• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Pénurie de main-d'œuvre dû au vieillissement de la population québécoise

Tous les secteurs touchés par le sous-emploi
Avec un taux de chômage de 5,4%, qui descend à moins de 4% dans de nombreuses régions (à commencer par celle de la capitale), le Québec est en situation de plein emploi depuis de longs mois. Voire de sous-emploi: 118.000 postes attendent sagement une personne pour les occuper, un nombre en hausse de 35% depuis un an. Cela représente 4,1% de l'ensemble des emplois. Les milliers de Françaises et Français qui viennent tenter leur chance de l'autre côté de l'Atlantique peuvent en témoigner: trouver un job n'est qu'une question d'heures, voire de minutes, à Montréal ou à Québec.

Que se passe-t-il donc? Il y a, tout d'abord, une période prospère: le Canada est le premier partenaire commercial des États-Unis alors, fatalement, quand l'économie américaine chauffe, sa voisine du nord suit. Mais le problème du vieillissement de la population, lui, est bien québécois. Le taux de fécondité est de 1,54 enfant par femme, en dessous du seuil de remplacement des générations (2,1) depuis 1970, et la chute y est plus marquée qu'ailleurs: il était de 3,8 en 1950 (en France, il était alors autour de 3, et est aujourd'hui à 1,87). Parallèlement, l'espérance de vie dépasse 80 ans pour les hommes et 84 pour les femmes. La bombe a explosé, les baby-boomers libèrent aujourd'hui des emplois tout en exigeant davantage de services.

Problème de riche, direz-vous, mais qui a tout de même des conséquences sérieuses si on le regarde par la lorgnette patronale: des restaurants ferment leurs portes car ils ne trouvent plus de personnel. Des entreprises doivent refuser des contrats ou abandonnent des projets d'expansion. Et certains investisseurs étrangers hésitent à miser sur la province, l'accès à un bon vivier de main-d’œuvre étant un critère important pour eux. Tout cela représente des salaires qui ne sont pas versés dans l'économie, donc qui n'alimentent pas la croissance.
http://www.slate.fr/story/174393/quebec-plein-emploi-immigration-complexite-penurie-main-oeuvre
 
Si le grand remplacement doit se faire, il se fera et tant pis pour les rageux..:rolleyes:
Le problème du Québec pour ceux qui ne connaisse pas, c'est une région en majorité polaire. Cette région a longtemps était violenté par les anglais car ses habitants étaient en grande partie catholique et francophone sans lien avec la couronne britannique. Mais aujourd'hui tout cela est révolu, meme si dans les forme, beaucoup reste catholique, dans les faits l'américanisation des esprit s'est faite et la déchristianisation est totale. La conséquence directe de ce changement de mentalité, c'est l'effondrement démographique, le pire c'est que le Quebec et le Canada en général n'est pas une zone sinistrée sexuellement comme c'est le cas ailleurs dans le monde, les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes, le rapport est délirant au niveau quantitatif et trouver un conjoint est une chose très facile contrairement à la Chine par exemple. Malgré tout ça, il n y arriveront pas et la pressions de la finance internationale et l’impératif de croissance qu'elle induit oblige à une augmentation du marché et donc la population, qu'il ne trouveront nul part qu'au tiers monde.
 
Au dessus d'une tranche d'age seulement il y a plus de veilles, je ne pense pas qu'elles es une une vie sexuelle débridé:D
 
Si le grand remplacement doit se faire, il se fera et tant pis pour les rageux..:rolleyes:
il a déjà eu lieu dans le Canada, les colons européens ont remplacé les amérindiens qui vivent dans des réserves comme des citoyens de seconde catégorie


la grand remplacement n'est pas celui qu'on croit, on accuse les musulman d'envahir le monde mais dans les faits ce sont les européens qui envahissent le monde, non seulement par certaines de leurs idéologies démoniaques, par leurs armées et leurs colonies de peuplement par la force et le génocide : comme par exemple la Tasmanie.
 
Haut