Le paganisme et les fêtes du nouvel an

encore une origine paienne de ces fetes .

Vendredi 31 décembre

LA SAINT SYLVESTRE

CATEGORIE : Société
LIEU : une partie du monde
DATES : le 31 déc 2004
PRESENTATION

La tradition du Nouvel An remonte à Babylone, 2000 avant J.-C..
Cette fête avait lieu au printemps pour honorer le dieu Mardouk qui protégeait les récoltes.
À Rome, en 46 avant J.-C., Jules César reporte le nouvel an au 1er janvier puis cette tradition disparue est reprise au Moyen Âge à des dates
différentes selon les pays.
Le jour de l'an a un autre nom, la Saint-Sylvestre qui vient du nom du pape Sylvestre qui contribue au IV siècle à l'établissement et à la
reconnaissance de l'église romaine.
La fête du nouvel an trouve aussi son origine à Rome.
La nuit qui précédait le premier jour de janvier, les romains faisaient un long repas qui permettait d'attendre l'arrivée de la nouvelle année.
La tradition voulait que plus le nombre de plats servis au court de ce repas était grand, plus l'année serait prospère et abondante.
Puis la fête du nouvel an a gagné tous les pays de l'ancien empire romain.
Au calendrier des fêtes allemandes, la Saint-Sylvestre occupe un place royale.
Le soir du réveillon, familles et amis se réunissent autour d’un grand repas festif, les italiennes portent des sous-vêtements rouges, les Bulgares mangent de la dinde à la choucroute et les Grecs engouffrent une galette des rois nommée Novogodichna Pita qui contient une pièce qui apportera richesse à celui qui l'aura dans sa part.
Une seule chose à faire donc : la fête !

INFOS PRATIQUES

Rendez-vous aux quatre coins du monde et n'oubliez pas les 12 grains de
raisin à chaque coup de minuit pour assurer votre prospérité ! Bonne année !
source:evene.fr
 
Moi, ze fais une prière surerogatoire et je demande au Créateur de guider l'Huma! Joyeux anniversaire à ta maman. :)
 
Haut