Portugal.Victime d’insultes racistes, le joueur du FC Porto Moussa Marega quitte le stade

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Visé par des cris de singe et des chants racistes à Guimarães hier soir, Moussa Marega, l’attaquant franco-malien du FC Porto, a quitté le terrain en plein match. Un fait rare au Portugal, relayé à la une de plusieurs journaux du pays ce lundi 17 février.


“Nous sommes Marega”, titre ce matin A Bola, le premier quotidien sportif portugais. Sur sa une, on voit le joueur du FC Porto, tout juste victime de chants racistes et de cris de singe, adresser deux doigts d’honneur au public du Vitória Guimarães, avant de rentrer au vestiaire à la 71e minute du match. Ni ses coéquipiers, ni son coach n’ont pu le retenir.

A Bola précise que l’incident a été condamné par le gouvernement – “intolérable” –, la Fédération et la Ligue de football, et que “tous les clubs, joueurs et entraîneurs sont solidaires” de l’attaquant franco-malien qui, juste avant sa sortie, venait d’inscrire le deuxième but du FC Porto, finalement vainqueur 2-1 face au Vitória Guimarães.

“Attitude courageuse”

L’agression raciste qu’il a subie est une “honte” pour le Correio da Manhã, un “crime” pour O Jogo. “Les buts n’ont pas de couleur”, scande le Jornal de Notícias. Autre journal sportif portugais, Record titre de son côté “Marega 5 - racisme 0” et lui attribue sa “note maximale pour son attitude courageuse et son but décisif”, qui relance totalement le championnat portugais (Porto n’est plus qu’à un point du leader Benfica).

À LIRE AUSSIVu de Suisse. La lutte contre le racisme dans le football doit être globale

Plusieurs quotidiens portugais, dont certains en une, relaient le coup de gueule posté dans la foulée sur les réseaux sociaux par Marega, où il s’en prend notamment à l’arbitre, qui lui a infligé un carton jaune après son but, alors que des supporters lui lançaient des sièges (de colère, il en a jeté un au sol) :

Je voudrais juste dire à ces idiots qui viennent au stade pour faire des cris racistes… allez vous faire foutre ! Et je remercie également les arbitres de ne pas m’avoir défendu et de m’avoir donné un carton jaune parce que je défends ma couleur de peau. J’espère ne plus jamais vous revoir sur un terrain de football ! Vous êtes une honte !”
 
de manière plus générale c'est effrayant de voir la recrudescence du racisme dans le monde aujourd'hui
et je parle vraiment dans tous les sens et tous les pays !
Ceci après tant de catastrophes liées au nationalisme, à la xénophobie, au racisme etc...
:(
 

Ebion

serial salueur
VIB
de manière plus générale c'est effrayant de voir la recrudescence du racisme dans le monde aujourd'hui
et je parle vraiment dans tous les sens et tous les pays !
Ceci après tant de catastrophes liées au nationalisme, à la xénophobie, au racisme etc...
:(
Recrudescence?

À mon avis les gens ont toujours eu des pensées racistes, mais certains s’en cachent moins actuellement. En fait il y a une escalade actuellement entre des militants politiques et sociaux anti-racistes de plus en plus sensibles et revendicateurs, et des personnes de tendance d’extrême-droite, qui ont de moins en moins de retenue (et qui votent pour des candidats populistes).

Depuis 20 ans, le contexte international a changé aussi : le terrorisme islamiste, beaucoup de vagues migratoires parfois un peu chaotiques, les réseaux sociaux, et le mauvais exemple donné par Trump.
 
Haut