• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Les plantes les plus efficaces pour purifier l’air de votre intérieur

mam80

la rose et le réséda
Modérateur
C’est une initiative intéressante qui nous vient de la NASA : en 1989, l’administration a conduit une étude dans le but de trouver quelles étaient les plantes idéales pour filtrer l’air d’intérieur.
Récemment, c’est une infographie réalisée par LoveTheGarden et traduite par Mr Mondialisation qui a replacé l’étude sur le devant de la scène, dévoilant aussi bien les plantes utiles à la filtration que les polluants auxquelles elles s’attaquent :
le trichloréthylène (présent dans les encres d’impression, la peinture, les adhésifs),
le benzène (utilisé pour faire du plastique, des fibres synthétiques, des détergents et pesticides),
l’ammoniac (présent dans certains nettoyants) etc…

Plus qu’une simple énumération, la liste comprend aussi une explication sur les dangers liés à ces polluants : à court terme, une exposition au trichloréthylène peut créer des maux de tête, des nausées et des vomissements.
Le formaldehyde quant à lui, participe à l’apparition d’irritations du nez, de la bouche et de la gorge pouvant même aller, dans des cas plus graves, à un gonflement du larynx et des poumons.
Le xylène peut causer des irritations, des problèmes de cœur, de foie, de rein.

la suite sur http://dailygeekshow.com/nasa-plantes-interieur-polluant/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2017-01-03

mam
 
C’est une initiative intéressante qui nous vient de la NASA : en 1989, l’administration a conduit une étude dans le but de trouver quelles étaient les plantes idéales pour filtrer l’air d’intérieur.
Récemment, c’est une infographie réalisée par LoveTheGarden et traduite par Mr Mondialisation qui a replacé l’étude sur le devant de la scène, dévoilant aussi bien les plantes utiles à la filtration que les polluants auxquelles elles s’attaquent :
le trichloréthylène (présent dans les encres d’impression, la peinture, les adhésifs),
le benzène (utilisé pour faire du plastique, des fibres synthétiques, des détergents et pesticides),
l’ammoniac (présent dans certains nettoyants) etc…

Plus qu’une simple énumération, la liste comprend aussi une explication sur les dangers liés à ces polluants : à court terme, une exposition au trichloréthylène peut créer des maux de tête, des nausées et des vomissements.
Le formaldehyde quant à lui, participe à l’apparition d’irritations du nez, de la bouche et de la gorge pouvant même aller, dans des cas plus graves, à un gonflement du larynx et des poumons.
Le xylène peut causer des irritations, des problèmes de cœur, de foie, de rein.

la suite sur http://dailygeekshow.com/nasa-plantes-interieur-polluant/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2017-01-03

mam
merci pour le partage
 
cette nasa elle donne des conseils qu elle se regarde dans un miroir
c est une institution militaire ca a 90%
et en parlant de plante je pense pas que les militaire offre des plantes
ou des fleurs c est plutot des balles
alors pour l air faut quitter les villes car on passe plus de temps dehors qu a linterieure
encore des conneries on a l habitude
la solution ideal c est d habiter en dehors de la ville d habiter dans une maison
en pierre pas de peinture et les meuble en bois pas d ikea et dormir par terre
pour degager le magnetisme humain vers la terre
voila la solution
j oubliais quand vous voyez ou entendez mondialisation ca signifie
dictature mondial futur faut savoir interpreter les choses et pas etre un ane
petite citation car j ai l habitude de mettre de citation maintenant :
“Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécéssaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyauté envers les traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux.”
– George Brock Chisholm (1896-1971), ex-directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé
 
Haut