• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Les pertes américaines seraient collossales!

assalamou alaykoum,

"
Plusieurs centaines de soldats américains auraient été tués.

Selon les informations provenant d'un site russe, vendredi matin, après une avancée américano-britannique dans le sud de l'Irak d'une quinzaine de kilomètres à partir de la frontière, une colonne de l'armée américaine est tombée dans le piège de l'armée irakienne et a subit de lourdes pertes. D'après les sources, presque tous les hélicoptères de combat engagés dans le soutien de cette colonne ont été abattus. L'administration Bush est dans une totale confusion.

Les troupes américaines ont été stoppées par le feu nourri des missiles anti-chars de type soviétique "baby2". Le feu provenait aussi de mitraillettes et d'autres armes légères.

La "promenade" des troupes américaines en Irak vendue par la propagande médiatique US avant même le déclenchement des hostilités s'est maintenant transformée en cauchemar avec du sang et beaucoup de morts. Mais cela ne leur suffit pas car la machine de propagande américaine travaille déjà à cacher les pertes fraîches que son armée vient de subir.

Par exemple, selon la propagande américaine, la 7ème colonne-GO de l'armée américaine, constituée d'un régiment de reconnaissance en mouvement vers Baghdad, a stoppé son approche pour faire une "pause" et permettre aux équipages des tanks "abrams" et des véhicules "Bradley" de se reposer. Cette version est comique et contredit l'existence des opérations de combat qui sont rapportées. Cette propagande témoigne d'une totale confusion face aux centaines de soldats américains tués dans cette colonne.

Deux questions se posent. Combien de temps encore, la propagande américaine pourra-t-elle cacher ses énormes pertes ? Comment va réagir l'armée croisée face à cette situation qu'elle n'imaginait pas dans son arrogance ?

"
Haroun pour LVO



Allah yansar almouslimine!

assalamou alaykoum
 
Voilà une nouvelle qui réchauffe le coeur.

Toutes les télés nous décrivent une situation catastrophique du côté irakien, on avait l'impression que les irakiens re rondaient tous sans le petit doigt.

Tu mérite une hassana pour ces informations lol!!! :p :p :p
 
la joie était de courte durée.

Bizarre, une photo à deux échelles peut donner 2 versions différentes :-x
 
L'Irak sera à mon avis le Vietnam 2003 pour les Etats-Unis. J'en suis certain. La Tac-Tic de Sadam Hussein est simple et est similaire que celle du Vietnam. Laisser entrer les Troupes Américaines dans le pays. Ainsi une autre forme de guerre auras lieu. Une guerre plus équitable. Une guerre Terre-Terre.
C'est bien connu les Americains sont des faux-jetons, ils attaquent par l'Air, pour penetrer par la Terre plus Facilement. Les troupes Americaines le savent bien, ils ont la peur au ventre lorsqu'il font une avancer dans le sol. De sombres et douleureux souvenirs réapparaissent : Le Vietnam. Des hommes surgissaient de partout!! Et c'est comme çà InchaAllah que les Irakiens auront leur peaux.

Attention mes amis, en parralléle de cette guerre, une autres beaucoup plus subtile e sournoise se mène également. La guerre de la propagande et de la desinformation. Soyens sur nos gardes!
 



CAMP AS-SALIYAH (Qatar) (AFP), le 21-03-2003
Deux Marines ont été tués vendredi en Irak, premiers soldat américain à trouver la mort au combat dans l'"Opération Liberté de l'Irak".

Tôt vendredi matin, huit Royal Marines britanniques et quatre militaires américains avaient été tués lors de l'accident d'un hélicoptère de transport de troupes CH-46 Sea Knight du corps des Marines au Koweit.

"Un Marine de la 1ere division de Marines est mort tôt ce matin (vendredi) après avoir mené son peloton dans un engagement pour prendre le contrôle d'une station de pompage de pétrole dans le sud de l'Irak", indique le communiqué.

L'accrochage opposait les Marines à une peloton d'infanterie irakienne.

"Le deuxième, un Marine de la première Force expéditionnaire de Marine (IMEF), est mort à environ 16H00 (13H00 GMT) cet après-midi (vendredi) pendant des actions contre des forces ennemies près du port de Oum Qasr" (sud), poursuit le texte.

La mort de ces Marines constitue les premières pertes américaines enregistrées lors de combats depuis le début de la guerre en Irak jeudi.

Le crash de l'hélicoptère s'est produit au sud de la frontière irakienne, près du port irakien de Oum Qasr sur le Golfe, près de la route 801 au Koweit, selon un communiqué du Commandement central.

"Durant la phase de déploiement, un hélicoptère américain s'est écrasé. Il y avait huit soldats de la troisième brigade commando et quatre membres d'équipage américains", a expliqué un porte-parole britannique. "Il n'y a aucune preuve que l'écrasement de l'hélicoptère soit dû à un feu ennemi". Les huit fusiliers-marin britanniques étaient de la troisième brigade de commando.

Il s'agit du troisième hélicoptère américain détruit ou endommagé depuis le début de la guerre contre l'Irak, mais les deux autres accidents n'avaient pas fait de victime, selon le Pentagone.

Un hélicoptère MH-53 Pave Low des forces spéciales de l'armée de l'Air s'était d'abord écrasé accidentellement mercredi soir lors d'opérations dans le sud de l'Irak, et ses six occupants avaient tous été récupérés. Le MH-53 avait été détruit ensuite pour éviter qu'il ne tombe entre les mains des Irakiens. Plus tard jeudi, un AH-64 Apache de l'armée de Terre avait été endommagé à l'atterrissage au Koweït mais son équipage s'en était sorti sain et sauf.

En service depuis 1964 dans l'US Navy et le corps des Marines, le CH-46 Sea Knight (version D ou E) est un hélicoptère d'attaque et de transport de troupes à double rotor capable de transporter jusqu'à 22 soldats et deux cannoniers. Il est utilisé principalement pour l'infiltration et l'exfiltration de troupes derrière les lignes ennemies.
 
Ayne a écrit :

ce ne sont pas des tombes achtouki !!



Tu as raison ayne: J'aurais pas dù mettre cette photo. Moi aussi ça me paraissait bizare cette façon d'enterrer les morts.
D'autant plus qu'on connait la technique americaine pour cacher les morts en attendant la fin des conflits: Ils les stokent ds des chambre froide en attendant de les rappatrier( comme au vietnam et en afghanistan).

ca n'empêche pas l'imfo en elle même. Les specialistes français ont reconnu que l'armée à du subir des pertes plus lourdes que ce qu'ils veulent reconnaitre
 
Bagdad affirme détenir des prisonniers de guerre
dimanche 23 mars 2003, 11h57

BAGDAD (AP) - Le vice-président irakien Taha Yassine Ramadan a affirmé dimanche que son pays détenait des prisonniers de guerre américains et que ceux-ci seraient bientôt montrés à la télévision.

"D'ici quelques heures, vous verrez des prisonniers américains à la télévision et vous verrez des images de chars calcinés à Souk el-Choukh", a dit M. Ramadan en référence à une localité située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Nassiriah, dans le centre du pays, que les Américano-Britanniques affirment avoir pris samedi.

Ces affirmations, qui ne peuvent être confirmées de façon indépendante, ont aussitôt été démenties par les Britanniques.

Le vice-président irakien, qui s'exprimait devant la presse à Bagdad, a démenti par ailleurs que Saddam Hussein ait été blessé dans un bombardement: "Je pense que ces quatre derniers jours vous avez vu le président à la télévision. Vous avez vu le président plus d'une fois".

Par ailleurs, Taha Yassine Ramadan a démenti que des éléments des forces spéciales américaines se soient infiltrés dans Bagdad. "On les a laissé traverser le désert. Je tiens à vous dire que nous souhaitons et supplions qu'ils viennent à Bagdad afin qu'on donne une leçon à cette administration du mal et à tous ceux qui coopèrent avec elle." AP

 
Explosion près du Commandement central américain au Qatar
dimanche 23 mars 2003, 12h40
CAMP AS SAYLIYAH, Qatar (AP) - Une explosion d'origine encore indéterminée a été entendue dimanche à proximité du quartier général du Commandement central américain au Qatar.

La déflagration semblait provenir des abords de l'entrée principale de la base.

Les autorités américaines n'ont pas encore déterminé l'origine de cette explosion. "Nous avons entendu un gros boum, nous n'en connaissons pas la cause pour l'instant et nous enquêtons", a déclaré le lieutenant Mark Kitchens, porte-parole de la base.

La base abritant le quartier général du Commandement central américain dans le Golfe est située à une vingtaine de kilomètres au sud de Doha, la capitale du Qatar, dans une zone industrielle mais interdite installée dans le désert. La route menant à l'entrée principale de la base est partiellement fermée au trafic commercial. AP

 
ca n'arrete pas !depuis le debut de cette guerre le nombre d'accident dans les armees enemies est grandissant...un militaire americain a fait jete une grenade cette nuit dans son propre camp..cet homme "serait" de confession musulmane..et il voulait se venger suite a une brimade...
 
El Hamdoullilah.
Mon coeur est empli de joie quand je lis cela.
Je sais il est regrettable de souhaiter la mort d'hommes...
Mais quand la loi des hommes permet de justifier l'agression contre un Peuple innocent, on en viens à être heureux et euphorique lorsque certains hommes périssent. Je souhaite que ces "bonnes nouvelles" continue.
 
salam

Attaque sanglante à la grenade dans un camp américain au Koweit

agrandir la photo

KOWEIT (AFP) - Un soldat américain, soupçonné d'avoir lancé dans une tente une grenade qui a tué l'un de ses camarades et blessé douze autres, a été placé en détention dans un camp de l'armée koweitienne au Koweit.

L'attaque survenue dans le Camp Pennsylvania, fortement gardé, à 01H30 (samedi 22H30 GMT), a tué un soldat de la 101ème division aéroportée déployée dans le nord du Koweit pour participer à la guerre contre l'Irak, a indiqué à l'AFP un porte-parole militaire, le major David Andersen.

Il a refusé d'identifier le soldat suspect mais un journaliste du magazine Time, Jim Lacey, "incorporé" dans la division, a indiqué que l'assaillant était un sergent d'une unité d'ingénierie dont le nom a une "consonance arabe". "On m'a dit qu'il a reconnu l'avoir fait", a déclaré Jim Lacey à CNN.

L'officier de liaison Max Blumenfeld a indiqué qu'il semblerait que plusieurs grenades ont été utilisées dans l'attaque. "Le suspect est un soldat attaché à la division. Et selon les premières informations, l'attaque a été lancée à l'aide de grenades à main", a indiqué cet officier. Une enquête a été aussitôt lancée et le suspect est interrogé par la section d'enquête de l'armée, a-t-il ajouté.

L'explosion de ou des grenades a laissé 13 blessés. Deux ont été soignés sur place et les onze autres ont été transportés dans un hôpital de campagne où l'un a été déclaré mort.

Les soupçons se sont dirigés par le soldat qui a été arrêté après qu'on eut découvert qu'il y avait quatre grenades manquantes, selon Jim Lacey. L'officier de liaison Max Blumenfeld a dit qu'il était trop tôt pour commenter les résultats de l'enquête mais Jim Lacey a indiqué que le suspect avait été sanctionné récemment pour indiscipline par ses supérieurs qui ont décidé de le "laisser derrière" lors de l'entrée de la division en Irak.

Camp Pennsylvania est l'une des bases de l'armée américaine mises en place dans le nord de Koweit près de la frontière irakienne. Quelque 3.000 soldats y vivent sous de strictes mesures de sécurité.

L'alerte contre une attaque terroriste possible a été renforcée depuis le début des opérations en Irak, il y a quatre jours, avec pour objectif de renverser le président Saddam Hussein. Le Koweit a été le théâtre ces derniers mois de plusieurs attaques antiaméricaines. Un Koweitien est actuellement jugé pour le meurtre d'un civil américain, sous contrat avec l'armée américaine.

En octobre, deux Koweitiens ont tiré sur des Marines pendant des exercices, tuant un soldat et blessant un autre. L'un des deux assaillants a été abattu. Les deux Koweitiens étaient liés au réseau d'Al-Qaïda d'Oussama ben Laden, selon le ministère de l'Intérieur.

Un policier koweitien a été condamné à 15 ans de prison pour avoir blessé avec une arme à feu un soldat américain le mois dernier. Il aurait également des liens avec Al-Qaïda, selon les autorités.

Le Camp Pennsylvania a été interdit aux journalistes dimanche après l'attaque décrite de "carnage assez sévère" par Jim Lacey. Plus de 1.000 militaires de la division formaient des convois prêts à foncer en Irak, après que de premières unités transportant des armes et des approvisionnements pour ses 270 hélicoptères soient entrées samedi en Irak.
 
Assalamou alaykoum,

Panique au Pentagone, la resistance irakienne est acharnée, les troupes US sont pris en tenaille entre les forces defensives à Bassora et Al Nassirya... Allahou Akbar ! C'est ce qui explique le deluge de bombes sur Baghdad et ses civils innocents... Les americains perdent du terrain et Al Qasr resiste... et le nombre de moujahidines ne cesse de s'accroitre dans la region.... Une guerre de 8 à 10 jours nous ont promis les terroristes americano-sionistes.

Dieu tout puissant protège nos freres et soeurs de par le monde de l'agression lache et barbare americano-sioniste.


Les rapports du commandement des USA au sujet de la reddition supposée de la 51è Division d'infanterie Irakienne se sont avérés être une supercherie complète. Selon nos sources la cinquante-et-unième Division continue à combattre aux approches à Bassora et nous pouvons seulement parler de différents cas des soldats irakiens étant capturés dans le combat.

Les éléments de la 1ère et de la 3ème Division d'infanterie d'infanterie marine americains se sont retrouvés dans une situation particulièrement difficile. Tout en essayant d'encercler Bassora du nord et de bloquer les combattants d'An-Nasiriya,les 3èmes et 1ères divisions d'infanterie se sont trouvées coincés entre les forces irakiennes résistantes. Le commandement irakien a profité de la situation et a lancé une countre attaque décisive avec jusqu'à 80 tanks dans le flanc ouvert des forces des USA, découpant leurs organisation de combat. Résultat : ces unités USA sont maintenant en danger isolées des forces principales de coalition .

les unités irakiennes ont penetré dans les lignes des USA par 10-15 kilomètres et le Gen. Tommy Franks, commandant des forces de coalition, a commandé ses troupes commuter entièrement en opérations défensives. En même temps il a ordonné aux unités tankistes déployées plus en avant de stopper leurs opérations de reconnaissance dans les directions d'Es-Samaba et d'An-Najaf et et de venir à leursecour. Cependant, la situation est compliquée par le fait qu'une partie des tanks de la coalition sont actuellement neutralisés par manque de carburant et attendent l'arrivée des convois de carburant. Ainsi les chars peuvent rejoindre graduellement le combat dans de petits nombres quand le carburant devient disponible.

Actuellement les USA et les forces irakiennes sont engagés dans le combat de chars approximativement 70-90 kilomètres au sud d'An-Nasiriya. Des ordres de combat ont été reçues par l'aviation soutenue par porteur dans le golfe Persique, qui jusqu'ici n'a pas participé à cette bataille. En même temps des ordres ont été envoyés à tout avion de combat disponible de la coalition au Qatar pour aider les forces de coalition sur la défensive.

Les communications par radio interceptées indiquent que le matin du 22 mars les forces des USA ont perdu 10-15 chars détruits ou véhicules blindés neutralisés et jusqu'à 30 autres. Les hélicoptères de Medevac ont effectué plus de 30 missions de sauvetage, ce qui suggère des pertes lourdes de coalition

Nos sources signalent que tôt le matin en Irak du sud-ouest à proximité d'Akashat les forces irakiennes ont engagé et ont entouré une unité tactique de paratroop de la 101st Division aéroportée. Certains des parachutistes entourés ont pu s'enfuir dans le désert, où ils demandent l'appui d'air et ont finalement perdu leurs poursuivants irakiens. Cependant, jusqu'à 30 soldats des USA ont été tuées ou capturées dans cet afrontement. En plus, [ les unités d'interception de radio de Russe ] signalent qu'un hélicoptère d'attaque des USA fournissant l'appui aerien a été abattue.


Les forces de coalition ont pu capturer un pont dans les banlieues de Nasiriya. Leur positions sur l'aéroport de Bassora sont fragiles car un grand nombre de forces irakiennes continuent à résister à l'artillerie lourde et au feu des mitrailleuse. Autour de Bassora les forces de coalition ont avancé tout au plus par 1,5 kilomètres. Le GEN.Franks a annoncé un changement des plans: les forces de coalition n'ont pas à capturer Bassora ainsi pas Pas de combats dans cette ville. Les forces de coalition ne commandent toujours pas Umm Qasr .

Allahouma azi el Islaam wa el moujahidins fi kouli makanin ya rab al alamin
allahouma amin amin amin

Desertman pour LVO


Désolé pour la traduction aproximative. C'est une question de temps.


Assalamou alaykoum
 
Al jazeera vient de diffuser des images d'américains morts au combats et des interviews desoldats faits prisonniers: ils sont incapables de lier deux mots telleent ils ont peur.

c'est horrible, que va dire bush aux meres de ces soldats? Qu'il aille bruler en enfer ce criminel
 

Hafida a écrit :
Al jazeera vient de diffuser des images d'américains morts au combats et des interviews desoldats faits prisonniers: ils sont incapables de lier deux mots telleent ils ont peur.

c'est horrible, que va dire bush aux meres de ces soldats? Qu'il aille bruler en enfer ce criminel
Donald Rumsfeld, le secrétaire d'Etat américain à la Défense, a condamné ces images comme étant une violation de la Convention de Genève.

ils osent encore parler de conventions !!! :-x
 

La promenade des Anglais et des Americains en irak !









Un soldat amerocain tué à Nassiriyya

[img]http://www.aljazeera.net/mritems/images/2003/3/23/1_146001_1_6.jpg
 
Haut