Maroc : le thé, victime collatérale du Coronavirus

Bladi Robot

Je suis un vrai robot!
Le Maroc craint une rupture de ses stocks en thé vert à cause de la fermeture des usines en Chine, suite à l'épidémie du Coronavirus.
Selon l'Association marocaine des industriels du thé et du café (AMITC), le Maroc achète plus de 25 % des exportations globales chinoises de thé. En 2019, les quelque 100 importateurs que compte le secteur, ont importé plus de 62 000 tonnes pour plus de 1,7 milliard de DH, rapporte Medias24.
De grosses perturbations s'annoncent dans ce secteur, à cause de l'épidémie du (...)

- Economie / Chine, Importations , Alimentation

Maroc : le thé, victime collatérale du Coronavirus
 
Haut