• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Olives: l'actuelle campagne évaluée à 2 millions de tonnes, le maroc se hisse à la 4e position mondi

Le Maroc se situe désormais à la 4e place mondiale de la production oléicole avec une récolte estimée à 2 millions de tonnes pour l'actuelle campagne, soit une hausse record de 28% en une année.

L’oléiculture occupe une superficie de plus de 1,07 million d’hectares. La superficie de cette culture a donc presque doublé en quelques années.

La production au titre de la campagne agricole 2018-2019, est estimée à près de 2 millions de tonnes, soit une hausse de 28 % par rapport à la campagne précédente, a souligné samedi, à El Attaouia (province de Kelaa des Sraghna), le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Depuis quelques années, le Maroc devient progressivement un acteur majeur de cette filière hautement rémunératrice et ... diététique. Plants, culture, process de fabrication, groupements de producteurs, coopératives, extension des superficies cultivées, labels: le Maroc produit désormais, sous plusieurs marques, une huile d'olive extra-vierge de très haute qualité, qui régale les papilles les plus exigeantes.

L'olivier est un arbre typique de la Méditerranée, où se concentrent les acteurs majeurs de la filière dans le monde: Espagne (n°1 mondial), Italie (n°2), Grèce (n°3)...

Symboliquement, c'est un arbre qui a une certaine sacralité culturelle et historique, il est évoqué dans les livres saints et occupe une place de premier choix dans l'imaginaire des habitants du pourtour méditerranéen.
 
Haut