• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

"pisa : france et belgique, champions de l’inégalité"

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
PISA : France et Belgique, champions de l’inégalité
Le service d’étude de l’Appel pour une école démocratique (Aped) a entrepris une analyse autonome et originale des données fournies par l’enquête PISA 2012. Ce travail confirme malheureusement la situation catastrophique de l’enseignement en Belgique et en France en matière d’équité sociale. Il apporte également des éléments nouveaux qui démontrent à quel point les mécanismes de ségrégation — sociale ou académique — sont importants dans la reproduction de ces inégalités scolaires.
Présentation :
En France comme en Belgique, la nouvelle édition des enquêtes PISA a fait couler beaucoup d’encre. L’Hexagone pleure sa chute dans le hit-parade de l’OCDE. La Flandre se réjouit de figurer une fois de plus dans le haut du classement. Et la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) tente de déceler quelques « frémissements positifs » pour oublier un tableau général déprimant.
La majorité des commentateurs font ainsi grand cas de ce qui est pourtant le produit le moins intéressant de l’étude internationale : le classement des pays selon leurs performances moyennes. A Bruxelles comme à Paris, on s’intéresse beaucoup moins à ce que PISA nous révèle au sujet des inégalités sociales dans l’enseignement. Or, c’est dans ce domaine que tout le territoire de l’ancienne Gaule romaine — Belges et Luxembourgeois compris — se distingue comme un bien triste champion... "


http://www.skolo.org/spip.php?article1656
 
Haut