Maroc : le vaccin anti-Covid-19 gratuit pour les plus modestes

Bladi Robot

Je suis un vrai robot!
Au Maroc, les choses se précisent pour la campagne de vaccination contre le coronavirus. Le vaccin sera gratuit pour une frange de la population.
La population démunie et les personnes titulaires de la carte du RAMED (Régime d'assistance médicale) se feront vacciner gratuitement contre le coronavirus, rapporte Maghreb Intelligence. Quant aux autres catégories sociales, ils devront payer le vaccin mais se feront rembourser par les assurances maladie.
Le roi Mohammed VI avait ordonné, lundi 10 (...)

- Société / Coronavirus au Maroc (Covid-19), Santé

Lire la suite ...
 
sauf que le dicton est africain et non russe....
"on ne ch"ie pas où on mange" est effectivement un dicton africain et plus précisément, ivoirien.
Signification : respecter son travail ou le lieu de travail pour assurer son indépendance.

C'est un plus de savoir expliquer ces dictons et en connaître l'origine. :)

Il fait partie des expressions très "classes" du genre :

- Péter dans la soie : (XXe siècle), cette expression se moque des bourgeois bling bling, en pointant du doigt le fait que, même s'ils s'achètent des fringues en soie qui coûtent bonbon, ça reste des hommes comme les autres qui rotent, pètent, ch*ient et se curent le nez.

- Avoir la tête dans le luc :
Cette expression s'emploie pour dire que l'on est fatigué et ferait référence à la façon dont dorment la plupart des animaux, à savoir en boule, et littéralement avec leur tête collée au luc.

- Et mon luc sur la commode !
Cette expression a été inventée par Rip et Willemetz dans un music-hall datant de 1937 dans lequel l'actrice principale chantait : "Pour éviter les frais/Tout en suivant la mode/Chez moi je prends le frais/Le luc sur la commode". Une image qui leur aurait été inspirée par l'expression russe "s'asseoir sur le poêle" qui signifie rester tranquille à la maison quand tout le monde s'agite.

- S'en tamponner le coquillard
(XVIe siècle) cette expression pourrait être traduite en Français moderne par "s'en torcher le luc" (tamponner = essuyer et coquillard = popotin). Très très classe en effet.

- Peigne-luc
Tirée de l'argot (XVIIIe siècle) cette expression est en gros la version abrégée de "personne qui se plaît à se peigner les poils du luc", soit une personne qui manque quelque peu de raffinement.
Tiens........ça me fait penser à quelqu'un ici 🤔

- Comme un pet sur une toile cirée
La toile cirée étant une surface particulièrement lisse, elle aura tendance à augmenter la vitesse de déplacement du pet. Filer comme un pet sur une toile cirée signifie donc se casser à vitesse grand V, et de façon un peu fourbe à la manière d'un vilain pet.

- ierch une pendule :
(milieu du XXe siècle) cette expression est probablement l'amalgame de deux autres dans l'intention d'en aggraver le côté grossier et vulgaire. "Faire ierch" dont la signification ne devrait échapper à personne et "en faire une pendule" à savoir rendre long, ch*iant et répétitif un truc qui ne devrait pas l'être.

- Coûter la peau des c- -illes
Au XIXe siècle, Alphonse Allais utilisait simplement "coûter la peau" avec le même sens, prouvant ainsi qu'à cette époque, toute la peau et pas seulement celle de certaines parties du corps avaient de l'importance, ce qui se comprend, et que la première attestation de la version avec les t*esticules ne daterait que de 1976, même s'il est probable qu'elle était utilisée avant.

- Avoir le luc bordé de nouilles
Dans certains milieux masculins où les relations de pouvoir sont fortes (chez les prisonniers, par exemple), les personnes acceptant de se prêter à des relations homosexuelles en tirent de nombreux avantages assimilés par d'autres à une certaine chance et de la réussite. Mais de telles mœurs pratiquées sans modération peuvent avoir tendance à provoquer des hémorroïdes qui ressemblent à des nouilles. :bizarre:
Personne ne sait s'il y a un réel "fondement" à cette version, mais compte tenu du flou qui entoure l'origine de cette expression, il était impossible de la passer sous silence.

- Se peler le jonc
Cette expression argotique et popularisée pendant la Première Guerre mondiale nous vient d'une simple constatation : lorsqu'il fait très très froid, on pèle. On rajouter jonc, parce qu'une expression où l'on ne parle pas de tebi, c'est quand même beaucoup moins marrant.


On se sent plus intelligent hein !
 
salam

est ce qu'on les soigne ou pas? je veux dire est ce qu'on s'occupe bien d'eux?

j'ai n oncle qui est partie au Maroc et il a eu le covid mais refuse d'aller à l'hôpital...
En tout cas dans le nord du Maroc, c'est l'hécatombe.
Beaucoup de personnes de ma famille ont le covid et préfère prendre le risque de mourir chez eux que d'aller à l'hôpital.

C'est juste haurrissant ce qui se passe au Maroc actuellement avec les cas covid à l'hôpital.
Tu as plus de chance de mourir du covid à l'hôpital que chez toi. Beaucoup de connaissance de la famille en sont la juste preuve Allah ira7ma3om.
 

madalena

Contributeur
Contributeur
En tout cas dans le nord du Maroc, c'est l'hécatombe.
Beaucoup de personnes de ma famille ont le covid et préfère prendre le risque de mourir chez eux que d'aller à l'hôpital.

C'est juste haurrissant ce qui se passe au Maroc actuellement avec les cas covid à l'hôpital.
Tu as plus de chance de mourir du covid à l'hôpital que chez toi. Beaucoup de connaissance de la famille en sont la juste preuve Allah ira7ma3om.

salam

c'est triste ALLAH ichafih pour ta famille!

c'est ce que mon oncle pensais...il s'est dis la même chose que si il rentre à l'hôpital, il n'en sortira pas...il est du coté rif à la campagne...pendant presque 1 semaine...

ma cousine lui à apporter de quoi respirer mais je sais pas pour combien de temps ....j'espère qu'il ira mieux inchALLAH!
 

madalena

Contributeur
Contributeur
En tout cas dans le nord du Maroc, c'est l'hécatombe.
Beaucoup de personnes de ma famille ont le covid et préfère prendre le risque de mourir chez eux que d'aller à l'hôpital.

C'est juste haurrissant ce qui se passe au Maroc actuellement avec les cas covid à l'hôpital.
Tu as plus de chance de mourir du covid à l'hôpital que chez toi. Beaucoup de connaissance de la famille en sont la juste preuve Allah ira7ma3om.

salam

est ce que l'assurance peut le ramener en France?
 

de passage

I'm just passing through
Au Maroc, les choses se précisent pour la campagne de vaccination contre le coronavirus. Le vaccin sera gratuit pour une frange de la population.
La population démunie et les personnes titulaires de la carte du RAMED (Régime d'assistance médicale) se feront vacciner gratuitement contre le coronavirus, rapporte Maghreb Intelligence. Quant aux autres catégories sociales, ils devront payer le vaccin mais se feront rembourser par les assurances maladie.
Le roi Mohammed VI avait ordonné, lundi 10 (...)

- Société / Coronavirus au Maroc (Covid-19), Santé

Lire la suite ...
on décide de vacciner les pauvres avant meme de s assurer que ce vaccin CHINOIS est sûr et sans danger
ca s appelle des essais cliniques non rémunérés !
si ce vaccin etait vraiment efficace , on aurait commencé par les politiques et les hommes d affaires d abord
comme quand il s agissait des terrains constructibles , primes , dividendes ...
 

Zaheer73

Si tu n'as pas de pudeur, fais ce qu'il te plait
salam

est ce qu'on les soigne ou pas? je veux dire est ce qu'on s'occupe bien d'eux?

j'ai n oncle qui est partie au Maroc et il a eu le covid mais refuse d'aller à l'hôpital...
Salam

Il n'est pas le seul à ne pas vouloir s'y rendre et ils ont bien raison, surtout quand on voit le nombre de personnes qui ressortent avec le virus alors que beaucoup y sont entré pour autres choses que le covid19, en France. Alors imagines au Maroc...
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
bin puisque c kroutchef qui le disait...
Bon, ça sera ma dernière réponse, bla 3kess ti veux bien.

Si moi, Marocain ou Français ou Gnawi ou autre, je cite/dis "Qui ne dit mot consent".
Si ce proverbe est emprunté
Cela ne veut pas dire que je suis l'auteur dudit proverbe. Et encore moins que mes origines y sont associées. Le lien, si qqn le fait, il en la responsabilité. C'est toi qui fais le lien entre les origines russes de Nikita et les origines du proverbe qu'il cite.

Pour Nikita, c pareil. C'est pas parce qu'il cite/dit un proverbe qu'il en a la paternité et encore moins qu'il est de la même origine que lui-même qui est russe ou autre.

Si t'as tjrs pas compris sa7bi, je ne peux rien faire pour toi :rolleyes:.

L'origine des proverbes est très svt contestée. Bcp d'adages supposément français, on les retrouve dans des ouvrages d'une autre langue antérieurs et non traduits ... Comme quoi.

++
 
salam

est ce qu'on les soigne ou pas? je veux dire est ce qu'on s'occupe bien d'eux?

j'ai n oncle qui est partie au Maroc et il a eu le covid mais refuse d'aller à l'hôpital...

Non! Ils ne soignent pas les patients correctement, ils font juste de la propagande à la télé où ils font semblant de prendre en charge les patients.

Tu as plus de chances de survivre du COVID à la maison qu'à l'hôpital. Les hôpitaux au Maroc, ne sont pas professionnelles, ils enterrent des gens sans avertir la famille ou alors ils disent aux familles proches que tout va bien pour un tel mais en fait, la personne est morte depuis déjà quelques semaines.

Il n'y a aucune prière pour les défunts, bref le Maroc a montré son vrai visage durant cette crise ! Cela me fait pitié de voir constamment les imams nous expliquer que la salat c'est important, qu'il ne faut pas voler, qu'il faut jeûner mais personne n'a osé dénoncer depuis longtemps la gestion des hôpitaux, etc...

Finalement à part la Turquie qui a l'air de bien gérer la crise du COVID, les pays musulmans c'est de la khr* !!

Bref, il ne faut pas attendre grand chose du Maroc et de nos pseudos imams qui ne sont pas choqués qu'on enterre des musulmans sans qu'on puisse faire une salate janaza. Le Maroc est une mafia !!
 

madalena

Contributeur
Contributeur
Non! Ils ne soignent pas les patients correctement, ils font juste de la propagande à la télé où ils font semblant de prendre en charge les patients.

Tu as plus de chances de survivre du COVID à la maison qu'à l'hôpital. Les hôpitaux au Maroc, ne sont pas professionnelles, ils enterrent des gens sans avertir la famille ou alors ils disent aux familles proches que tout va bien pour un tel mais en fait, la personne est morte depuis déjà quelques semaines.

Il n'y a aucune prière pour les défunts, bref le Maroc a montré son vrai visage durant cette crise ! Cela me fait pitié de voir constamment les imams nous expliquer que la salat c'est important, qu'il ne faut pas voler, qu'il faut jeûner mais personne n'a osé dénoncer depuis longtemps la gestion des hôpitaux, etc...

Finalement à part la Turquie qui a l'air de bien gérer la crise du COVID, les pays musulmans c'est de la khr* !!

Bref, il ne faut pas attendre grand chose du Maroc et de nos pseudos imams qui ne sont pas choqués qu'on enterre des musulmans sans qu'on puisse faire une salate janaza. Le Maroc est une mafia !!

salam

c'est horrible de faire croire aux familles que tout va bien alors qu'ils sont morts...

pourquoi ils ne disent pas la vérité?
 
salam

c'est horrible de faire croire aux familles que tout va bien alors qu'ils sont morts...
Oui c'est affreux, mais c'est ça le Maroc, personne n'aura d'empathie pour toi. Il n'y a ni musulman ni justice, se sont tous des corrompus.
Franchement, on est bien en Belgique, on a accès à la justice, l'éducation, la connaissance, les soins, le travail etc...

pourquoi ils ne disent pas la vérité?
C'est le Maroc, ils ne savent pas ce que signifie le sens du mot "gestion", pour pouvoir gérer une situation, il faut de l'organisation, du travail, de la réflexion, les marocains n'ont pas toutes ces compétences. Le marocain aime bien se montrer devant la caméra et faire son show mais c'est tout. Et quand je dis le marocain, j'inclus tous les marocains (rifs, souss, jbalas, arabes, etc...) ils ont tous la même mentalité.
 

madalena

Contributeur
Contributeur
Oui c'est affreux, mais c'est ça le Maroc, personne n'aura d'empathie pour toi. Il n'y a ni musulman ni justice, se sont tous des corrompus.
Franchement, on est bien en Belgique, on a accès à la justice, l'éducation, la connaissance, les soins, le travail etc...



C'est le Maroc, ils ne savent pas ce que signifie le sens du mot "gestion", pour pouvoir gérer une situation, il faut de l'organisation, du travail, de la réflexion, les marocains n'ont pas toutes ces compétences. Le marocain aime bien se montrer devant la caméra et faire son show mais c'est tout. Et quand je dis le marocain, j'inclus tous les marocains (rifs, souss, jbalas, arabes, etc...) ils ont tous la même mentalité.

salam

j'espère que ça changera et qu'ils vont amélioré inchALLAH!
 
salam

j'espère que ça changera et qu'ils vont amélioré inchALLAH!
Wa 3aleikoum Salam,

Je ne pense pas que ça changera, il faudrait renverser le régime ce qui provoquera une guerre et ça va être pire que la Syrie.

Regarde moi cette propagande à deux balles du Maroc, za3ma nous aidons les africains durant la crise du COVID.


Pendant ce temps au Maroc, les gens meurent et personnes ne va se soucier d'eux. (Regarde à partir de 06:30)



PS: Je n'ai ABSOLUMENT aucun problème qu'on puisse aider nos soeurs et nos frères africain(e)s, mais comment un pays (le Maroc) qui n'arrive même pas à prendre en charge ses propres patients, va aller offrir des médicaments, du matos à plusieurs pays africains sachant qu'il y a des morts au Maroc ?

Nous sommes des musulmans en "carton", nous aimons montrer aux gens que nous sommes dans le ddin, car c'est facile d'apporter un carton de masque à un africain, mais soigner des patients, leur donner de l'amour, de l'espoir ça on ne sait pas faire.

Celui qui ose dire aujourd'hui que le Maroc est un pays musulman n'est qu'un sioniste !

Les imams donnent beaucoup de leçons de morales, j'espère qu'ils seront courageux et qu'ils dénonceront les injustices au Maroc, car ces derniers temps, il y a beaucoup de charlatants qui font commerce avec la religion.
 
Haut