Pourquoi pas Facebook ? réflexion sur l'époque de la révélation des religions monothéistes

azamoglan

VIB
Bladinaute averti
Ne trouvez vous pas étrange que les religions aient été révélées a une époque ou la transmission des informations était inexistante
ou alors retransmise de bouche à oreille avec toutes les erreurs que cela peut engendrer.

Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous enseigner correctement.

Abderhamane, Martin, David. Et si le ciel était vide ?
 

Ebion

gentil salutateur
VIB
Ne trouvez vous pas étrange que les religions aient été révélées a une époque ou la transmission des informations était inexistante
ou alors retransmise de bouche à oreille avec toutes les erreurs que cela peut engendrer.

Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous enseigner correctement.

Abderhamane, Martin, David. Et si le ciel était vide ?
En réalité, chaque année, il y a des sectes et des Églises (surtout protestantes) qui naissent. Les humains ont jamais arrêté d’inventer des religions.

Même au Moyen Âge, époque très répressive, il y avait les Vaudois, les Cathares, les hussites, les disciples de Wyclif, sans parler des nouveaux ordres religieux comme les Franciscains et Dominicains ou encore les écoles mystiques d’Europe du Nord.

Par contre, oui quand on braque les projecteurs sur un individu d’aujourd’hui qui se déclare prophète ou apôtre, on trouve tellement de saletés et de failles qu’on arrive pas à le prendre trop au sérieux. Regardez ce qui est arrivé à Raël, ce féroce.

Et je crois pas que les « prophètes » d’il y a 2000 ans étaient faits d’une autre pâte.
 
L’avantage de l'époque c'est justement que les gens n'était pas distrait par une quelconque technologie,l'expression oral était une soupape de sécurité,un réconfort,une vison différente du quotidien que vivais les gens de l'époque à l'heure ou leur vie était extrêmement dure par rapport à la notre,c'est ce qui fait que les écrits et les récits oral sont resté parce qu’ils écoutais et entendais,maintenant c'est mort,trop de parasites
 

azamoglan

VIB
Bladinaute averti
L’avantage de l'époque c'est justement que les gens n'était pas distrait par une quelconque technologie,l'expression oral était une soupape de sécurité,un réconfort,une vison différente du quotidien que vivais les gens de l'époque à l'heure ou leur vie était extrêmement dure par rapport à la notre,c'est ce qui fait que les écrits et les récits oral sont resté parce qu’ils écoutais et entendais,maintenant c'est mort,trop de parasites /QUOTE]
La dureté de la vie c'est relatif. Pour savoir si c'est dur faut pouvoir comparer. Les bédouins qui vivaient au rythme des transhumances de leurs moutons ne devaient pas trouver leur existence particulièrement dure. Une vie bien moins dure que celle des banlieusards pauvres d'aujourd'hui.
 
Ne trouvez vous pas étrange que les religions aient été révélées a une époque ou la transmission des informations était inexistante
ou alors retransmise de bouche à oreille avec toutes les erreurs que cela peut engendrer.

Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous enseigner correctement.
Vous auriez pu écrire :
"Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous ENDOCTRINER correctement".
Quand on voit le matraquage et les manipulations de certaines idées par tous les médias, mais aussi par le monde de la culture, de la politique, vous pouvez voir à l'oeuvre la religion matérialo-hédonisto-libertaire dont les gourous sont aux manettes.
 
Ne trouvez vous pas étrange que les religions aient été révélées a une époque ou la transmission des informations était inexistante
ou alors retransmise de bouche à oreille avec toutes les erreurs que cela peut engendrer.

Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous enseigner correctement.
Pour le Christianisme, la rencontre de Dieu, intemporel, et de l'Histoire (l'incarnation de Jésus-Christ) est effectivement une question que je me suis posé. Et bien entendu, en tant que croyant, je suis persuadé que le choix du lieu (le moyen-orient), de la civilisation (l'empire romain) et du moment (la pax romana) ne sont pas des hasards.

1) ne prenez pas l'antiquité pour une période arriérée : les informations se diffusaient quand même ( même si c'était moins rapide qu'aujourd'hui) et l'Empire Romain fût le premier "État" moderne, avec l'Empire Chinois qui naquit un peu avant.

2) Il n'y avait pas que la tradition orale, l'écriture était maîtrisée depuis des siècles sous le règne d'Auguste, et donc la pédagogie des prophètes bibliques avait pu commencer depuis plus de 1000 ans, préparant la venue du Messie.

3) Une longue période de paix règne dans l'empire, qui favorise la diffusion des informations, la circulation des hommes (regardez les voyages de Paul ou de Pierre, qui partis du Moyent-orient meurent à Rome après avoir fait le tour de la Méditerranée orientale)

4) le Moyen-orient est le point de rencontre de 3 continents, et le centre de gravité de la civilisation (hormis la Chine)

5) De plus, l'Empire Romain comprend une diversité de peuples et de cultures, alors que la Chine est homogène. La culture dominante de Rome ne touche que les élites des "barabares" romanisés et le champ administratif dans les Provinces. Alors que la culture "intellectuelle" est grecque.

Donc pour révéler un message universel, le début de notre ère au Moyen-orient, est le premier moment où toutes les conditions sont réunies : préparation préalable du message, maîtrise de l'écrit large, État structuré diversifié et en paix, géographie non spécifique à une culture, puisque située à un carrefour. Impossible avant et/ou ailleurs de réunir les mêmes conditions (et même sans doute après, mais sans le Christianisme, l'Histoire aurait été différente).

L'alternative aurait été la Chine : mais cela aurait été contraire au message du Jésus : en effet, la Chine était fermée sur elle-même, et homogène culturellement. Un prophète en Chine aurait donc donné naissance à une religion chinoise, donc non universelle. Le Confucianisme, par analogie, est resté en Chine, l’indouisme en Inde.

CQFD : Jésus ne pouvait donc naître qu'en Judée aux alentours du début de l'Empire Romain.
 
Dernière édition:
Ne trouvez vous pas étrange que les religions aient été révélées a une époque ou la transmission des informations était inexistante
ou alors retransmise de bouche à oreille avec toutes les erreurs que cela peut engendrer.

Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous enseigner correctement.
Il y a aujourd'hui une nouvelle "religiosité" qui monte, pas encore dominante comme le matérialisme libertaire, mais qui fait son chemin dans les jeunes générations des pays riches.
Cette secte n'est en fait pas nouvelle, mais constitue un retour à la case départ de l'antiquité, à savoir le Pantéisme Écologique.

Tous les concepts du Judéo-christianisme sont effacés :
  • la Nature est la nouvelle divinité (l'écolo-idéologie), et donc sa préservation est l'absolu à atteindre : GAÏA, nouvelle grande déesse, qui n'est pas bienveillante mais très susceptible, car elle déchaîne ses catastrophes (ouragans, montée des eaux, déluges...) depuis que l'homme prométhéen a voulu la défier !
  • encore plus dangereux : l'homme est un animal comme les autres (l'antispécisme), et comme il abîme la Nature, il offense la "Déesse", et doit donc être éliminé, ou ramené à la préhistoire où son empreinte écologique est nulle. Je ne suis pas spécialiste, mais cela ressemble aux mythes grecs, qui comme tout le monde la sait, avaient déjà tout compris.
  • et le pire du pire, le trans-humanisme des GAFAM : puisqu'il n'y a plus de Dieu Judéo-Chrétien, il faut bien trouver quelque part l'immortalité, car la Mort, c'est pas cool. Et les fous furieux des GAFAM investissent des millions de $, bientôt des milliards, pour trouver comment fabriquer des pièces détachées humaines (on sait comment faire, mais c'est compliqué : on clône chaque humain, on lui enlève un peu de cerveau pour qu'il soit docile, et on le garde dans le placard jusqu'à ce qu'on en ait besoin pour le démonter). Mais comme cela nécessite 2 fois plus de ressources, il faut limiter le nombre d'humains sur terre. On en arrive donc d'abord à l'euthanasie des vieux, puiqu'ils coûtent cher, puis à l'autorisation préalable d'avoir des enfants (pourquoi les pauvres ont-ils des enfants alors qu'ils n'ont pas les moyens de les élever sans l'aide de la société ?), enfin à l'élimination de tous les malformés, et des QI insuffisants....
Et pour répondre à votre question, qui possède les réseaux sociaux ? mais c'est le nouveau dieu GAFAM.

Vous voyez donc que notre époque a réinventé ISIS et OSIRIS, qui sont désormais GAÏA et GAFAM. Les convergences entre les deux sont donc réelles (éradiquer les masses humaines, et ne conserver qu'une élite technologique et des agriculteurs bios), le tout par la force, car ils se considèrent comme détenant "la Vérité". Ce sont les nouveaux CyberKhmers Verts.

Quand on tire le fil des conséquences mortifères de cette nouvelle secte satanique, Daesh fait figure de petit joueur à coté.
 
Dernière édition:
(suite)
Une autre illustration de la convergence des réseaux médias/GAFAM et Gaïa, et de leur fonctionnement suivant des logiques sectaires :
ils ont fait de Greta la prophétesse de la secte, avec son air vengeur pour désigner les ennemis de Gaïa : "Comment osez-vous ?"
223665

[/URL]

Ses "mentors" viennent d'ailleurs de dévoiler leur idéologie économique, pour revenir au marxisme, puisque le système libéral aurait échoué dans la préservation de la "Planète" (mot de reconnaissance des membres de la secte : il ne parlent pas de la terre, ni du monde, mais de la "Planète", avec un P majuscule, puisqu'elle est divinisée).

Les Gaïa-Gafam sont donc un recyclage de l'alliance des rouges (repeints en vert), et des bruns à croix gammée (les cyber qui veulent créer un sur-homme). Un nouveau pacte Germano-soviétique en fait ! L'Histoire bégaie, et elle est tragique.
 
Dernière édition:
Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous enseigner correctement.
En fait, vous avez une intuition parfaitement juste : les réseaux sociaux veulent vous RÉ-ÉDUQUER de tout ce qu'il considèrent comme des pensées fausses, donc interdites.
Et leur but est de faire de vous un parfait esclave docile, qui pense "correctement".

Ils n'ont oublié qu'une chose : nous sommes des hommes libres.

PS, pour selzéceu qui ne comprendraient pas pourquoi je ne parle que des "hommes", je reprends le mot de Sacha Guitry :
" Quand je parle des hommes, j'embrasse toutes les femmes " .
 

azamoglan

VIB
Bladinaute averti
En fait, vous avez une intuition parfaitement juste : les réseaux sociaux veulent vous RÉ-ÉDUQUER de tout ce qu'il considèrent comme des pensées fausses, donc interdites.
Et leur but est de faire de vous un parfait esclave docile, qui pense "correctement".
Ils n'ont oublié qu'une chose : nous sommes des hommes libres.
Hors sujet car j'ai parlé d'une prise de pouvoir divine des réseaux sociaux, et pas du système actuel en vigueur
 
Hors sujet car j'ai parlé d'une prise de pouvoir divine des réseaux sociaux, et pas du système actuel en vigueur
Vous ne m'avez pas bien compris ou je me suis mal exprimé : les GAFAM veulent créer une nouvelle religion.... Et donc se prennent pour des dieux.
Le vrai Dieu est plus sage que cela , Il a choisi des voies qui dureront plus que les réseaux sociaux, car s'Il faisait des miracles "en direct", tout le monde dirait : fake news, prestidigitation. Le résultat serait catastrophique !
 

Ebion

gentil salutateur
VIB
Vous ne m'avez pas bien compris ou je me suis mal exprimé : les GAFAM veulent créer une nouvelle religion.... Et donc se prennent pour des dieux.
Le vrai Dieu est plus sage que cela , Il a choisi des voies qui dureront plus que les réseaux sociaux, car s'Il faisait des miracles "en direct", tout le monde dirait : fake news, prestidigitation. Le résultat serait catastrophique !
Pas besoin de faire de miracles comme des guérisons ou des multiplications de pain ou même des réanimations : si on trouve un type qui a jamais commis de péché, qui a jamais eu la moindre défaillance dans sa vie, qui a rien de fait de travers, qui a toujours fait le bon choix depuis sa naissance jusqu'à l'âge adulte, cela serait un miracle qui défierait toute explication logique!! Mais on a pas de raison valable de croire que cela est déjà arrivé.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Vous auriez pu écrire :
"Alors qu'il suffirait aujourd'hui de prendre le contrôle des réseaux sociaux pour nous ENDOCTRINER correctement".
Quand on voit le matraquage et les manipulations de certaines idées par tous les médias, mais aussi par le monde de la culture, de la politique, vous pouvez voir à l'oeuvre la religion matérialo-hédonisto-libertaire dont les gourous sont aux manettes.
Merci d’avoir utilisé le bon mot, libertaire :cool: (trop de gens auraient dit libérale 😕 )
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
[…]

L'alternative aurait été la Chine : mais cela aurait été contraire au message du Jésus : en effet, la Chine était fermée sur elle-même, et homogène culturellement. Un prophète en Chine aurait donc donné naissance à une religion chinoise, donc non universelle. Le Confucianisme, par analogie, est resté en Chine, l’indouisme en Inde.

CQFD : Jésus ne pouvait donc naître qu'en Judée aux alentours du début de l'Empire Romain.
L’hindouisme me semble universel (il me semble), mais sinon d’accord avec tout le reste, c’est lumineux et limpide.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Il y a aujourd'hui une nouvelle "religiosité" qui monte, pas encore dominante comme le matérialisme libertaire, mais qui fait son chemin dans les jeunes générations des pays riches.
Cette secte n'est en fait pas nouvelle, mais constitue un retour à la case départ de l'antiquité, à savoir le Pantéisme Écologique.

[…]
:cool:

Tout à fait mon impression aussi. Malgré l’illusion que peut donner la technologie et les connaissances scientifiques, j’ai l’impression que la société a régressé loin en arrière. Ce n’est d’ailleurs pas involontaire, puisque ça se fait en raillant ouvertement certains progrès humains, dont le Christianisme est un exemple, en effet. Assez tôt je me suis dit qu’on a une technologie des choses, mais qu’on a pas de « technologie » de la société, qu’on a tout donné à la première en abandonnant la seconde. Là aussi, ce n’est pas involontaire : les « arguments » donné contre les religions, sont toujours de nature scientiste (comprendre en marge, généralement même pas vraiment scientifique), ou finalement plus encore, de nature technico‑consumériste (le haut du podium revient aux idéologies de la Gauche, dans ces domaines), alors que rien ne destinait l’une première à s’opposer à l’autre (sciences techniques et religions).

Comme tu disais dans un autre message, il ne faut pas prendre les gens du passé pour des arriérés, ils en savaient long sur le monde, bien qu’ils ne savaient pas que la Terre tourne autour du Soleil en vertu de certaines lois physiques, ils me semblaient plus conscients des « lois » qui régissent les comportements humains. Il n’y a pas besoin de technologies sophistiquées pour observer et comprendre les comportements et travers de ses concitoyens. Ce que personne ne veut voir à notre époque, eux, le regardaient en face.

Il m’arrive parfois de dire que les religions monothéistes (en fait pas que, j’inclus les religions d’Inde aussi), voulaient élever les humains au dessus des animaux (sans mépris pour ces derniers, qui n’ont pas les mêmes pouvoir et donc pas les mêmes responsabilités), et que la culture Occidentale contemporaine a plutôt cultivé l’inverse, le populisme (je dis pour le définir, que le populisme parle aux animaux).
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
[…]
Tous les concepts du Judéo-christianisme sont effacés :
  • la Nature est la nouvelle divinité (l'écolo-idéologie), et donc sa préservation est l'absolu à atteindre : GAÏA, nouvelle grande déesse, qui n'est pas bienveillante mais très susceptible, car elle déchaîne ses catastrophes (ouragans, montée des eaux, déluges...) depuis que l'homme prométhéen a voulu la défier !
  • encore plus dangereux : l'homme est un animal comme les autres (l'antispécisme), et comme il abîme la Nature, il offense la "Déesse", et doit donc être éliminé, ou ramené à la préhistoire où son empreinte écologique est nulle. Je ne suis pas spécialiste, mais cela ressemble aux mythes grecs, qui comme tout le monde la sait, avaient déjà tout compris.
  • […]
:stop: Là, non. L’antispécisme n’est pas une confusion entre les humains et les autres êtres de cette Terre, il pose essentiellement des questions du style, « pourquoi tenir la vie du chat pour sacrée et pas celle du lapin ? ». Après, ce que certains ont put en faire, récupérations idéologiques, comme avec les soit‑disant écologistes, c’est une autre question.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
En fait, vous avez une intuition parfaitement juste : les réseaux sociaux veulent vous RÉ-ÉDUQUER de tout ce qu'il considèrent comme des pensées fausses, donc interdites.
Et leur but est de faire de vous un parfait esclave docile, qui pense "correctement".

Ils n'ont oublié qu'une chose : nous sommes des hommes libres.

PS, pour selzéceu qui ne comprendraient pas pourquoi je ne parle que des "hommes", je reprends le mot de Sacha Guitry :
" Quand je parle des hommes, j'embrasse toutes les femmes " .
Sinon il y a aussi la majuscule, pour les susceptibles :p
 
Haut