Pays-bas : un ex-député islamophobe se convertit à l'islam

Bladi Robot

Je suis un vrai robot!
Aux Pays-Bas, Joram Van Klaveren, un ancien député connu pour ses positions hostiles envers l'Islam, vient d'annoncer ce mardi 5 février s'y être converti, depuis déjà octobre dernier. Ce serait la rédaction d'un ouvrage précisément contre l'islam qui l'aurait éclairé.
C'est en peaufinant des argumentaires contre l'Islam que Joram Van Klaveren a réussi… tout l'inverse. Ainsi, ce qu'il voulait en premier lieu un ouvrage anti-islam est-il devenu, selon ses dires : « une réfutation des objections que les (...)

- Monde / Pays-Bas, Islam, Religion

Pays-Bas : un ex-député islamophobe se convertit à l'islam
 
Aux Pays-Bas, Joram Van Klaveren, un ancien député connu pour ses positions hostiles envers l'Islam, vient d'annoncer ce mardi 5 février s'y être converti, depuis déjà octobre dernier. Ce serait la rédaction d'un ouvrage précisément contre l'islam qui l'aurait éclairé.
C'est en peaufinant des argumentaires contre l'Islam que Joram Van Klaveren a réussi… tout l'inverse. Ainsi, ce qu'il voulait en premier lieu un ouvrage anti-islam est-il devenu, selon ses dires : « une réfutation des objections que les (...)

- Monde / Pays-Bas, Islam, Religion

Pays-Bas : un ex-député islamophobe se convertit à l'islam


C’est souvent ce qui arrive quand la personne est honnête avec elle même
 
Une personne équilibrée et raisonnable ne peut être ni islamophobe, ni judeophobe , ou christianophobe,
ni haineuse envers quelque religion que ce soit.

La plupart des politiques se lancent dans cette niche de haine pour gagner le pouvoir.

Ce qui est à déplorer ce sont les dégâts que cette ambition provoque chez la population la moins éduquée et cultivée.
 

madalena

Contributeur
Contributeur
Une personne équilibrée et raisonnable ne peut être ni islamophobe, ni judeophobe , ou christianophobe,
ni haineuse envers quelque religion que ce soit.

La plupart des politiques se lancent dans cette niche de haine pour gagner le pouvoir.

Ce qui est à déplorer ce sont les dégâts que cette ambition provoque chez la population la moins éduquée et cultivée.

salam

c'est à la mode maintenant...on n'est le centre du monde...

ALLAH akbar!

je me demande ce qu'il à fait changer d'avis...
 
Dernière édition:
salam

c'est incroyable du faite qu'il cherchais à vouloir détruire l'Islam ... et il s'est passer autre chose, le contraire..

SobhnALLAH!



Ce doit être quelqu'un d'équilibré et honnête avec lui même.

Si l'islam était aussi mauvais que l'on nous le décrit dans cette propagande ( beaucoup de musulmans s'en seraient détournés) et j'en serais parti aussi, pourtant j'ai eu des doutes dans ma vie (éducation nationale, pensée cartésienne et tout le bla-bla et baratin de penseurs soit disant super puissants)

La plupart des islamophobes les plus virulents sont soit des gens qui utilisent cette haine pour atteindre un certain pouvoir, soit des failbes d'esprits formatés qui ne font pas de recherches et se contentent de la soupe médiatico-politique, soient des gens tellement fiers qu'ils ne peuvent remettre en cause certains principes.

A noter que la plupart des gens qui se revendiquent athée et le crient haut et fort ont été éduqués par le système à l'être, et même si vous leur exposez ce fait ils le renieront, fierté oblige, ils vous diront qu'ils ont fait le tour et analyser toutes les religions avant de faire leur choix. ils enfouissent le formatage et la propagande qu'ils subissent depuis leur naissance bien profond quelque part dans leur être.
 
salam

c'est incroyable du faite qu'il cherchais à vouloir détruire l'Islam ... et il s'est passer autre chose, le contraire..

SobhnALLAH!
salam
ça arrive tellement souvent, c'est vraie que cela semble illogique mais l'expérience de la vie te fera voir beaucoup de cas de ce genre.
Le mec est rigoureux, il voulait faire un travail sérieux, honnête et donner de véritable arguments contre l'islam.
Comme il a du travailler très dur pour ne pas présenter n'importe quoi, une œuvre qui serait démonter par le premier venu, il est aller très loin, tellement loin qu'il s'est rendu à l'évidence et ça se passe souvent comme cela depuis les sa7aba.
On est heureux pour lui, lah ithabtou.
 
Au tour de Houellebecq.....:confused::D

Houellebecq est un mec très intelligent, certes pervers mais très fin. C'est un maitre des codes culturels "occidentaux", il a cerné parfaitement ce qu'est le modernisme dont il a fait une critique raffiné dans Soumission, tellement de haut niveau que la majorité des gens ont rien capté et ont pensé que c'était un livre islamophobe, c'est la que la perversité du mec est un hit!
Michel a du jouir comme taré en observant la masse faisant du bruit autour de son livre, une promo de malade, avec tous les bons ingrédients mkg, scandales, polémiques, interdits, menaces de mort, secret, haine etc...tout cela Michel a laissé mijoter tranquillement sans jamais défendre quoi que ce soit.
Résultats: son book ses vendus à des millions d'exmplaires, un carton mondial, meme les débiles islamophobes alcoolo pmu, ont acheté son livre meme s'ils ne le liront jamais, il fallait juste avoir le livre qui tombait en plus en pleine période d’attentats, d'angoisses et de grande islamophobies, ce vieux génie était devenu une sorte d'oracle et toute la cité était à ses pieds. Une star aussi immense que Houellebecq dans le monde de la lité on a jamais vu depuis Hugo.
En réalité l'écrivain a fait comme d'hab démonté le modernisme, mais comme c'est un grand écrivain, il ne le fait pas comme nous, mais gérant une forme tellement raffiné que non seulement cela plait aux débiles et donc cela lui fait du fric, mais en plus il arrive à faire passer un message complexe, de haut niveau, tout en faisant kiffer la masse.
 

madalena

Contributeur
Contributeur
salam
ça arrive tellement souvent, c'est vraie que cela semble illogique mais l'expérience de la vie te fera voir beaucoup de cas de ce genre.
Le mec est rigoureux, il voulait faire un travail sérieux, honnête et donner de véritable arguments contre l'islam.
Comme il a du travailler très dur pour ne pas présenter n'importe quoi, une œuvre qui serait démonter par le premier venu, il est aller très loin, tellement loin qu'il s'est rendu à l'évidence et ça se passe souvent comme cela depuis les sa7aba.
On est heureux pour lui, lah ithabtou.

salam

ça m'as donner des frissons!^^

j'ai pas l'habitude d'en lire souvent lol
 

Difkoum

Et, aussi, anti sioniste.
A noter que la plupart des gens qui se revendiquent athée et le crient haut et fort ont été éduqués par le système à l'être, et même si vous leur exposez ce fait ils le renieront, fierté oblige, ils vous diront qu'ils ont fait le tour et analyser toutes les religions avant de faire leur choix. ils enfouissent le formatage et la propagande qu'ils subissent depuis leur naissance bien profond quelque part dans leur être.
Et si je te retournais la remarque ? N'est-ce pas toi qui as été formaté dès la naissance (Je l'ai également été) et qui n'arrives pas à te débarrasser des dogmes profondément ancrés dans ta tête ? Fainéantise intellectuelle?
 
Et si je te retournais la remarque ? N'est-ce pas toi qui as été formaté dès la naissance (Je l'ai également été) et qui n'arrives pas à te débarrasser des dogmes profondément ancrés dans ta tête ? Fainéantise intellectuelle?


Non ce n’est pas mon cas, l’éducation nationale et médiatique m’on enlevé tout cela du cerveau. Ensuite en pleine démarche spirituelle j’ai analysé pas mal de choses pour finalement aller à l’islam. Je dit bien « aller » je ne dit pas « retourner « , car enfant je ne m’y intéressais pas , moi je ne suis devenu musulman qu’a l’age adulte.

L’heritage de la religion est un fait, mais la croyance et la conviction profonde ne le sont pas surtout dans ces sociétés européennes
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Il est difficile de se prononcer sur le pourquoi de sa conversion sans savoir à quel courant de pensée islamique a-t-il adhéré. On peut tout au plus affirmer que Dieu guide qui il veut et ne pas trop s'avancer sur le fait que seul l'honnêteté ramène à l'islam; faut dire aussi que ces derniers temps des convertis (et non les) ne nous réussissent pas trop.

Cette personne appartenait à un courant politique pro-discipline, ordre, travail , famille et je pense que tout le monde s'accordera à confirmer que c'est le genre de valeur que l'on retrouve dans l'islam, je doute donc qu'un gauchiste libertin intellectuellement et honnête trouve son compte dans l'islam sans changer radicalement son propre logiciel ou sans y avoir été amené par le créateur.
 
Non ce n’est pas mon cas, l’éducation nationale et médiatique m’on enlevé tout cela du cerveau. Ensuite en pleine démarche spirituelle j’ai analysé pas mal de choses pour finalement aller à l’islam. Je dit bien « aller » je ne dit pas « retourner « , car enfant je ne m’y intéressais pas , moi je ne suis devenu musulman qu’a l’age adulte.

L’heritage de la religion est un fait, mais la croyance et la conviction profonde ne le sont pas surtout dans ces sociétés européennes
Certes, mais ton esprit à par éducation déjà assimilé le faite que islam=vérité. À partir de là tes recherches sont forcément orienté d'avance et bien souvent dénué d'objectivité.

D'ailleurs l'objectivité n'existe pas quand on parle de foi. Y'a des sentiments derrieres qui te pousse vers tel ou tel religon comme le partage de la foi de ses amis, ses parents, une admiration envers une communauté suite à une bonne expérience etc etc...
 
Certes, mais ton esprit à par éducation déjà assimilé le faite que islam=vérité. À partir de là tes recherches sont forcément orienté d'avance et bien souvent dénué d'objectivité.

D'ailleurs l'objectivité n'existe pas quand on parle de foi. Y'a des sentiments derrieres qui te pousse vers tel ou tel religon comme le partage de la foi de ses amis, ses parents, une admiration envers une communauté suite à une bonne expérience etc etc...


Je suis d’accord avec ton raisonnement

Cependant ce n'est pas le cas ni pour ceux qui sont nés musulmans, ni pour ceux qui sont nés d'une autre religion, ni pour ceux qui sont nés dans une famille athée.

Ce n'est pas si simple. les dés ne sont pas jetés dés la naissance dans tel ou tel environnement.
 
Je suis d’accord avec ton raisonnement

Cependant ce n'est pas le cas ni pour ceux qui sont nés musulmans, ni pour ceux qui sont nés d'une autre religion, ni pour ceux qui sont nés dans une famille athée.

Ce n'est pas si simple. les dés ne sont pas jetés dés la naissance dans tel ou tel environnement.
Je ne comprend pas ce qui est en gras... qu'est ce qui n'est pas le cas?
 
Il faut voir les conversions aux religions autres que celle de la famille, que ce soit perte de foi ou au contraire gain de foi ou alors changement direct de religion, cela est très courant.
Mais tu t'éloignes de la remarque initial faite par @Difkoum . Tu as dis que les athés revendique l'être haut et fort et prétendant avoir fait le tour des religions alors que
ce n'est qu'un formatage d'esprit par la société...

Mais de ton côté, comme du mien jadis d'ailleurs, comme celui de la majorité de ce forum c'est pourtant exactement pareil : on est/étais non pas musulman parce qu'on aurait fait le tour de toute les religions du monde mais parce qu'on à été par éducation tout autant formater à assimiler l'islam comme la vérité absolu et indiscutable, pratiquant ou non, ouvrant le coran et autre ou non...

Moi en tout cas, quand j'ai voulu approfondir ma religion, c'est pas la bible que j'ai ouvert mais bien le coran avec d'emblée cet certitude que ce livre était la vérité absolu parce qu'on me l'a mis en tête et ce avant même de le lire, c'était déjà un objet sacré dans mon esprit.

Et effectivement les dés ne sont pas jeté comme tu dis, on peu tous dévier vers autre chose. Mais à la base, on est tous formater par quelque chose et souder à celà par une attache sentimental et peu importe la conviction en question. Et on vire d'une conviction vers une foi religieuse par la force d'une nouvelle passion sentimental ( elle ne se gagne pas avec la raison mais la passion ).
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
je trouve interessant cette question du choix de la verité etc ...

comme peut on savoir qu'une chose est la verité si au prealable on a pas la verité comme reference et moyen de comparaison ?
dit autrement :
comment peut on choisir une chose et là reconnaitre comme la verité sans l'avoir cerner alors que la verité est justement ce que l'on recherche ?

ce que l'on prend pour la verité est souvent un bais de confirmation
exemple je trouve interessant que quand une personne change de parti
les partisans en question voit la chose de facon trés differente
pour les uns c la critique : il c fait manipuler ou il est corompu et mauvais à la base c un ignorant etc ...
pour les autres l'eloge : il a eté guidé il a eté sincere et juste dans sa recherche de la verité ....
jugement critique : se juger comme on juge les autre :
https://www.bladi.info/threads/raison-juger-juge.445407/


la majorité des gens d'une religion ne cerne pas le message de leur propre texte à parti de là je me pose la question comment dans ce cas peut on dire que c la verité ?

c une question sincere je n'ai pas la reponse a cette question ...
peut etre qu'a la base le concept de verité est incorrecte ...

dans d'autre culture ce concept n'a pas l'importance qu'il a dans nos culture
on parlera à la place de cohesion ou coherence ou loyauté/integrité ou utilité ou efficacité ou fiabilité ....:

 
Dernière édition:
Il faudrait lui élever une statue à ce "Dieu vivant" :D


Houellebecq est un mec très intelligent, certes pervers mais très fin. C'est un maitre des codes culturels "occidentaux", il a cerné parfaitement ce qu'est le modernisme dont il a fait une critique raffiné dans Soumission, tellement de haut niveau que la majorité des gens ont rien capté et ont pensé que c'était un livre islamophobe, c'est la que la perversité du mec est un hit!
Michel a du jouir comme taré en observant la masse faisant du bruit autour de son livre, une promo de malade, avec tous les bons ingrédients mkg, scandales, polémiques, interdits, menaces de mort, secret, haine etc...tout cela Michel a laissé mijoter tranquillement sans jamais défendre quoi que ce soit.
Résultats: son book ses vendus à des millions d'exmplaires, un carton mondial, meme les débiles islamophobes alcoolo pmu, ont acheté son livre meme s'ils ne le liront jamais, il fallait juste avoir le livre qui tombait en plus en pleine période d’attentats, d'angoisses et de grande islamophobies, ce vieux génie était devenu une sorte d'oracle et toute la cité était à ses pieds. Une star aussi immense que Houellebecq dans le monde de la lité on a jamais vu depuis Hugo.
En réalité l'écrivain a fait comme d'hab démonté le modernisme, mais comme c'est un grand écrivain, il ne le fait pas comme nous, mais gérant une forme tellement raffiné que non seulement cela plait aux débiles et donc cela lui fait du fric, mais en plus il arrive à faire passer un message complexe, de haut niveau, tout en faisant kiffer la masse.
 
Expliquer la conversion à l'Islam d'une personne, c'est tenir en considération plusieurs paramétres, il est parfois purement personnel et intuitif, le nouveau Musulman le sent. Parfois il est le fruit d'une longue recherche, de lecture, d'etudes comparatives de questions / réponses etc...

Personnellement, je pense qu'une bonne lecture du coran avec un esprit ouvert peut faire basculer une personne hesitante sur sa foi non-Islamique. J'insiste encore sur l'ouverture d'esprit du curieux. Voici un passage sur la reponse donnée par Joram Van Klaveren. A un journaliste néerlandais qui lui demandait récemment s’il se sentait coupable d’avoir repris à son compte l’idéologie et la rhétorique inflammable du pyromane des Pays-Bas, Joram Van Klaveren, fraîchement converti à l’islam, a répondu sobrement : « Je me suis simplement trompé de voie. Au fil des pages du livre que j’écris, j’ai découvert des choses qui ont ébranlé ma vision de l’islam ».

Et de poursuivre sur un ton contrit : « J’ai fini par réaliser que l’islam était le fonds de commerce du PVV. L’instrumentalisation était telle que tout ce qui n’allait pas dans le pays devait être lié à la religion musulmane d’une manière ou d’une autre ».

Lire le Coran avec le coeur, c'est assuremment se convertir en Islam.
 
Joram van Klaveren affirme avoir connu une révélation en travaillant sur un livre pourtant destiné à décrire toutes les menaces que l’islam ferait courir aux sociétés européennes. Son ouvrage, intitulé Apostat : du christianisme à l’islam à l’heure de la terreur séculaire, a été transformé en «une réfutation des objections que les non-musulmans ont vis-à-vis de l’islam», a expliqué cet homme de 40 ans, marié et père de deux enfants, au journal NRC Handelsblad.
 
Un défi que je lance aux détracteurs de l'Islam. Lisez le Coran avec le coeur et un avec un esprit ouvert. Mais ne le lisez avec comme un extremiste Musulman prisonier du prisme Daeshien ou AlQaediste.
 
Haut