• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Nz: deux mosquées frappées, un nombre «significatif» de personnes tuées

« Cela restera comme l’un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande. » La Première ministre Jacinda Ardern n’a pas donné de bilan exact des fusillades qui ont éclaté dans deux mosquées de Christchurch, vendredi, mais le nombre de personnes tuées est « significatif », selon les autorités. Un bilan très lourd est redouté, alors que les médias locaux évoquent un chiffre compris entre 9 et 27 victimes.
Après avoir arrêté un suspect, la police a finalement annoncé que quatre personnes, trois hommes et une femme, avaient été interpellées. L’armée a désamorcé des engins explosifs retrouvés sur les véhicules des suspects avaient été sécurisés.

Deux fusillades dans deux mosquées
Deux fusillades ont éclaté dans deux mosquées de Christchurch à la mi-journée, vendredi. Selon les médias néo-zélandais, un tireur est notamment entré dans la mosquée Masjid Al Noor Mosque vers 13h40 (1h40 heure de Paris) et a ouvert le feu. « Nous avons un incident critique », a confirmé la police locale sur Twitter, vendredi, précisant que le tireur était toujours « actif ».
Au moment de la fusillade, la mosquée Masjid al Noor, sur l’avenue Deans, était remplie de fidèles, dont les membres de l’équipe nationale de cricket du Bangladesh. Ceux-ci sont ressortis indemnes. Un témoin a raconté au site internet d’information Stuff.co.nz qu’il était en train d’y prier quand il a entendu des tirs. En prenant la fuite, il a vu sa femme morte devant l’édifice religieux. Un autre homme a dit avoir vu des enfants se faire abattre. « J’avais des corps partout sur moi ». Un témoin a expliqué à Radio New Zealand qu’il avait entendu des coups de feu et vu quatre personnes gisant au sol, « avec du sang partout ».
P.B - 20mn

https://www.20minutes.fr/monde/2473343-20190315-nouvelle-zelande-fusillade-cours-mosquee-lourd-bilan-redoute
 
« Cela restera comme l’un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande. » La Première ministre Jacinda Ardern n’a pas donné de bilan exact des fusillades qui ont éclaté dans deux mosquées de Christchurch, vendredi, mais le nombre de personnes tuées est « significatif », selon les autorités. Un bilan très lourd est redouté, alors que les médias locaux évoquent un chiffre compris entre 9 et 27 victimes.
Après avoir arrêté un suspect, la police a finalement annoncé que quatre personnes, trois hommes et une femme, avaient été interpellées. L’armée a désamorcé des engins explosifs retrouvés sur les véhicules des suspects avaient été sécurisés.

Deux fusillades dans deux mosquées
Deux fusillades ont éclaté dans deux mosquées de Christchurch à la mi-journée, vendredi. Selon les médias néo-zélandais, un tireur est notamment entré dans la mosquée Masjid Al Noor Mosque vers 13h40 (1h40 heure de Paris) et a ouvert le feu. « Nous avons un incident critique », a confirmé la police locale sur Twitter, vendredi, précisant que le tireur était toujours « actif ».
Au moment de la fusillade, la mosquée Masjid al Noor, sur l’avenue Deans, était remplie de fidèles, dont les membres de l’équipe nationale de cricket du Bangladesh. Ceux-ci sont ressortis indemnes. Un témoin a raconté au site internet d’information Stuff.co.nz qu’il était en train d’y prier quand il a entendu des tirs. En prenant la fuite, il a vu sa femme morte devant l’édifice religieux. Un autre homme a dit avoir vu des enfants se faire abattre. « J’avais des corps partout sur moi ». Un témoin a expliqué à Radio New Zealand qu’il avait entendu des coups de feu et vu quatre personnes gisant au sol, « avec du sang partout ».
P.B - 20mn

https://www.20minutes.fr/monde/2473343-20190315-nouvelle-zelande-fusillade-cours-mosquee-lourd-bilan-redoute
Encore un drame inimaginable. En plus c'est presque pervers, je me suis dis une minute : "au moins c'est pas des musulmans les criminels ". Grave, j'ai honte. Des personnes tuées lorsqu'elles allaient prier. Jusqu'où ira la haine ?
Pensées à toutes ses familles endeuillées.
 
Nouvelle-Zélande : au moins 40 morts dans un attentat contre deux mosquées
http://www.lexpress.fr/ LExpress.fr,L'Express.fr il y a 2 heures 52 minutes
Un tireur est un extrémiste de droite australien, a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison.
Au moins 40 personnes ont été tuées lors de fusillades contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch durant la prière du vendredi. La police de Nouvelle-Zélande a annoncé l'arrestation de quatre personnes en relation avec ces fusillades et avoir neutralisé un certain nombre d'engins explosifs artisanaux.

  • Des attaques survenues durant la prière du vendredi
Les mosquées de cette localité de l'Ile-du-Sud étaient remplies en ce vendredi de prières. Des témoins ont raconté avoir vu des corps ensanglantés. Des enfants figureraient également parmi les morts. La police a demandé aux gens de ne pas partager "des images extrêmement pénibles" après la mise en ligne d'une vidéo montrant un homme blanc se filmant en train de tirer sur des fidèles dans une mosquée.

"J'ai entendu trois coups de feu rapides et après environ dix secondes, ça a recommencé. Cela devait être une arme automatique, personne ne pourrait appuyer sur la gâchette aussi vite", un Palestinien présent dans l'un des lieux de culte, sous couvert de l'anonymat. "Puis les gens ont commencé à sortir en courant. Certains étaient couverts de sang".

  • Au moins 40 morts et 20 blessés
"Les décès, pour ce que nous en savons, sont survenus dans deux endroits, une mosquée sur Deans Avenue et une autre mosquée sur Linwood Avenue", a déclaré le commissaire Mike Bush. Un premier bilan fait état d'au moins 40 morts et 20 blessés. 10 étaient à la mosquée Linwood, et 30 à la mosquée sur Deans Avenue. Le Canterbury District Health Board a fait savoir que 48 personnes blessées ont été admises à l'hôpital.

Au moment de la fusillade, la mosquée Masjid alNoor, sur l'avenue Deans, était remplie de fidèles, dont les membres de l'équipe nationale de cricket du Bangladesh. Ceux-ci sont ressortis indemnes.

  • Plusieurs assaillants, dont un Australien
L'incertitude règne sur le nombre exacte de personnes impliquées dans l'attentat. Plusieurs personnes, trois hommes et une femme, ont été interpellées.
 
c'est un drame terrible, on annonce entre 30 et 40 tués, des femmes, des enfants même.

le tueur est un extrémiste de droite, je suppose une sorte de néo nazi suprématiste australien ?
pourquoi ces criminels en puissance ne sont ils pas surveillés ?
 
Pourquoi salir ce sujet, la mémoire de ces gens, avec le nom de Zemmour ?
Je comprends pas.
je vais juste soulever un point, ce qui vivent sur des generalites et les préjugés se retrouvent un jour où l autre bloqués dans leur analyse!! Il serait temps que les gens comprennent que tout le le monde souffrent , les Musulmans ont payés et paient encore de lourd tribut dans le monde, la souffrance n appartient à personne .
 
Ce qui est aussi écoeurant dans cette histoire, c'est la couverture médiatique de l'évènement par nos chers médias français.
Comme ce matin dans les GG sur RMC et l'indignation à 2 vitesses, sans émotion ni rien de tout l'emballement médiatique lorsque c'est les autres, bien que les autres méritent indignation et émotion mais au moins on voit en flagrant délit le 2 poids 2 mesures des médias...:cool:

Les termes aussi sont bien choisis: "fusillade" "attaque"mais pas "terrorisme" qui est réservé à une seule communauté et qui est le mal par excellence, ne mélangeons pas tout hein!

Condamnation unanime ou pas de la classe politique pour ne pas être dans le 2 poids 2 mesures manifeste ou on sortira tout de même des phrases du genre: "les autres communautés aussi souffrent du terrorisme islamiste"!

Décryptage: OK y'a eu 49 morts mais ils l'ont bien cherché...:cool:
 
Il avait publié un manifeste sur ses réseaux sociaux

Un "manifeste" expliquant les motivations de l'attaque a été publié vendredi matin sur un compte Twitter portant le même nom et la même image profil que la page Facebook ayant diffusé l'attaque en direct. Intitulé "le Grand remplacement", ce document de 73 pages déclare que le tireur voulait s'en prendre à des musulmans. Le titre semble être une référence à une thèse de l'écrivain français Renaud Camus sur la disparition des "peuples européens", "remplacés" selon lui par des populations non-européennes immigrées, qui connaît une popularité grandissante dans les milieux d'extrême droite.
 
Haut