• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Une mère est-elle obligée d'aimer son enfant ?

Salam,

Une mère est-elle obligée d'aimer son enfant ?

Dans le cas où elle l'a désiré et que toutes les conditions sont réunies comme dans le cas où elle a été abandonnée par le père après/avant la naissance ou encore dans le cas où l'enfant n'a pas été désiré ?

Si elle ne ressent pas d'amour pour lui, sachant que ce n'est pas quelque chose qui se contrôle, est-elle blâmable ? Surtout, l'est elle si elle décide de prendre sa responsabilité de protéger l'enfant d'éventuels excès de violence/ vengeance en l'abandonnant à une famille d'accueil qui saura l'aimer ? L'est-elle si elle décide de le garder tout en risquant de le maltraiter en raison de son manque d'amour pour ne pas que l'enfant se sente abandonné ?

En gros, quelle option a-t-elle si elle ne ressent pas d'amour pour celui qu'elle vient de mettre au monde ?

L'amour maternel est-il un dû ? Ou un cadeau ?
 

madalena

Contributeur
Contributeur
salam

pour moi c'est obliger qu'une mère doit aimer son enfant mais au fil du temps je découvre que ce n'est pas toujours le cas...alors je dirai que c'est un bienfait et qu'il n'est pas dû...
 
ce sujet t'inquiète ?

les médecins eux memes disent que l'amour maternel n'est pas automatique et il y a même des mères qui rejettent leur enfant à la naissance, soit qu'elles ont trop souffert durant l'accouchement ou qu'elles souffrent de dépression post partum.

L'amour maternel, comme l'amour paternel, comme l'amour, est acquis, on le construit jour après jour.
 

Zaheer73

Si tu n'as pas de pudeur, fais ce qu'il te plait
Voilà où nous mène ce monde aseptisé et matérialiste. Vers l'individualisme avec l'éclatement des valeurs moraux en commençant par la dislocation de la cellule familiale.
 
Salam,

Une mère est-elle obligée d'aimer son enfant ?

Dans le cas où elle l'a désiré et que toutes les conditions sont réunies comme dans le cas où elle a été abandonnée par le père après/avant la naissance ou encore dans le cas où l'enfant n'a pas été désiré ?

Si elle ne ressent pas d'amour pour lui, sachant que ce n'est pas quelque chose qui se contrôle, est-elle blâmable ? Surtout, l'est elle si elle décide de prendre sa responsabilité de protéger l'enfant d'éventuels excès de violence/ vengeance en l'abandonnant à une famille d'accueil qui saura l'aimer ? L'est-elle si elle décide de le garder tout en risquant de le maltraiter en raison de son manque d'amour pour ne pas que l'enfant se sente abandonné ?

En gros, quelle option a-t-elle si elle ne ressent pas d'amour pour celui qu'elle vient de mettre au monde ?

L'amour maternel est-il un dû ? Ou un cadeau ?

Sujet intéressant qui n'est pas souvent évoqué !
C'est tellement tabou de dire dans la société actuelle que tu n'aimes pas ton enfant !

Je pense que ça peut arriver..
Mais tu parles de solutions assez extrême ! Je pense que l'amour peut venir avec le temps...
Quand une maman n'aime pas son enfant, je ne pense pas qu'elle est forcément violente avec lui.

Il y'a des cas, où l'amour pour l'enfant ne vient pas avec le temps...
Je ne sais pas s'il est préférable de le confier ou de l'éduquer sans l'aimer...
 
Tu penses que c'est contre-nature de ne pas aimer son enfant ? Pourtant la maltraitance infantile existe depuis la nuit des temps.
Attention la maltraitante n'est pas forcément un manque d'amour mais a d'autres causes généralement... comme tu peux ne pas aimer ton enfant et ne pas le maltraiter ou faillir à tes devoirs de parent.
 
Tu penses que c'est contre-nature de ne pas aimer son enfant ? Pourtant la maltraitance infantile existe depuis la nuit des temps.
attention je n'ai pas dit que l'amour maternel était contre nature ou qu'il était naturel de maltraiter son enfant.

j'ai dit très précisément que l'amour maternel/paternal/ comme l'amour entre deux adultes/ se construisait au fil du temps, d'une relation qui s'approfondit, se développe et s'enracine :)

ainsi parfois après l'épuisement de l'accouchement la mère rejette son enfant et ne veut pas le voir. Mais cela ne veut pas dire qu'elle ne sera pas une bonne mère et qu'elle n'arrivera pas avec le temps à aimer son enfant.

Les relations ne naissent pas en un clin d'oeil et je ne crois pas non plus au coup de foudre. C'est en partageant la vie, les émotions, les expériences que nous nous construisons avec l'autre et avec notre enfant aussi.
 
Sujet intéressant qui n'est pas souvent évoqué !
C'est tellement tabou de dire dans la société actuelle que tu n'aimes pas ton enfant !

Je pense que ça peut arriver..
Mais tu parles de solutions assez extrême ! Je pense que l'amour peut venir avec le temps...
Quand une maman n'aime pas son enfant, je ne pense pas qu'elle est forcément violente avec lui.

Il y'a des cas, où l'amour pour l'enfant ne vient pas avec le temps...
Je ne sais pas s'il est préférable de le confier ou de l'éduquer sans l'aimer...
Oui après je pense qu'il y a des maltraitances qui peuvent être inconsciente. Pas forcément frapper mais des mauvais traitements psychologiques comme l'indifférence, la négligence affective etc
 

h_meo

lien France Palestine
VIB
Désirer et prévoir de s'engager de façon indéfectible avant de décider de procréer...
Je ne comprends pas les gens qui font des enfants sans avoir préparer de quoi les accueillir .. ou changent d'avis en cas de changement de condition ...
Un enfant on se jette à l'eau et au feu pour le préserver et on sacrifie tout pour en faire un homme ou une femme responsable. la ou le citoyen(e) de demain.
L'aimer oui car désiré et souhaité ... ce n'est ni un alibi ni un moyen ni un choix par défaut mais un véritable projet conscient.
 

madalena

Contributeur
Contributeur
Salam...

Un musulman doit aimer tout le monde... Les parents ne doivent pas faire de differences entre leurs enfants, ne pas montrer qu'on en aime un plus que les autres...

salam

il y a des parents qui pensent qu'ils ont le droit de traiter leur enfants comme ils veulent car ils ont une statues importante en Islam et que l'enfant doit pas l'en vouloir et que c'est à l'enfant de dire toujours pardon, c'est vrai?
 
salam

il y a des parents qui pensent qu'ils ont le droit de traiter leur enfants comme ils veulent car ils ont une statues importante en Islam et que l'enfant doit pas l'en vouloir et que c'est à l'enfant de dire toujours pardon, c'est vrai?

Oh que non ce n'est pas vrai !
Le respect doit être mutuel !
Ce n'est pas parce qu'ils t'ont mis au monde qu'ils peuvent t'humilier ou te rendre la vie impossible !
 
cet extrait de film est horrible car le père humilie et rejette son fils... au nom du devoir.
certes il y a un devoir parental, mais il y a aussi d'aimer et de chérir et de faire grandir nos enfants pour qu'ils deviennent le meilleur d'eux mêmes.
 

misschemsy31

Rigolus Genius Vergetus
Modérateur
Un parent n'est pas blâmable de ne pas aimer son enfant , ça ne se décidé pas mais j'avoue que je ne comprends pas comment on peut ne pas aimer un enfant qui a grandit dans sa chair .
La relation débute dès le moment où on apprend être enceinte et elle évolue au fur et a mesure que l'enfant grandit dans le ventre.
Comment ne pas aimer ce petit bout a la naissance , je ne comprends pas mais bon ça arrive
 
Un parent n'est pas blâmable de ne pas aimer son enfant , ça ne se décidé pas mais j'avoue que je ne comprends pas comment on peut ne pas aimer un enfant qui a grandit dans sa chair .
La relation débute dès le moment où on apprend être enceinte et elle évolue au fur et a mesure que l'enfant grandit dans le ventre.
Comment ne pas aimer ce petit bout a la naissance , je ne comprends pas mais bon ça arrive
a mon avis une maman qui n aime pas son enfant , c est que elle meme a deja un manque qq part , une histoire douloureuse par exemple
 

Sharm

لَا يَحِيقُ ٱلْمَكْرُ ٱلسَّيِّئُ إِلَّا بِأَهْلِهِ
VIB
Un parent n'est pas blâmable de ne pas aimer son enfant , ça ne se décidé pas mais j'avoue que je ne comprends pas comment on peut ne pas aimer un enfant qui a grandit dans sa chair .
La relation débute dès le moment où on apprend être enceinte et elle évolue au fur et a mesure que l'enfant grandit dans le ventre.
Comment ne pas aimer ce petit bout a la naissance , je ne comprends pas mais bon ça arrive
Je peux comprendre que cela puisse arriver dans le cas où la grossesse n'était pas désirée par la maman ou son entourage. Cela peut aussi arriver suite à une rupture. En effet, l'enfant sera perçu comme un lien désagréable avec une personne détestée. Ce n'est pas nouveau de voir des nouveaux-nés jetés par leurs génitrices, mais normalement quand les enfants grandissent avec nous, on s'y attache à moins de manquer d'empathie (souffrir soi-même d'un trouble de personnalité).
 
Oh que non ce n'est pas vrai !
Le respect doit être mutuel !
Ce n'est pas parce qu'ils t'ont mis au monde qu'ils peuvent t'humilier ou te rendre la vie impossible !
Salut oui c'est vrai sauf que même si les parents agissent de manière injuste l'enfant doit toujours avoir du respect envers ses parents (ce que l'islam ordonne peu importe le comportement qu'ils ont), les enfants et les parents ne sont pas à égale sur ce point la , un ami ou un inconnu ca peut passer mais surtout pas les parents , bonne journée
 
Un parent n'est pas blâmable de ne pas aimer son enfant , ça ne se décidé pas mais j'avoue que je ne comprends pas comment on peut ne pas aimer un enfant qui a grandit dans sa chair .
La relation débute dès le moment où on apprend être enceinte et elle évolue au fur et a mesure que l'enfant grandit dans le ventre.
Comment ne pas aimer ce petit bout a la naissance , je ne comprends pas mais bon ça arrive
sûrement parce que l'enfant n'est pas désiré je pense :desole:
 
Un parent n'est pas blâmable de ne pas aimer son enfant , ça ne se décidé pas mais j'avoue que je ne comprends pas comment on peut ne pas aimer un enfant qui a grandit dans sa chair .
La relation débute dès le moment où on apprend être enceinte et elle évolue au fur et a mesure que l'enfant grandit dans le ventre.
Comment ne pas aimer ce petit bout a la naissance , je ne comprends pas mais bon ça arrive
Je pense que ça vient d'un état dépressif passager dû à la chute d'hormones ( baby blues), ou alors à une dépression post-partum. Mais normalement avec le temps ça évolue. Il faut demander de l'aide en cas de dépression post part un, ça doit être horrible et culpabilisant.
 
Haut