• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La nuit blanche à la Mosquée de Paris

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
http://www.evous.fr/Nuit-Blanche-a-la-Grande-Mosquee,1109877.html


n collaboration avec l’écrivain Frédéric Boyer, et le metteur en scène Jean-Baptiste Sastre, Sarkis investira à la fois le jardin et la cour de la Grande Mosquée. André Serré, ingénieur du son, sera lui aussi associé à cette création commune. Sur une musique de John Cage, l’oeuvre vidéo « Au commencement, Litany » (2005) de Sarkis mettra en relation les deux espaces. Dans la cour précédant l’accès à la salle de prière, sera installé un miroir exhalant un parfum de rose et unissant symboliquement la terre et le ciel. Par le son, l’image, les odeurs et diverses sensations, ce projet de Sarkis invitera le visiteur à la contemplation et au recueillement.

Né à Istanbul en 1938, Sarkis Zabunyan, dit Sarkis, s’installe à Paris en 1964, obtenant trois ans plus tard le premier prix de peinture à la Biennale de Paris. Vers la fin des années 1960, son travail évolue vers de grandes installations. Objets, performance, musique, l’occupation de lieux prend souvent une tournure théâtrale. Entre références historiques, philosophiques, artistiques et sacrées, l’artiste français d’origine arménienne cultive une forme d’humanisme qui jette un pont entre les différentes cultures et à travers le temps.

2 bis Place du Puits de l’Ermite, Paris 5e

© Sarkis
Simulation du projet Litanies, 2009
 
Haut