Pourquoi le Covid 19 s'est introduit en Lombardie plus vite que partout au monde?

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB

Etes vous posé la question? ou cela ne vous a jamais traversé l'esprit?



La réponse est simple : la Lombardie est la région la plus riche d'Europe avec des entreprise de la mode et du Luxe et des hommes d'affaires qui voyagent partout dans le monde.

Ce n'est évidemment pas les zones pauvres d'Europe comme la Grèce ou le virus allait s'implanter!


voici deux articles


Shopping chic et grande architecture
Milan est, à bien des égards, la principale ville principale d'Italie. Ce n'est pas la capitale du pays mais son centre économique. La ville est connue pour ses maisons de mode et ses défilés, à l'image de Paris et New York.
La ville est connue pour ses clubs de football, le Milan et l'Inter, mais aussi pour ses maisons de mode, alignées avec celles de Paris et New York. Milan vous offre de nombreuses opportunités de shopping, de sboutiques grand public le long du Corso Buenos Aires et de la Via Torino aux produits de marque du «triangle d'or» formé par Via Montepoleone, Via della Spiga et Via Manzoni.







Italie: les riches régions de Lombardie et Vénétie votent pour plus d'autonomie


23/10/2017 à 09h52
A Venice, lors du référendum du 22 octobre. - Andrea Pattaro - AFP



Grâce à une victoire écrasante du "oui" lors du référendum de dimanche, ces deux régions très riches du nord de l'Italie vont pouvoir négocier une plus grande autonomie face à Rome.
Le "oui" l'a emporté, d'une écrasante majorité. Les riches régions italiennes de la Vénétie et de la Lombardie ont voté dimanche en faveur d'une plus grande autonomie, avec une participation suffisamment importante pour leur donner un pouvoir de négociation face à Rome.

Ces scrutins consultatifs avaient pris une teinte particulière après le vote d'autodétermination de la Catalogne, même si leurs organisateurs ont répété dimanche soir que leur démarche restait pleinement dans le cadre de l'unité italienne.
"Oui" à 95 et 98%
Selon les chiffres quasi définitifs, les électeurs ont voté à 95% en faveur du oui en Lombardie et à 98% en Vénétie. La participation était, elle, estimée à respectivement 40% et 57%.
Le président de la Lombardie, Roberto Maroni, avait indiqué qu'une participation supérieure à 34% serait un succès. En Vénétie, le scrutin n'était valide que si un quorum de 50% était dépassé. Le président de la Vénétie, Luca Zaia, a évoqué un "big bang" institutionnel, soulignant que la volonté d'autonomie était partagée "par une population entière" et non portée par un seul parti.
La Vénétie, qui compte un riche tissu de PME, a une forte identité, notamment autour de Venise, qui fut indépendante pendant un millénaire. Dans cette région, la publication des résultats a été ralentie par une attaque de hackers. En Lombardie en revanche, où l'on votait pour la première fois sur des tablettes, le président de la région, Roberto Maroni, a assuré que le système avait fonctionné.
Des négociations à venir avec Rome
Les électeurs devaient dire s'ils souhaitaient que leur région dispose de "formes supplémentaires et conditions particulières d'autonomie", selon la formule inscrite dans la Constitution. La nature et l'ampleur de cette autonomie doit désormais être négociée avec Rome puis validée par le Parlement.
"J'ai voté oui pour donner davantage de pouvoir à la Vénétie dans une future Italie plus forte et plus fédérale. Non aux égoïsmes, oui à la bonne administration", a tweetté le maire de Venise, Luigi Brugnaro, à la tête d'une municipalité de centre-droit.





 
Etes vous posé la question? ou cela ne vous a jamais traversé l'esprit?


La réponse est simple : la Lombardie est la région la plus riche d'Europe avec des entreprise de la mode et du Luxe et des hommes d'affaires qui voyagent partout dans le monde.

Ce n'est évidemment pas les zones pauvres d'Europe comme la Grèce ou le virus allait s'implanter!


voici deux articles


Shopping chic et grande architecture
Milan est, à bien des égards, la principale ville principale d'Italie. Ce n'est pas la capitale du pays mais son centre économique. La ville est connue pour ses maisons de mode et ses défilés, à l'image de Paris et New York.
La ville est connue pour ses clubs de football, le Milan et l'Inter, mais aussi pour ses maisons de mode, alignées avec celles de Paris et New York. Milan vous offre de nombreuses opportunités de shopping, de sboutiques grand public le long du Corso Buenos Aires et de la Via Torino aux produits de marque du «triangle d'or» formé par Via Montepoleone, Via della Spiga et Via Manzoni.







Italie: les riches régions de Lombardie et Vénétie votent pour plus d'autonomie


23/10/2017 à 09h52
A Venice, lors du référendum du 22 octobre. - Andrea Pattaro - AFP



Grâce à une victoire écrasante du "oui" lors du référendum de dimanche, ces deux régions très riches du nord de l'Italie vont pouvoir négocier une plus grande autonomie face à Rome.
Le "oui" l'a emporté, d'une écrasante majorité. Les riches régions italiennes de la Vénétie et de la Lombardie ont voté dimanche en faveur d'une plus grande autonomie, avec une participation suffisamment importante pour leur donner un pouvoir de négociation face à Rome.

Ces scrutins consultatifs avaient pris une teinte particulière après le vote d'autodétermination de la Catalogne, même si leurs organisateurs ont répété dimanche soir que leur démarche restait pleinement dans le cadre de l'unité italienne.
"Oui" à 95 et 98%
Selon les chiffres quasi définitifs, les électeurs ont voté à 95% en faveur du oui en Lombardie et à 98% en Vénétie. La participation était, elle, estimée à respectivement 40% et 57%.
Le président de la Lombardie, Roberto Maroni, avait indiqué qu'une participation supérieure à 34% serait un succès. En Vénétie, le scrutin n'était valide que si un quorum de 50% était dépassé. Le président de la Vénétie, Luca Zaia, a évoqué un "big bang" institutionnel, soulignant que la volonté d'autonomie était partagée "par une population entière" et non portée par un seul parti.
La Vénétie, qui compte un riche tissu de PME, a une forte identité, notamment autour de Venise, qui fut indépendante pendant un millénaire. Dans cette région, la publication des résultats a été ralentie par une attaque de hackers. En Lombardie en revanche, où l'on votait pour la première fois sur des tablettes, le président de la région, Roberto Maroni, a assuré que le système avait fonctionné.
Des négociations à venir avec Rome
Les électeurs devaient dire s'ils souhaitaient que leur région dispose de "formes supplémentaires et conditions particulières d'autonomie", selon la formule inscrite dans la Constitution. La nature et l'ampleur de cette autonomie doit désormais être négociée avec Rome puis validée par le Parlement.
Le journaleux dit n'importe quoi, c'est vrai que la Lombardie est riche mais ce n'est pas la région la plus riche d'Europe.
C'est juste que les italiens en général sont des gens qui ont un gros réseaux à l'étranger et notamment en Chine et voyagent bcp, en outre, un italien sur 5 a plus de 65ans!!! Et c'est encore pire dans le nord!
 
Haut