1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Les policiers bruxellois vont apprendre les bases de l’islam

Discussion dans 'Général' créé par madalena, 8 Janvier 2017.

salam Les policiers bruxellois vont recevoir une formation sur l’islam à l’Ecole Régionale et Intercommunale de Police. L’intitulé de la formation est...

  1. madalena

    madalena Salam! Contributeur

    Inscrit:
    2 Avril 2010
    Messages:
    101 640
    Likes:
    57 009
    salam

    Les policiers bruxellois vont recevoir une formation sur l’islam à l’Ecole Régionale et Intercommunale de Police. L’intitulé de la formation est « Gestion des conflits ou comment éviter des difficultés dans les interventions avec des musulmans ». Il s’agit d’un module de 8 heures.

    À partir du mois de février, les policiers bruxellois vont suivre une formation sur l’islam à l’ERIP (Ecole Régionale et Intercommunale de Police). Il s’agit d’une formation de huit heures avec comme intitulé « Gestion des conflits ou comment éviter des difficultés dans les interventions avec des musulmans ».

    « Le projet est développé par l’organisation « Centrum voor Expertise en Advies inzake Preventie en Interventie met betrekking tot Radicalisme en Extremisme » (Ceapire). Après un contact avec cette organisation et en lien avec le projet radicalisme, il a été décidé que l’ERIP offrirait les formations suivantes dès le début de l’année prochaine. Une formation de 8 h sur la gestion de conflits ou « Comment éviter des difficultés dans les interventions avec des musulmans ». Et une autre formation de 8 h sur l’information sur le djihadisme et approche des mécanismes de radicalisation. Le seul prérequis sera d’avoir suivi la formation COPPRA (NDLR : une formation sur la radicalisation) », explique Rudi Vervoort, ministre président de la Région de Bruxelles-Capitale, en réponse à une question parlementaire.

    Comme à Anvers
    Renseignements pris à l’ERIP, cette formation, qui sera donnée aux policiers de terrain des six zones de police bruxelloise, comprend une connaissance de base de l’islam, l’histoire de l’immigration de 1960 à aujourd’hui, un aperçu des différentes communautés musulmanes en Belgique et la différence entre la religion et la culture.

    Des jeux de rôle devraient aussi avoir lieu afin de rendre la formation plus pratique. La première de ces formations sera donnée en février aux policiers bruxellois. Une thématique d’actualité qui est intégrée dans un cadre de prévention.

    Ce type de formation est déjà donné depuis quelque temps au Campus Vesta, l’école de police d’Anvers.

    « Cette formation fait suite à la demande du corps de police lui-même. Les policiers estiment que dans une ville multiculturelle, une connaissance de base de l’islam est indispensable à un corps de police engagé. Ils souhaitent ainsi parvenir à des rapports mutuels respectueux et non réducteurs, caractérisés par une ouverture positive au partage de savoirs qui n’esquivent pas non plus les questions difficiles. Concrètement, il s’agit d’une poursuite de la formation COPPRA, en partie financée par l’Europe, à la fonction de police orientée vers la communauté pour la prévention de la radicalisation et du terrorisme », explique la députée bruxelloise Annemie Maes (Groen) qui interrogeait le ministre-président sur le sujet.

    http://bruxelles.lacapitale.be/2938...ruxellois-vont-apprendre-les-bases-de-lislam#
     
    zeytouna apprécie ceci.


  2. farid_h

    farid_h Contributeur

    Inscrit:
    23 Juillet 2006
    Messages:
    32 181
    Likes:
    25 690
    La police a Bruxelles a si peu de musulmans dans ses rangs pour avoir besoin de stages particuliers? Ils n'ont pas assez de collegues musulmans pour leurs expliquer les basics?

    "Le seul prérequis sera d’avoir suivi la formation COPPRA (NDLR : une formation sur la radicalisation)"

    "Concrètement, il s’agit d’une poursuite de la formation COPPRA, en partie financée par l’Europe, à la fonction de police orientée vers la communauté pour la prévention de la radicalisation et du terrorisme"

    Aha! Franchement, ca fait chouia bizarre de lire ce genre d'articles, surtout si on voit l'intention derriere ce genre de stages ("prevention de la radicalisation et du terrorisme"). C'est comme si on lisait que les policiers australiens deja formes au contact avec des crocodiles devaient suivre un stage supplementaire pour apprendre comment se comporter face a des serpents. Non mais quand meme! Comme si les musulmans etaient un groupe totalement different des autres Bruxellois et qu'il fallait une formation speciale pour la police... :eek: :eek:
     


  3. madalena

    madalena Salam! Contributeur

    Inscrit:
    2 Avril 2010
    Messages:
    101 640
    Likes:
    57 009

    salam

    lol ça m'as choquer aussi!
     
    farid_h apprécie ceci.


  4. Tancredi

    Tancredi Moramora

    Inscrit:
    10 Juin 2014
    Messages:
    4 635
    Likes:
    4 936
    Oui, franchement j'ai eu la même impression, mais je trouvais pas les mots pour l'exprimer ! :cool:
     
    farid_h apprécie ceci.


  5. compteblad

    compteblad PLD (Peace, Love and Diversity) VIB

    Inscrit:
    22 Mai 2008
    Messages:
    15 941
    Likes:
    7 884
    Exact.... Discrimination oblige

    D'après eurostat la Belgique possède le taux d'emploi le plus faible pour les belgo maghrébins et belgo turcs surtout en raison de discriminations..... Comme tu dis si la police bruxelloise était le reflet de la diversité de Bruxelles, ces formation seraient superflues.... Merci les socialiste!

    De plus 8 heures de formation je trouve cela peu...

     


  6. Docours

    Docours VIB

    Inscrit:
    16 Janvier 2014
    Messages:
    5 710
    Likes:
    4 072
    La plupart des policiers présents à Bruxelles vivent... en région flamande. Autant te dire que le temps où tu pouvais demander ton chemin au flic du coin est révolu depuis longtemps.

    Les flamands ont assez tendance à ne pas vouloir se "mélanger", même si bien sur ce n'est pas le cas de tous.

    Ca a d'ailleurs fait polémique il y a quelques années, le fait que (de mémoire) seul 20-30% de l'effectif policier bruxellois étaient eux-mêmes bruxellois. Et c'était surtout parmi les vieux flics que les jeunes tout frais et juste sorti de l'école qu'on les retrouvait.
     
    NoWay14, compteblad et farid_h aiment ça.


  7. farid_h

    farid_h Contributeur

    Inscrit:
    23 Juillet 2006
    Messages:
    32 181
    Likes:
    25 690
    Donc pas du tout adaptes aux citoyens qu'ils sont senses policer. :(
     


  8. Docours

    Docours VIB

    Inscrit:
    16 Janvier 2014
    Messages:
    5 710
    Likes:
    4 072
    Comme je l'ai dit, ce n'est pas le cas pour tous. Mais quand tu rajoutes au choc de l'uniforme (et de l'autorité qui s'y trouve), le choc culturel, t'as parfois de jolies étincelles.

    Lors d'un diner avec un ancien collègue, il y a quelques mois, il m'avait dit avoir du intervenir dans la station de métro proche parce que certains de ses élèves, des petits gars sans aucun problèmes particuliers et plutôt scolaires pour la plupart et selon lui, se faisaient mettre assez sèchement contre le mur pour une fouille bien appuyée. Le tout juste devant les portiques d'entrée et de sortie, bref, devant tous les passants et en heure de pointe.

    C'était un peu après les attentats de mars.

    Pourquoi ? Parce que les flics ont mal interprété un geste, qu'un des gars à refuser d'être traité comme un sous-citoyen et l'a fait savoir (oralement) un peu trop fort au gout du flic. Fouille appuyée, main sur le pistolet et tout le reste de l'attirail du flic qui joue au *** parce qu'il le peut. Et rajout d'une couche supplémentaire : les flics ne parlaient plus qu'en néerlandais entre eux mais aussi aux gamins. Sachant qu'à Bruxelles et dans cette zone, les générations d'enfants d'immigrés ont souvent du mal avec cette langue, c'était fait pour les mettre encore plus mal à l'aise.

    Pas de bol, le prof en question enseigne... le néerlandais. Et a une bonne "tête de flamand" si on peut dire. Quand il est intervenu, tout a baissé d'un cran, d'un coup, du coté policier. Pas d'excuses et pas de diplomatie, même de façade, mais un traitement nettement plus humain des gamins et une fouille arrêtée pour se transformer en simple contrôle des papiers.

    Le pire, en fait, c'est de penser à ce qui pourrait être arrivé s'il n'avait pas été présent.

    L'avantage des campagnes et petites villes, c'est qu'il existe encore une police de quartier. Et que, même si elle n'est pas sur la ligne de front en cas de problèmes graves, elle est toujours appelée pour avoir l'avis du gars "sur le terrain" et surtout qui vit avec les gens autour de lui. Ca n'existe plus à Bruxelles.
     
    NoWay14, compteblad et farid_h aiment ça.


  9. farid_h

    farid_h Contributeur

    Inscrit:
    23 Juillet 2006
    Messages:
    32 181
    Likes:
    25 690
    Justement, c'est ce qui manque: une police de proximite, recrutee parmi les gens meme de la region.

    J'observe ca aussi en Allemagne. On a les polices des Länder qui sont sympa et qui connaissent bien les mentalites regionales; et elles sont aussi assez bien mixtes ethniquement parlant. Puis on a la police federale Bundespolizei, composee souvent de policiers de regions assez eloignees; moins abordables et moins sympas. Dans les controles et interactions avec les gens, on remarque nettement des differences entre ces deux polices.

    Aux Etats Unis, c'est exactement pareil, encore plus contraste.
     
    compteblad apprécie ceci.


  10. zeytouna

    zeytouna VIB

    Inscrit:
    24 Juin 2010
    Messages:
    18 402
    Likes:
    20 463
    Je trouve que c'est une bonne initiative, ça prouve qu'il y a une volonté pacifique de dénouer les tensions qui concernent précisément une partie de la population

    Mais je ne pense pas que 8 h soient suffisantes pour comprendre toutes les complexités des personnes touchées par la radicalisation
     


  11. zeytouna

    zeytouna VIB

    Inscrit:
    24 Juin 2010
    Messages:
    18 402
    Likes:
    20 463
    Même s'ils ont des collègues musulmans ce n'est pas leur rôle de jouer ou s'improviser les formateurs...

    Ce n'est pas les belges musulmans qui sont différents des bruxellois mais ceux qui se disent musulmans pour semer la zizanie...il faut comprendre les bases de l'islam justement pour ne pas faire d'amalgame et cerner les comportements qui n'ont rien à voir avec l'islam ^^
    Parce que l'objectif est clair sur le sujet: ils veulent contrer la radicalisation de certains bruxellois
     


  12. nanette78

    nanette78 Take care VIB

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    7 529
    Likes:
    4 506
    Tu sais comment dirai je? En France déjà (travaillant en commissariat) je peux t assurer que une grossssseee partie des policiers musulmans ne le sont pas par le comportement etc c est malheureux mais que veux tu?
    Alors en Belgique ça m étonné pas que on me fasse le même constat
     


  13. Pop586

    Pop586 Weld che3b ou biiikhérr !!

    Inscrit:
    17 Novembre 2016
    Messages:
    4 263
    Likes:
    4 161
    Non, c'est pas une bonne initiative du tout, car de là à bien vérifier, on dirait qu'ils prennent lesdits "Musulmans" pour une race nouvellement adoptée ou apprivoisée tel les animaux.

    « Gestion des conflits ou comment éviter des difficultés dans les interventions avec des musulmans ».

    Il fallait bien qu'ils mettent citoyen, agresseur ou psychopathe au lieu de musilman.

    En tout cas, ça ne reste qu'à mon humble avis. :)
     
    Tancredi et zeytouna aiment ça.


  14. zeytouna

    zeytouna VIB

    Inscrit:
    24 Juin 2010
    Messages:
    18 402
    Likes:
    20 463
    Je ne dirais pas une race nouvellement adoptée lol mais plutôt ils considèrent les musulmans comme des fauteurs de trouble sans distinction. C'est malheureux mais c'est comme ça.
    En dehors de la radicalisation, ils ont peut-être rencontré des problèmes de communication avec cette communauté :claque:
     
    Tancredi et Pop586 aiment ça.