Particularités liés aux femmes et aux hommes

Il y a aussi le paradoxe du genre, plus un pays est féministe et égalitaire, moins les femmes se tournent vers les sciences durs ( il y a par exemple plus dd femmes chercheuses ou ingenieur au maroc qu'en Suède).
 
Dernière édition:

Ebion

serial salueur
VIB
Il y a aussi le paradoxe du genre, plus un pays est féministe et égalitaire, moins les femmes se tournent vers les sciences durs ( il y a par exemple plus dd femmes chercheuses ou ingenieur au maroc qu'en Suède).
C'est aussi mon avis. Les femmes des pays moins égalitaires se tournent vers les branches plus scientifiques parce que dans leurs pays, c'est une des manières les plus sûres pour elles d'ascension sociale. Elles le font pas nécessairement parce qu'elles sont davantage intéressées aux sciences que les femmes des pays égalitaires, mais elles sont conscientes que leurs choix sont limités si elles veulent réussir.

L'autre chose est que beaucoup de femmes de pays égalitaires vont à l'université, et réussissent au moins aussi bien que les mecs, mais investissent des spécialités davantage reliées aux sciences humaines, arts et lettres, ou administration. Ce qui, peut-être, correspond plus précisément aux intérêts de plusieurs d'entre elles.

Je crois pas que les pays classés plus inégalitaires encouragent réellement et activement les femmes à s'intéresser aux sciences et aux maths dès leur entrée à l'école. En tout cas pas davantage que des pays plus égalitaires.
 
En tous les cas, dans les pays dits égalitaires
Il existe un plafond de verre
A diplômes et fonctions équivalentes, les femmes sont souvent moins bien payées.
En France, même si l'état promeut l'accessibilité des filières scientifiques aux filles et que les grands groupes sont dotés d'accords sur l'égalité professionnelle hommes/femmes, on observe que le salaire des femmes croît moins vite que celui de l'homme. Le salaire d'embauche ne doit pas être le même non plus (après les maternités et congés parentaux jouent un rôle dans la courbe de croissance du salaire )
 
attention parce que dans les pays moins égalitaires, beaucoup moins de femmes font des études (axe y)
donc parmi celles qui font des études, il y en a plus qui font de l'informatique
mais cela ne dit rien sur leur pourcentage réel parmi la population (juste parmi la population étudiante), ni leur niveau de salaire.
l'étude dit aussi que lors que la sécurité financière est plus grande, les femmes ont tendance à se diriger vers d'autres branches.
 
Haut