• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Maroc : impôts, ce qui va changer

Bladi Robot

Je suis un vrai robot!
Pour le compte du projet de Loi de Finances 2020, des changements sont annoncés sur la TVA à l'importation, la Taxe intérieure de Consommation (TIC) et sur les droits d'importation. Ainsi, des révisions à ces niveaux de prélèvement par l'État sont envisageables l'année prochaine.
Selon L'Economiste, "les propositions seraient déjà prêtes" et il ne reste plus qu'à les valider. Le journal affirme qu'en plus des taxes évoquées une nouvelle hausse de la Taxe intérieure de Consommation (TIC) sur les boissons (...)

- Economie / Importations , Impôts, Loi de finances (PLF 2019 Maroc), Consommation

Maroc : impôts, ce qui va changer
 
" - La même source identifie d’autres secteurs qui seraient également concernés dont la biscuiterie et la chocolaterie. Cette décision des autorités s’expliquerait par la préservation de la santé publique.

En effet, "la taxation progressive de nouveaux produits en fonction de leur teneur en sucre est liée à des raisons de santé publique, surtout face à la progression du nombre de diabétiques et à la hausse de l’obésité morbide", avance-t-on..

ça je n'y crois pas une seconde, c'est juste selon moi pour favoriser les intérêts de certains face à l'importation de biscuits turcs et chocolat de bien meilleure qualité que la production locale. -"

si c’était vraiment le diabète et l’obésité morbide que ce gouvernement cherchait à combattre, il commencerait par le faire à partir de la denrée la plus consommée et ce régulièrement par tous les marocains: le pain!
En commençant par revenir à une définition claire du pain ( farine, sel, levure ), et en interdisant aux boulangeries l'adjonction de sucre blanc dans l’élaboration du pain. Car au Maroc, les gens consomment malgré eux du pain sucré!!!

Ah l’hypocrisie qd tu ns tiens !
 
" - La même source identifie d’autres secteurs qui seraient également concernés dont la biscuiterie et la chocolaterie. Cette décision des autorités s’expliquerait par la préservation de la santé publique.

En effet, "la taxation progressive de nouveaux produits en fonction de leur teneur en sucre est liée à des raisons de santé publique, surtout face à la progression du nombre de diabétiques et à la hausse de l’obésité morbide", avance-t-on..

ça je n'y crois pas une seconde, c'est juste selon moi pour favoriser les intérêts de certains face à l'importation de biscuits turcs et chocolat de bien meilleure qualité que la production locale. -"

si c’était vraiment le diabète et l’obésité morbide que ce gouvernement cherchait à combattre, il commencerait par le faire à partir de la denrée la plus consommée et ce régulièrement par tous les marocains: le pain!
En commençant par revenir à une définition claire du pain ( farine, sel, levure ), et en interdisant aux boulangeries l'adjonction de sucre blanc dans l’élaboration du pain. Car au Maroc, les gens consomment malgré eux du pain sucré!!!

Ah l’hypocrisie qd tu ns tiens !

salam eleykoum
je suis pas d'accord avec toi,ce n'est pas le pain qui fait grossir les marocains loin de là!

les marocains ont gardés le même régime alimentaire bien sucré et gras d'il y a une quarantaines d'années ou ils dépensaient plus physiquement surtout les femmes parceque les hommes dépensent toujours mais les femmes beaucoup moins
c'est l'industrie qui a simplifiée la vie des femmes

je me souviens que les femmes allées achetées le blé puis l'emmené chez le moulin puis aller le rechercher faisaient leur marché leur ménage leur pain l'emmené chez le cuiseur de pain leur cuisine sans compté le marché et tous ça!!! à pied

rien n'était vendu ou acheté tout prêt! les olives pareil fabriqué maison ses olives noir et verte son huile et j'en passe!! ah oui!! leur linge,de gros sac de linge sale qu'elles emmenées dans la fontaine pour lavé et séché sur place elles y restaient toute la journée!!

aujourd'hui elles ont gardées le même régime mais ne se dépense plus pareil :/ c'est ça qui a bousillé leur santé
 
Haut