la moquerie

La moquerie





Le fait de se moquer les uns des autres est illicite, car Dieu dit dans le Coran :



« Ô vous les croyants ! Qu’un groupe ne se raille (se moque) pas d’un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que « perversion » lorsqu’on a déjà la Foi. Et quiconque ne se repent pas ceux-là sont les injustes. » (Coran, 49/11)



Et se moquer de quelqu’un revient à le mépriser, le diminuer, à citer ses défauts pour rire de lui, ou le mimer et le singer ; toutefois il y a des amis qui ne se sentent pas offensés de se moquer les uns des autres, cela n’est pas interdit, mais les risques sont encourus.





Les dégâts des mots, de l’Imam Abu Hamid Al Ghazali



 
Haut