (même si ce n'est pas l'idéal avec un bébé de 6 mois).

Bon, le sport, les sorties c'est la soupape de décompression après le travail. Et moi je suis sensée décompresser quand, comment en fait ?

J'aurais dû lui dire que j'avais besoin de dormir au moins de temps en temps le week-end. Sauf que quand je lui en ai parlé, il m'a dit de prendre des vitamines.

Bon de fil en aiguille j'ai compris que le confinement a joué un rôle dans son changement d'attitude. D'ailleurs, c'est vrai que c'est là qu'il a arrêté de s'occuper du bébé.

Bon, tout ce que j'avais sur le cœur est sorti, il a reconnu ses torts.

Il a vu que je sombrais, il a eu des paroles blessantes, il le reconnait.

Et là, changement radical. Samedi matin, j'ai pu faire la grasse matinée, chose que je ne connaissais plus depuis bien longtemps.

Il n'est pas sorti du week-end, il s'est occupé de son fils. Mais le souci, c'est qu'il ne veut pas rester avec lui. Il crise, il hurle, me tend les bras. Alors, il est dépité.

Il a fait des courses samedi, lui qui ne les fait jamais, il a plié tout le linge. Il a fait de nombreuses choses, ce qui montre qu'il a vraiment pris conscience du problème.

Et puis surtout, il se rend compte que de s'occuper du bébé, c'est usant, il nous pompe toute notre énergie (il ne dort pas de la journée, a besoin d'attention, des bras, on peut rarement le poser).

Il a eu une vraie prise de conscience et ça fait plaisir.

Il me propose de s'occuper du bébé demain matin.
 
Et donc concernant le 2ème enfant, il est dégoûté mais voilà.

Il a besoin quand même de sortir de temps en temps (ce qui est normal dans la limite du raisonnable) et ne compte pas s'arrêter.

Je n'ai pas 4 bras pour m'occuper d'un nouveau né alors que mon fils est collé à moi.
 

misszara88

Je suis la femme de Lai Yi et... #NTM
Salam à tous,

J'ai discuté avec mon mari vendredi soir, calmement comme vous me l'avez conseillé. De toute façon, j'étais trop fatiguée pour exploser.

Certains d'entre vous ont vu juste dans la réaction de mon mari.

Je ne l'ai pas agressé, j'ai simplement lancé la discussion en lui demandant pourquoi il veut un 2ème enfant, est-ce qu'il trouve que c'est le bon moment, que tout se passe bien, et il a répondu "oui bien sure que je veux un 2ème enfant, ON gère bien".

Je lui ai expliqué que de son côté, forcément, tout va bien, il est rarement là.
Je lui ai demandé s'il était sûr que la vie de famille lui plaisait vraiment parce qu'il fuit la maison.
Donc je lui ai redis, s'il est malheureux, que ça ne lui convient pas, peut-être qu'il veut divorcer (même si ce n'est pas l'idéal avec un bébé de 6 mois).

Bon, le sport, les sorties c'est la soupape de décompression après le travail. Et moi je suis sensée décompresser quand, comment en fait ?

J'aurais dû lui dire que j'avais besoin de dormir au moins de temps en temps le week-end. Sauf que quand je lui en ai parlé, il m'a dit de prendre des vitamines.

Bon de fil en aiguille j'ai compris que le confinement a joué un rôle dans son changement d'attitude. D'ailleurs, c'est vrai que c'est là qu'il a arrêté de s'occuper du bébé.

Bon, tout ce que j'avais sur le cœur est sorti, il a reconnu ses torts.

Il a vu que je sombrais, il a eu des paroles blessantes, il le reconnait.

Et là, changement radical. Samedi matin, j'ai pu faire la grasse matinée, chose que je ne connaissais plus depuis bien longtemps.

Il n'est pas sorti du week-end, il s'est occupé de son fils. Mais le souci, c'est qu'il ne veut pas rester avec lui. Il crise, il hurle, me tend les bras. Alors, il est dépité.

Il a fait des courses samedi, lui qui ne les fait jamais, il a plié tout le linge. Il a fait de nombreuses choses, ce qui montre qu'il a vraiment pris conscience du problème.

Et puis surtout, il se rend compte que de s'occuper du bébé, c'est usant, il nous pompe toute notre énergie (il ne dort pas de la journée, a besoin d'attention, des bras, on peut rarement le poser).

Il a eu une vraie prise de conscience et ça fait plaisir.

Il me propose de s'occuper du bébé demain matin.
Excellent ! :love:

Le bébé va s'habituer à lui, il faudra qu'il patiente ! :D Yallah c'est une première victoire, il faut que ça continue !

255180
 
Salam à tous,

J'ai discuté avec mon mari vendredi soir, calmement comme vous me l'avez conseillé. De toute façon, j'étais trop fatiguée pour exploser.

Certains d'entre vous ont vu juste dans la réaction de mon mari.

Je ne l'ai pas agressé, j'ai simplement lancé la discussion en lui demandant pourquoi il veut un 2ème enfant, est-ce qu'il trouve que c'est le bon moment, que tout se passe bien, et il a répondu "oui bien sure que je veux un 2ème enfant, ON gère bien".

Je lui ai expliqué que de son côté, forcément, tout va bien, il est rarement là.
Je lui ai demandé s'il était sûr que la vie de famille lui plaisait vraiment parce qu'il fuit la maison.
Donc je lui ai redis, s'il est malheureux, que ça ne lui convient pas, peut-être qu'il veut divorcer (même si ce n'est pas l'idéal avec un bébé de 6 mois).

Bon, le sport, les sorties c'est la soupape de décompression après le travail. Et moi je suis sensée décompresser quand, comment en fait ?

J'aurais dû lui dire que j'avais besoin de dormir au moins de temps en temps le week-end. Sauf que quand je lui en ai parlé, il m'a dit de prendre des vitamines.

Bon de fil en aiguille j'ai compris que le confinement a joué un rôle dans son changement d'attitude. D'ailleurs, c'est vrai que c'est là qu'il a arrêté de s'occuper du bébé.

Bon, tout ce que j'avais sur le cœur est sorti, il a reconnu ses torts.

Il a vu que je sombrais, il a eu des paroles blessantes, il le reconnait.

Et là, changement radical. Samedi matin, j'ai pu faire la grasse matinée, chose que je ne connaissais plus depuis bien longtemps.

Il n'est pas sorti du week-end, il s'est occupé de son fils. Mais le souci, c'est qu'il ne veut pas rester avec lui. Il crise, il hurle, me tend les bras. Alors, il est dépité.

Il a fait des courses samedi, lui qui ne les fait jamais, il a plié tout le linge. Il a fait de nombreuses choses, ce qui montre qu'il a vraiment pris conscience du problème.

Et puis surtout, il se rend compte que de s'occuper du bébé, c'est usant, il nous pompe toute notre énergie (il ne dort pas de la journée, a besoin d'attention, des bras, on peut rarement le poser).

Il a eu une vraie prise de conscience et ça fait plaisir.

Il me propose de s'occuper du bébé demain matin.
Bravo, inshallah ça continue sur cette lancée :cool:
 
Salam à tous,

J'ai discuté avec mon mari vendredi soir, calmement comme vous me l'avez conseillé. De toute façon, j'étais trop fatiguée pour exploser.

Certains d'entre vous ont vu juste dans la réaction de mon mari.

Je ne l'ai pas agressé, j'ai simplement lancé la discussion en lui demandant pourquoi il veut un 2ème enfant, est-ce qu'il trouve que c'est le bon moment, que tout se passe bien, et il a répondu "oui bien sure que je veux un 2ème enfant, ON gère bien".

Je lui ai expliqué que de son côté, forcément, tout va bien, il est rarement là.
Je lui ai demandé s'il était sûr que la vie de famille lui plaisait vraiment parce qu'il fuit la maison.
Donc je lui ai redis, s'il est malheureux, que ça ne lui convient pas, peut-être qu'il veut divorcer (même si ce n'est pas l'idéal avec un bébé de 6 mois).

Bon, le sport, les sorties c'est la soupape de décompression après le travail. Et moi je suis sensée décompresser quand, comment en fait ?

J'aurais dû lui dire que j'avais besoin de dormir au moins de temps en temps le week-end. Sauf que quand je lui en ai parlé, il m'a dit de prendre des vitamines.

Bon de fil en aiguille j'ai compris que le confinement a joué un rôle dans son changement d'attitude. D'ailleurs, c'est vrai que c'est là qu'il a arrêté de s'occuper du bébé.

Bon, tout ce que j'avais sur le cœur est sorti, il a reconnu ses torts.

Il a vu que je sombrais, il a eu des paroles blessantes, il le reconnait.

Et là, changement radical. Samedi matin, j'ai pu faire la grasse matinée, chose que je ne connaissais plus depuis bien longtemps.

Il n'est pas sorti du week-end, il s'est occupé de son fils. Mais le souci, c'est qu'il ne veut pas rester avec lui. Il crise, il hurle, me tend les bras. Alors, il est dépité.

Il a fait des courses samedi, lui qui ne les fait jamais, il a plié tout le linge. Il a fait de nombreuses choses, ce qui montre qu'il a vraiment pris conscience du problème.

Et puis surtout, il se rend compte que de s'occuper du bébé, c'est usant, il nous pompe toute notre énergie (il ne dort pas de la journée, a besoin d'attention, des bras, on peut rarement le poser).

Il a eu une vraie prise de conscience et ça fait plaisir.

Il me propose de s'occuper du bébé demain matin.
Je te connais pas mais ton histoire m'a vraiment fait ***** pour ce mec, et je suis vraiment content du dénouement, el hamdoulillah

il n'y a rien de mieux que le dialogue, toujours, ne laissons pas accumuler des choses négatives dans nos coeurs, qui nous poussent à des pensées ou des actions négatives ...

bravo à toi d'avoir su pondérer tes paroles parce que hormonalement tu es toute chamboulée aussi, donc bravo vraiment ! et bravo à lui d'avoir bien pris les choses et d'être réceptif à tes demandes

qu'Allah vous facilite
 
Hamdoullillah

@petite_plume je souhaite qu a force de s occuper du petit il y prenne vraiment gout et qu il prenne complètement sa place de père ( aussi ds l éducation , votre bb a 6 mois mais son éducation va déjà bientôt commencer et le père est important )

Incha allah que ça continue et que vous puissiez envisager un 2 eme enfant ds qq mois ( là avec un bb de 6 mois c est trop tôt ) , et en fonction de ta santé
 
Quand j'étais malade, il était à mon chevet tous les jours et il restait même après l'heure réglementaire. Il partait vers 22h.

Il avait beaucoup de travail en +, il prenait son ordi et travaillait à côté de moi, son chef avait été très cool.

Moi je pouvais pas parler en +, j'étais pas vraiment là. Je pense qu'il a eu très peur.

Je ne lui laisserai pas pour sortir avec des copines. Au pire, je prends mon bébé avec moi ou mes copines viennent.

Pourtant tu devrais.
Tu demandes de l'aide mais tu ne veux pas le laisser s'occuper de votre bébé quand tu sors.
C'est normal de prendre du temps pour soi... et lui aussi doit développer une relation avec le bébé.
 
Il la bousille aussi. Ce n'est pas à moi de tout supporter.

Une fois, je me suis énervée. Je lui ai reproché de vivre en mode célibataire. Je lui ai bien dit de reprendre sa liberté sous le coup de l'énervement. Je vois bien que ce n'est pas ce qu'il veut. Il était très très mal.

Et il me parlerait pas 2ème enfant.

Lui, il a son idéal de famille en tête. Une femme, 2 enfants. L'un de ses amis a divorcé et s'est remarié. Il m'a toujours dit que jamais de la vie il se remarierait si ça venait à foirer. Il ne veut pas de famille recomposée lol. Il a son schéma en-tête.
Quand tu te maries tu dois adapter ton schéma... le modeler.
Tu ne peux pas arriver avec tes idéaux et dire c'est comme ça et pas autrement.
Toi aussi tu pensais qu'il allait s'impliquer dans sa vie de famille... et ce n'est pas le cas.


Le "si ça foire je ne me remarierai pas" hahaha c'est une disquette.
Toi ça a l'air de te rassurer.. mais ce ne sont que des mots.
En plus, là n'est pas la question, pourquoi parler de divorce.
Déjà parlez de vos problèmes et soyez francs l'un envers l'autre.
 
A partir de 35 ans, le taux de fécondité diminue drastiquement et les grossesses sont très surveillées. À partir de 40 ans la probabilité d avoir un enfant déficient mentalement augmente considérablement et passe à 50 %.
Il est préférable pour une femme pour sa santé et celle de l enfant de tomber enceinte avant 30 ans. Il y a une bascule à 30 ans et une beaucoup plus grande à 40 ans.
Ce n est pas.parce que l on se sent en bonne santé à 40 ans que l on sera capable de.mener une grossesse dans de bonnes conditions pour soi et son enfant.
Ce sont des statistiques médicales. Ce n est pas parce que tu as des personnes de ta famille qui ont eu des grossesses tardives qui se sont bien passées que c est le cas de la majorité.
De même ce n est pas parce qu il y a de plus en plus de femme qui font des enfants après 30 ans que c est une bonne chose.

La réalité c est qu après 30 ans.nombreuses sont celles qui ont des difficultés à tomber enceinte, c est pire après 35 ans et après 40 ans rares sont celles qui ont des grossesses sans fécondation in vitro ou sans dons d d'ovocyte car à 37 ans, la majorité des femmes ont épuisé leur stock d d'ovocytes. Mais ça personne n en parle parce que tout le.monde.se focalise sur les grossesses qui se.passent bien en fermant.les.yeux sur l immense majorité qui n arrivent pas à.tomber enceinte ou qui au mieux ont des.complications.
J ose même pas parlé de l état du corps après une grossesse après 40 ans ... la récupération est beaucoup plus longue ...
La médecine a ses limites.

Je ne dis pas le contraire. Les chiffres du corps médical disent qu une femme de 20 ans et de 40 ans ce n est pas la même chose.Il y a toujours eu des exceptions mais la majorité des femmes de plus de 40 ans ont des grossesses avec dons d ovocytes et fécondation in vitro mais peu le disent. Après si la personne veut prendre.le risque d avoir un enfant déficient mental, la probabilité étant de 50% à partir de 40 ans, c est leur problème.

Je pense qu il faut arrêter de vivre dans le déni et regarder la réalité telle qu elle est...
Aide toi et Dieu t aidera. Attendre 35 ou 40 ans pour un premier enfant, est-ce que c est vraiment s aider ? Je ne pense pas et la réalité des chiffres du corps médical le confirme.

L'idéal est d'avoir des enfants avant 30 ans, personne n'a dit le contraire.
Elles t'ont répondu que les grossesses après 35 ans fonctionnaient aussi.

Par contre, j'ai un peu du mal avec ce genre de discours, ça fait peur aux jeunes filles >> elles lisent/entendent ça, ça leur met une pression >> elles se précipitent pour se marier & enfanter jeune.

Avoir des enfants c'est une sacrée responsabilité. Peut être que le corps est + apte à 20 ans.. mais le reste suit ? la maturité, les finances...
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
L'idéal est d'avoir des enfants avant 30 ans, personne n'a dit le contraire.
Elles t'ont répondu que les grossesses après 35 ans fonctionnaient aussi.

Par contre, j'ai un peu du mal avec ce genre de discours, ça fait peur aux jeunes filles >> elles lisent/entendent ça, ça leur met une pression >> elles se précipitent pour se marier & enfanter jeune.

Avoir des enfants c'est une sacrée responsabilité. Peut être que le corps est + apte à 20 ans.. mais le reste suit ? la maturité, les finances...
À 20 ans tu as le temps, à 35 ans c est déjà trop tard. A partir de 35 ans tu comptes surtout sur la chance car à 37 ans la majorité des femmes n ont plus d ovocytes et la grande majorité des grossesses après 40 ans se font avec don d ovocytes et sont surmédicalisée car grossesse à risque aussi bien pour la mère que pour l enfant.

Ce n est pas une question de maturité ou autre c est la.nature. Il y a un temps pour tout et 40 ans c est pas un âge pour devenir mère et les difficultés rencontrées à cet âge sont là pour le rappeler.

Chacun fait ce qu il veut mais est ce bien raisonnable ...
 

minervie

La ilaha Illa Allah
À 20 ans tu as le temps, à 35 ans c est déjà trop tard. A partir de 35 ans tu comptes surtout sur la chance car à 37 ans la majorité des femmes n ont plus d ovocytes et la grande majorité des grossesses après 40 ans se font avec don d ovocytes et sont surmédicalisée car grossesse à risque aussi bien pour la mère que pour l enfant.

Ce n est pas une question de maturité ou autre c est la.nature. Il y a un temps pour tout et 40 ans c est pas un âge pour devenir mère et les difficultés rencontrées à cet âge sont là pour le rappeler.

Chacun fait ce qu il veut mais est ce bien raisonnable ...

C'est pas aussi stricte que ca
De plus en plus de femmes enfantent vers 37 ans. Les grossesses sont certes a surveiller, parfois difficiles mais les enfants se portent bien
A mon troisime enfant , j'avais 34 ans, le gyné m'a proposé l'amniosynthese, j'ai refusé et hamdollah. Faut pas trop medicaliser non plus

Des primipares qui ont leur premier enfant a 40 ans, ca se fait souvent mtn, Tous en bonne santé malgré les avis des medecins
Donc faut pas peindre le diable sur les murs. Et inchallah. Hamdollah.
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
C'est pas aussi stricte que ca
De plus en plus de femmes enfantent vers 37 ans. Les grossesses sont certes a surveiller, parfois difficiles mais les enfants se portent bien
A mon troisime enfant , j'avais 34 ans, le gyné m'a proposé l'amniosynthese, j'ai refusé et hamdollah. Faut pas trop medicaliser non plus

Des primipares qui ont leur premier enfant a 40 ans, ca se fait souvent mtn, Tous en bonne santé malgré les avis des medecins
Donc faut pas peindre le diable sur les murs. Et inchallah. Hamdollah.
C est pas.peindre le diable sur les murs, c est la réalité. Quand ça se passe bien tout le monde en parle mais quand la majorité des cas s s'avèrent compliqués plus personnes en parlent.
Je ne parle même pas des femmes qui ont une grossesse avec don d ovocyte et qui.s s'abstiennent bien de.le dire ...
Ce n est pas parce que l on voit de plus en plus de mère quadra que c est une bonne chose.et que ça se passe bien. Quand on a 40 ans, on a pas le même corps qu à 20 ans, c est un fait. Il faut arrêter de se voiler la face ...
 
C est pas.peindre le diable sur les murs, c est la réalité. Quand ça se passe bien tout le monde en parle mais quand la majorité des cas s s'avèrent compliqués plus personnes en parlent.
Je ne parle même pas des femmes qui ont une grossesse avec don d ovocyte et qui.s s'abstiennent bien de.le dire ...
Ce n est pas parce que l on voit de plus en plus de mère quadra que c est une bonne chose.et que ça se passe bien. Quand on a 40 ans, on a pas le même corps qu à 20 ans, c est un fait. Il faut arrêter de se voiler la face ...
Ça dépend des femmes aussi

La pour cette grossesse je vais pas dire je suis pas fatiguée , mais il fait tres chaud et surtout c'est pas mon 1er donc bcp de choses a gerer a cote
En dehors de ça c'est une grossesse tout a fait normal

On est pas périmée a 40 ans '.... Je suis ok pour dire plus c est jeune mieux c est ( statistiquement ) , mais une grossesse a 40 ans c est pas non plus faire un saut ds le vide sans parachute lol
 
Haut