Personnel éducatif : Le plein d’avantages sociaux pour les membres de la Fondation Mohammed VI

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Dans son plan 2018-2028 , la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l’Education Formation, compte plusieurs nouveautés et ajustements pour répondre aux besoins, ainsi qu’aux demandes des adhérents.

Le personnel éducatif, actif ou retraité, est largement gâté par la Fondation qui pense même à créer des complexes touristiques dans les villes les plus prisées par les touristes, ou encore à aider les personnes voulant faire leur pèlerinage.

Les adhérents de la Fondation Mohammed VI peuvent s’appuyer sur les quatre grandes orientations prévues par l’institution qui a mis le focus sur l’habitat, une « priorité pour le personnel de l’Education Formation », selon le communiqué de la Fondation. En effet, le programme « Imtilak » propose une palette d’aides au financement d’un premier logement pour tous les âges soit en payant la moitié du taux de crédit soit en le finançant complètement selon les cas, en plus d’autres facilités, à l’instar de projets de complexes résidentiels qui seront vendus au coût de revient.

Le deuxième élément phare de la stratégie de la Fondation repose sur la santé, le troisième est consacré à l’éducation, tandis que le quatrième se compose de différents services comme des prestations à caractère touristique comme le Hajj ou encore des clubs de loisirs. Les adhérents voulant accomplir le Hajj bénéficient d’aides, notamment de 35.000 dirhams pour les fonctionnaires de l’échelle 9 et inférieure et, aux fonctionnaires âgés de plus de 64 ans classés échelle 10 (ou similaire) qui eux, bénéficient d’une aide de 25.000 dirhams.

Éducation

La Fondation Mohammed VI n’en reste pas là dans ses dispositifs répondant aux demandes des adhérents qui enregistrent 14.000 naissances par an. Elle pense à tout, même aux enfants du préscolaire qui pendant les deux ans de la moyenne et la grande section, offriront à leurs parents la somme de 2.000 dirhams (par enfant et par année) dans le cadre d’un dispositif visant 28.000 enfants.

En outre, depuis 2008, la Fondation a construit des écoles du préscolaire dédiées principalement aux enfants des adhérents (mais que peuvent fréquenter également d’autres enfants) qui ne paient que la moitié des frais de scolarité, l’autre moitié étant subventionnée par la Fondation.

À l’heure actuelle, ce sont 18 écoles de ce genre qui sont déjà opérationnelles et la Fondation ambitionne d’en créer 82 dans les neuf prochaines années. Les enfants des adhérents qui n’ont pas accès à ces écoles pourront compter sur une compensation financière.

Avec le lancement de ce programme pour le préscolaire qui a eu lieu en juillet 2019, ce sont déjà 3.000 demandes qui ont été faites pour bénéficier de cet avantage, avec 89 % des enfants inscrits dans le privé.

Les bacheliers sont eux aussi récompensés s’ils obtiennent 16 et plus de moyenne générale. En vigueur déjà depuis 2003, une bourse est accordée aux bacheliers ayant réussi avec la mention « très bien ». Mais la nouveauté, c’est qu’elle est désormais ouverte à tous les bacheliers, et pas seulement ceux issus du public.

Dans le détail, la bourse « Istihkak » prévoit 30.000 dirhams pour chaque étudiant, répartis en une bourse mensuelle de 1.000 dirhams délivrée sur 10 mois de l’année et étalée sur 3 ans.

Santé............................................

 
Auteur Discussions similaires Forum Réponses Date
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
A Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Alkhanafous Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 1
hadkourt Actualités marocaines 2
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Drianke Actualités marocaines 6
Haut