1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

Le moteur de recherche qwant, développé près de rouen, va remplacer google à l’assemblée nationale

Discussion dans 'Informatique - Mobile - Jeux' créé par Drianke, 8 Octobre 2018.

Le moteur de recherche Qwant, développé près de Rouen, va remplacer Google à l’Assemblée nationale. Le moteur de recherche Qwant remplacera bientôt...

  1. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    78 333
    Likes:
    85 588
    Le moteur de recherche Qwant, développé près de Rouen, va remplacer Google à l’Assemblée nationale.



    Le moteur de recherche Qwant remplacera bientôt Google à l’Assemblée nationale. L’information a été révélée dans les indiscrets du Journal du dimanche. Cet outil 100% français, dont une partie des infrastructures est basée au Petit-Quevilly (Seine-Maritime), sera bientôt présent sur tous les appareils des députés et des employés de l’institution.

    Un lancement pilote en octobre
    La France cherche à construire sa souveraineté numérique. Dans cette optique, le choix d’un moteur de recherche basé en France pour remplacer le géant américain n’a rien d’étonnant. Le secrétaire d’État au numérique, Mounir Mahjoubi, en avait déjà fait la publicité récemment, le présentant comme une alternative recommandée.......

    https://actu.fr/normandie/petit-que...cer-google-lassemblee-nationale_18741100.html
     
  2. Hibou57

    Hibou57 VIB

    Inscrit:
    13 Février 2006
    Messages:
    44 629
    Likes:
    27 280
    Je n’ai jamais reçu la moindre visite en provenance de ce moteur de recherche, la seule chose que j’en vois, c’est son robot d’indexation.

    Je ne sais pas comment il va arriver à décoller, parce que se financer avec de la publicité sans cookies, ça ne va pas être facile. Quand ils auront épuisé les crédits qui sont conditionnés à des promesses de rentabilité à venir, on risque de vite ne plus en entendre parler. À moins qu’il ne finisse pas être financé par une n‑ième taxe sur je ne sais pas quoi  …