• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Pourquoi la fonction publique n'est pas à l'image de la société?

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
Bonjour,

Hier je suis tombé sur des chiffres concernant la proportion de personnes d origines étrangères dans certaines boite publiques, tenez vous bien, il y aurait à peine, 0,2 % de pompiers aux origines maghrébines et 0,1% de fonctionnaires au SPF affaires étrangères aux origines maghrébines....alors qu'à Bruxelles il y aurait environ 30 % de personnes aux origines du Maghreb et Turquie....


N'est ce pas interpellant? une bombe sociale? le départ de jeunes sans espoir vers la Syrie n'est il pas qu'un symptôme de cette situation?

Mon autre question : pourquoi les politiques ne font rien? laisse pourrir la situation alors que dans d'autres pays on prend des mesures????? (cfr par exemple le courageux discours de Valls sur l'apartheid en France)



voici quelques articles :

ici un article qui n''ose pas parler de racisme mais parle de taux de chomage très différent selon la présence de personnes aux origines diverses
http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/un-chomage-mal-reparti-a-bruxelles-55c1ae8e3570b546531ea9c7


ici selon la FEB 39% des jeunes bruxellois seraient au chomage, une VRAIE catastrophe
http://www.lesoir.be/1004042/article/actualite/belgique/2015-09-30/timmermans-feb-il-faut-reduire-25-chomage-des-jeunes
plutôt que donner du travail à une jeune molenbeekois on préfère faire venir quelqu'un d'Alost ou d'Arlon...


http://www.liguedh.be/le-mensuel-de-la-ligue-des-droits-de-lhomme/2284-la-nouvelle-chronique-est-en-ligne



http://www.levif.be/actualite/international/les-djihadistes-belges-en-syrie-meme-un-chien-s-enfuirait-d-anvers/article-normal-17885.html
 
Pour les pompiers, les maghrébins s'inscrivent peu ou pas aux examens depuis 14 ans où c'est le Selor qui s'occupe de la sélection. Et le peu qui s'inscrivent se préparent très mal aux test physiques, écrits puis oraux. Le taux d'échec est élevé, tout comme pour les autres "ethnies".

J'ai participé à l'organisation de l'examen, j'en au coaché qques1, mais le manque de préparation ou de sérieux était patent.

SPF étrangère, si c'est pour la diplomatie: si tu n'es pas TRES BON trilingues, t'as aucune chance. Et des maghrébins universitaire, avec une bonne formation en science humaines ou droit, trilingues et intéressé par le fait de déménager tout les 4 ans vers une destinations obligatoires (merci la vie de famille), ne se bousculent pas... Ça reste chasse gardée de la noblesse.

À la STIB c'est dégueulasse, les maghrébins sont inexistant dans les bureaux et surreprésentés chez les chauffeurs et techniciens... Et il n'y a pas d'examens pour entrer à la STIB contrairement aux SIAMU et SPF étrangère.
 
Pour les pompiers, les maghrébins s'inscrivent peu ou pas aux examens depuis 14 ans où c'est le Selor qui s'occupe de la sélection. Et le peu qui s'inscrivent se préparent très mal aux test physiques, écrits puis oraux. Le taux d'échec est élevé, tout comme pour les autres "ethnies".

J'ai participé à l'organisation de l'examen, j'en au coaché qques1, mais le manque de préparation ou de sérieux était patent.

SPF étrangère, si c'est pour la diplomatie: si tu n'es pas TRES BON trilingues, t'as aucune chance. Et des maghrébins universitaire, avec une bonne formation en science humaines ou droit, trilingues et intéressé par le fait de déménager tout les 4 ans vers une destinations obligatoires (merci la vie de famille), ne se bousculent pas... Ça reste chasse gardée de la noblesse.

À la STIB c'est dégueulasse, les maghrébins sont inexistant dans les bureaux et surreprésentés chez les chauffeurs et techniciens... Et il n'y a pas d'examens pour entrer à la STIB contrairement aux SIAMU et SPF étrangère.
En gros tu voudrais nous faire croire que les maghrébins sont moins sérieux (ou plus ****) que les belges de souche.
Bien sûr qu'il y a des examens à la stib si tu veux accèder aux bureaux.Faut pas nier en Belgique il y a une grosse discrimination,les postes de petites responsabilité sont pour les belges d'origine étrangère pourtant mieux qualifié.
 

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
D'abord, depuis quand les "maghrébins" ou les "non européens" peuvent passer les examens selor? il est important déjà de bien nommer le sujet, de nommer correctement l'objet. Ils ne sont pas maghrébins mais belges aux origines maghrébines, c'est différent. Si au Selor, on adopte la même attitude que celle que tu as adoptée ici, c a d, considérer des belges comme étant des maghrébins alors qu'ils sont belges depuis plusieurs génération, ça ne va pas faire avancer les choses....mais bon, avec cette montée des nationalismes, c'est dans l'air du temps....

Cela dit, la "qualité" de l'offre du capital humain des personnes aux origines étrangères à Bruxelles n''est que le résultat des graves discriminations que connaît le système scolaire belge où tous les experts évoquent un quasi apartheid, un cas unique en Europe, ce n'est pas moi qui le dit, ce sont des dizaines experts. Je n'ai aucun souci pour qu'on puisse remette en causes mes dires, mais pas celles des experts.

Cela dit, tout le monde feint d'ignorer une autre spécificité de la capitale de l'Europe, un système quasi unique au monde, un système rigide qui impose par la loi des quotas de travailleurs en fonction de leur appartenance communautaire (voir ethnique à supposer que le wallon et le flamand soit deux groupes ethniques différents)? : le ratio francophone/flamand serait d'environ 55 % 45 % alors que d'après le dernier recensement, il y aurait à Bruxelles 6 % de flamands et 94 % de francophones. On impose la connaissance du flamand dans une ville à 95 % de francophones? est ce vraiment démocratique? n'est ce pas une discrimination ou les francophones se font discriminer? Dès lors, est ce que ce système de quota actuel n"est il pas profondément injuste? pour plusieurs spécialistes, il constitue une violation flagrant du principe d'égalité entre citoyens bruxellois où un flamand vaut 5 francophones en terme de voix dans les suffrages. Ce système de quota rigide à la coréenne du nord ne devrait il pas être plus souple? évoluer vers la réalité sociologique de Bruxelles? Ce système de quota on on favorise le flamand d'Alost et on discrimine le molenbekois dans une entreprise molenbekoise n'était il profondément inique?



Tu as participé à des test et coaché, mais tu parles de ton expérience qui n'est pas universelle....n'importe quel employeur va te donner des exemples de wallons fainéants ; on ne peut pas pour autant généraliser... ta petite expérience ne peut en aucun cas remplacer les études sérieuses sur le sujet qui évoquent de GRAVISSIMES discriminations à l'embauche http://www.rtbf.be/info/regions/detail_une-etude-objective-les-discriminations-a-l-embauche?id=8695113 et ce SANS parler de la discrimination en amont, celle de l'école dont j'ai parlé plus haut!


Pour ton constat sur le SPF étrangère, je ne suis pas d'accord du tout avec toi dans ta façon de généraliser en disant que tu ne trouveras pas de maghrébins (euh de belges aux origines maghrébine!) prêt à changer de continent chaque quatre ans car d'abord, c'est faux, la communauté belgo maghrébine ne forme pas un tout (ce ne sont pas tous des intégristes hétéros avec une grosse barbe! il y a des célibataires, des laics, des homos, des jeunes, des vieux, des casaniers, des aventuriers,...) puis c'est avoir une vision très réductrice que d'affirmer que travailler au SPF étrangère signifie être diplomates : il y a en effet des centaines de postes en Belgique! S'il y a bien des travailleurs aux origines maghrébines au SPF étrangère ils sont concentrés dans le nettoyage et ils ne sont même pas fonctionnaires (j'ai un ami qui y est fonctionnaire)
 

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
@Ben,


tu peux ne pas êtres d'accord avec moi, mais au moins il faut avoir l'honnêteté de reconnaître la situation vraiment dramatique qui existe en Belgique par rapport à d'autres pays européens... car les conséquences sont terribles : n'y a t il pas assez de belgo maghrébins dans les prisons ici? ces écoles ghettos sont un véritable cancer. Si on fait semblant de rien on risque d'arriver à une proportion de 100/100 de belgo maghrébins dans les prisons...c'est un peu le même constat pour les afro américains aux USA : sur représentatyion en prison et sous reprsentation dans les banc de l unif...


Voici deux articles récents pris au hasard sur google...



http://www.rtbf.be/info/regions/detail_une-etude-objective-les-discriminations-a-l-embauche?id=8695113


Une étude objective les discriminations à l'embauche


L'origine ethnique et le genre sont des facteurs déterminants pour l'accès au marché du travail. On le savait déjà mais une étude récente, basée sur les données de la Banque Carrefour de la Sécurité sociale, permet d'objectiver le phénomène. Dans un ouvrage paru dernièrement, le sociologue Albert Martens décrypte les chiffres de l'étude.

Tout le monde bénéficie-t-il de la même chance sur le marché de l'emploi? Cela dépend évidemment, en grande partie, des qualifications acquises et de la demande. Mais cela relève aussi de l'origine et du genre. Et si l'on trouve un emploi, il sera moins stable et moins élevé dans la hiérarchie selon que l'on soit né Belge de parents eux-mêmes nés Belges ou d'origine extra-européenne. C'est ce que démontre une étude récente réalisée par le Centre pour l'Egalité des chances avec le SPF Emploi sur la base des données de la Banque Carrefour de la sécurité sociale. L'origine - plus que la nationalité - représente la variable la plus déterminante pour prédire la position d'un travailleur ou d'une travailleuse sur le marché de l'emploi. Le fait de naître en Belgique, d'obtenir la nationalité belge ou de résider depuis longtemps sur le territoire ne modifie pas fondamentalement la situation. Les emplois supérieurs restent l'apanage des Belges nés de parents belges, les emplois inférieurs reviennent aux extra-européens et les emplois intermédiaires essentiellement aux ressortissants de l'Union européenne. La discrimination à l'embauche existe donc bel et bien. Ce n'est pas un fantasme ou une excuse commode pour expliquer le taux d'emploi inférieur des populations d'origine étrangère. Elle touche surtout les jeunes et davantage les femmes que les hommes. L'étude est à lire dans le livre "Les défis du Pluriel", du collectif Tayush, aux éditions Couleur Livres.

P. Carlot





une petite vidéo ici


https://www.youtube.com/watch?gl=BE&v=UcCI7qOUHiw
 
En gros tu voudrais nous faire croire que les maghrébins sont moins sérieux (ou plus ****) que les belges de souche.
Bien sûr qu'il y a des examens à la stib si tu veux accèder aux bureaux.Faut pas nier en Belgique il y a une grosse discrimination,les postes de petites responsabilité sont pour les belges d'origine étrangère pourtant mieux qualifié.
Non il n'y a pas d'examens centralisés à la STIB pour travailler dans les bureaux ( bi les chauffeurs d'ailleurs juste CV et test d'aptitudes), elle publie des offres d'emplois et les candidats intéressés postulent comme dans une boite privé. Tu n'as qu'à voir là :
https://jobs.stib-mivb.be/jobs?locale=fr

Et c'est la qu'on voit la discrimination, les personnes d'origines maghrébines même avec la bonne formation ont nettement plus de difficultés à obtenir des postes dans les bureaux qu'en tant que chauffeurs ou techniciens.

Et en ce qui concerne l'examen pompier OUI !!!!!!!! Les postulants d'origines maghrébines étaient trop nombreux à venir totalement mal préparer, l'examen physique fut une hécatombe alors que les critères ont été fournis longtemps avant l'examen. 80% des postulants qui se présentent ratent (donc je ne parle même pas de ceux qui se sont inscrit et n'ont jamais pointé je bout de leur nez) et chez les maghrébins c'était pire même pour ceux que j'avais conseillé. Les quelques belgo-maghrebins déjà pompier c'étaient mobilisé pour servir de coach et examinateurs (pour éviter autant que se peut la discrimination).

Résultat : mieux que les precedentes sélections mais très décevant quand même.

Et ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis, je ne vis pas dans le déni au pays des bisounours, la discrimination à l'emploi est patent, c'est une vérité axiologique MAIS dans le chef de notre communauté il y a aussi un problème criant de formation voir de motivation.
Parmis les tests pompier il y le test Cooper, 2400 m en moins de 10 min et 59 sec, le nombre de DINGUE de jeunes hommes qui ne finissent pas dans les temps; il faut 7 tractions minimum en pronation jambes tendues = pathétique !!!!

Sur cet examen la, oui les belgo-maghrebins n'étaient pas assez sérieusement préparé dans leur grande majorité.
 
D'abord, depuis quand les "maghrébins" ou les "non européens" peuvent passer les examens selor? il est important déjà de bien nommer le sujet, de nommer correctement l'objet. Ils ne sont pas maghrébins mais belges aux origines maghrébines, c'est différent. Si au Selor, on adopte la même attitude que celle que tu as adoptée ici, c a d, considérer des belges comme étant des maghrébins alors qu'ils sont belges depuis plusieurs génération, ça ne va pas faire avancer les choses....mais bon, avec cette montée des nationalismes, c'est dans l'air du temps....

Cela dit, la "qualité" de l'offre du capital humain des personnes aux origines étrangères à Bruxelles n''est que le résultat des graves discriminations que connaît le système scolaire belge où tous les experts évoquent un quasi apartheid, un cas unique en Europe, ce n'est pas moi qui le dit, ce sont des dizaines experts. Je n'ai aucun souci pour qu'on puisse remette en causes mes dires, mais pas celles des experts.

Cela dit, tout le monde feint d'ignorer une autre spécificité de la capitale de l'Europe, un système quasi unique au monde, un système rigide qui impose par la loi des quotas de travailleurs en fonction de leur appartenance communautaire (voir ethnique à supposer que le wallon et le flamand soit deux groupes ethniques différents)? : le ratio francophone/flamand serait d'environ 55 % 45 % alors que d'après le dernier recensement, il y aurait à Bruxelles 6 % de flamands et 94 % de francophones. On impose la connaissance du flamand dans une ville à 95 % de francophones? est ce vraiment démocratique? n'est ce pas une discrimination ou les francophones se font discriminer? Dès lors, est ce que ce système de quota actuel n"est il pas profondément injuste? pour plusieurs spécialistes, il constitue une violation flagrant du principe d'égalité entre citoyens bruxellois où un flamand vaut 5 francophones en terme de voix dans les suffrages. Ce système de quota rigide à la coréenne du nord ne devrait il pas être plus souple? évoluer vers la réalité sociologique de Bruxelles? Ce système de quota on on favorise le flamand d'Alost et on discrimine le molenbekois dans une entreprise molenbekoise n'était il profondément inique?



Tu as participé à des test et coaché, mais tu parles de ton expérience qui n'est pas universelle....n'importe quel employeur va te donner des exemples de wallons fainéants ; on ne peut pas pour autant généraliser... ta petite expérience ne peut en aucun cas remplacer les études sérieuses sur le sujet qui évoquent de GRAVISSIMES discriminations à l'embauche http://www.rtbf.be/info/regions/detail_une-etude-objective-les-discriminations-a-l-embauche?id=8695113 et ce SANS parler de la discrimination en amont, celle de l'école dont j'ai parlé plus haut!


Pour ton constat sur le SPF étrangère, je ne suis pas d'accord du tout avec toi dans ta façon de généraliser en disant que tu ne trouveras pas de maghrébins (euh de belges aux origines maghrébine!) prêt à changer de continent chaque quatre ans car d'abord, c'est faux, la communauté belgo maghrébine ne forme pas un tout (ce ne sont pas tous des intégristes hétéros avec une grosse barbe! il y a des célibataires, des laics, des homos, des jeunes, des vieux, des casaniers, des aventuriers,...) puis c'est avoir une vision très réductrice que d'affirmer que travailler au SPF étrangère signifie être diplomates : il y a en effet des centaines de postes en Belgique! S'il y a bien des travailleurs aux origines maghrébines au SPF étrangère ils sont concentrés dans le nettoyage et ils ne sont même pas fonctionnaires (j'ai un ami qui y est fonctionnaire)
Je ne vais parler que de ce que je connais :
J'ai passé en son temps le concours diplomatique, j'ai même réussis la première partie pour figurer dans l'avant dernier groupe avant de rater (mon néerlandais-anglais étaient objectivement pas suffisant).

Les belgo-maghrebins étaient très peu nombreux. On avait incité plusieurs classes de diplômés en sciences humaines et droit à tenter leur chance, ça n'intéressait personne. C'est un job pas si bien payé, contraignant et politisé si tu veux monter, ça a calmé les ardeurs de bcp de monde.

Le reste du SPF, je ne peux pas me prononcer.

Cela ne fait que 20 ans que les maghrébins nés en Belgique investissent notablement les études universitaires. Voir massivement aujourd'hui.

Je ne suis pas naïf mais aussi réaliste.
 
D'abord, depuis quand les "maghrébins" ou les "non européens" peuvent passer les examens selor?


Cela dit, tout le monde feint d'ignorer une autre spécificité de la capitale de l'Europe, un système quasi unique au monde, un système rigide qui impose par la loi des quotas de travailleurs en fonction de leur appartenance communautaire (voir ethnique à supposer que le wallon et le flamand soit deux groupes ethniques différents)? : le ratio francophone/flamand serait d'environ 55 % 45 % alors que d'après le dernier recensement, il y aurait à Bruxelles 6 % de flamands et 94 % de francophones. On impose la connaissance du flamand dans une ville à 95 % de francophones? est ce vraiment démocratique? n'est ce pas une discrimination ou les francophones se font discriminer? Dès lors, est ce que ce système de quota actuel n"est il pas profondément injuste?

Oui les non européen peuvent participer à certains examens du selor (qui n'impliquent souvent pas de pouvoir légal) dés lors que ces personnes sont des résidents légaux, satisfassent aux exigences de la fonction.


Les quotas linguistiques dans les administrations bruxelloises sont de 70/30. Les néerlandophones sont surreprésentés pour soit disant compenser la surreprésentation francophone dans le fédéral.
 

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
Non il n'y a pas d'examens centralisés à la STIB pour travailler dans les bureaux ( bi les chauffeurs d'ailleurs juste CV et test d'aptitudes), elle publie des offres d'emplois et les candidats intéressés postulent comme dans une boite privé. Tu n'as qu'à voir là :
https://jobs.stib-mivb.be/jobs?locale=fr

Et c'est la qu'on voit la discrimination, les personnes d'origines maghrébines même avec la bonne formation ont nettement plus de difficultés à obtenir des postes dans les bureaux qu'en tant que chauffeurs ou techniciens.

Et en ce qui concerne l'examen pompier OUI !!!!!!!! Les postulants d'origines maghrébines étaient trop nombreux à venir totalement mal préparer, l'examen physique fut une hécatombe alors que les critères ont été fournis longtemps avant l'examen. 80% des postulants qui se présentent ratent (donc je ne parle même pas de ceux qui se sont inscrit et n'ont jamais pointé je bout de leur nez) et chez les maghrébins c'était pire même pour ceux que j'avais conseillé. Les quelques belgo-maghrebins déjà pompier c'étaient mobilisé pour servir de coach et examinateurs (pour éviter autant que se peut la discrimination).

Résultat : mieux que les precedentes sélections mais très décevant quand même.

Et ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis, je ne vis pas dans le déni au pays des bisounours, la discrimination à l'emploi est patent, c'est une vérité axiologique MAIS dans le chef de notre communauté il y a aussi un problème criant de formation voir de motivation.
Parmis les tests pompier il y le test Cooper, 2400 m en moins de 10 min et 59 sec, le nombre de DINGUE de jeunes hommes qui ne finissent pas dans les temps; il faut 7 tractions minimum en pronation jambes tendues = pathétique !!!!

Sur cet examen la, oui les belgo-maghrebins n'étaient pas assez sérieusement préparé dans leur grande majorité.


là tu ne vois que la face emergée de l'ice berg...... si ces personnes que t'appelle maghrébin (mais qui sont belges) sont si mal préparés, il y a bien des cause objectives? ça serait quoi? leur origine rif? je ne le pense pas.... il y a bien d'autres raisons qui sont celle évoquées plus haut : les GRAVISSIMES discriminations dans l'enseignement belge. Sans esprit critique ils sont juste bon à servir de chaire à canon pour des réseau criminels fascistes islamistes qui les envoient en Syrie et ailleurs...
 

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
Je ne vais parler que de ce que je connais :
J'ai passé en son temps le concours diplomatique, j'ai même réussis la première partie pour figurer dans l'avant dernier groupe avant de rater (mon néerlandais-anglais étaient objectivement pas suffisant).

Les belgo-maghrebins étaient très peu nombreux. On avait incité plusieurs classes de diplômés en sciences humaines et droit à tenter leur chance, ça n'intéressait personne. C'est un job pas si bien payé, contraignant et politisé si tu veux monter, ça a calmé les ardeurs de bcp de monde.

Le reste du SPF, je ne peux pas me prononcer.

Cela ne fait que 20 ans que les maghrébins nés en Belgique investissent notablement les études universitaires. Voir massivement aujourd'hui.

Je ne suis pas naïf mais aussi réaliste.
ça n'interessait personne? tu veux en déduire quoi? c'est quand même plus prestigieux de travailler comme diplomate que chez Bruxelles propreté non? C'est un job relativement bien payé, avec les primes de bilinguismes, la réussite des formations certifiées, et d'eventuelles missions tu peux très bien gagner ta vie.... en tout tu ne gagnes cas pas moins que dans les autres SPF....

Le Fait que la fonction soit politisée, peut effectivement être un souci, si tu n'es pas bleu (open VLD ou MR), mais cela ne doit pas bloquer les candidats d'origines étrangère à au moins passer l'examen su Selor.

Compte tenu de ces obstacles : discrimination, politisation, quota, ne faut il pas simplement installer des quotas pour les personnes d'origines étrangères au même titre que pour le flamand d'Alost qui est prioritaire par rapport à un Bruxellois simplement en raison d'un quota a respectée?

Puis le fait que les belgo maghrébins ont investit l'université il y a à peine 20 ans comme tu dis, ce qui n'est pas faux, cela ne change rien au système de segrégation scolaire dénoncé par les experts de l'enseignement belge...

Car en raison de ces discriminations, le ratio jeunes d'origines maghrébine a l'univ et jeunes en prison, sera toujours marqué par des chiffres abérrants un peu comme pour les afro américains aux USA : surreprésentation dans le milieu carcéral et sous représentation à l'univ...

il va de soit que l'améliration de la place de l'enseignement ici dans le rapport PISA aura une in
cidence positive sur le nombres d 'étudiant d roigine maghrebine a l univ
 
là tu ne vois que la face emergée de l'ice berg...... si ces personnes que t'appelle maghrébin (mais qui sont belges) sont si mal préparés, il y a bien des cause objectives? ça serait quoi? leur origine rif? je ne le pense pas.... il y a bien d'autres raisons qui sont celle évoquées plus haut : les GRAVISSIMES discriminations dans l'enseignement belge. Sans esprit critique ils sont juste bon à servir de chaire à canon pour des réseau criminels fascistes islamistes qui les envoient en Syrie et ailleurs...
Ne joue pas sur les mots, tu sais de qui je parle quand j.écris maghrébins ou belgo-maghrebins sur un forum qui parle des marocains de Belgique.

Pourquoi tu me parles d'origines rifaines ? C'est une vieille obsession que tu mets souvent en avant.
Les postulants avaient toutes origines, j'ai pas été fouillé dans leur lignage, je sais juste que sur la vingtaine de "belgo-maghrebins" il y a 1 tunisien, 1 algérien et tous les autres sont d'origine marocaine. Je peux juste te dire, pcq je le connais, que celui qui est arrivé 1er du concours 2008, sur 3000 inscrits, est d'origine marocaine ET rifaine.

La raison de leur impréparation ? Moi je crois que c'est un truc dans leur psyché, dans l'etat d'esprit d'infériorité qui leur est inculqué en douce depuis leur enfance, bcp partaient perdant et ne se donnaient pas à fond...

La prochaine sélection dans 1 an ou 2, je recontacter au les gars qui ont déjà réussis et on sera plus proactif.
 
ça n'interessait personne? tu veux en déduire quoi? c'est quand même plus prestigieux de travailler comme diplomate que chez Bruxelles propreté non? C'est un job relativement bien payé, avec les primes de bilinguismes, la réussite des formations certifiées, et d'eventuelles missions tu peux très bien gagner ta vie.... en tout tu ne gagnes cas pas moins que dans les autres SPF....

Le Fait que la fonction soit politisée, peut effectivement être un souci, si tu n'es pas bleu (open VLD ou MR), mais cela ne doit pas bloquer les candidats d'origines étrangère à au moins passer l'examen su Selor.

Compte tenu de ces obstacles : discrimination, politisation, quota, ne faut il pas simplement installer des quotas pour les personnes d'origines étrangères au même titre que pour le flamand d'Alost qui est prioritaire par rapport à un Bruxellois simplement en raison d'un quota a respectée?

Puis le fait que les belgo maghrébins ont investit l'université il y a à peine 20 ans comme tu dis, ce qui n'est pas faux, cela ne change rien au système de segrégation scolaire dénoncé par les experts de l'enseignement belge...

Car en raison de ces discriminations, le ratio jeunes d'origines maghrébine a l'univ et jeunes en prison, sera toujours marqué par des chiffres abérrants un peu comme pour les afro américains aux USA : surreprésentation dans le milieu carcéral et sous représentation à l'univ...

il va de soit que l'améliration de la place de l'enseignement ici dans le rapport PISA aura une in
cidence positive sur le nombres d 'étudiant d roigine maghrebine a l univ

Détrompe toi ce n'est pas très bien payé, barème universitaire A1 de la fonction publique, tu commences à 1600€ net, avec la prime de bilinguisme ça monte de 170€ net, les salaires sont majorés de primes quand tu es en mission à l'étranger mais ce n'est pas mirobolant et si c'est une destination cher, c'est même pas terrible.

Le profil des diplomates est souvent d'origine bourgeoise ou noble, la famille a les moyens de compenser le temps que ça augmente avec la poursuite de la carrière.

Deja a l'examen, ouvert a tous les universitaires, il n'y avait pas tellement de monde quelques soit les origines. C'est prestigieux comme métier mais très contraignant et sans les avantages pecuniers des expat du privé. Et pour la vie de famille c'est la cata.
Les personnes qui ont potentiellement le profil dans notre communauté, tres bon trilingue et universitaire, peuvent mieux gagner leur vie et faire carrière dans le privé, moins soumis aux aller à de la politisation.
 

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
En Belgique apparemment bcp joue avec les mots lorsqu'il s'agit de parler de certaines communautés, cela a commencé avec Madame Lizin quand elles parlaient de belges entre guillemet, c'était le début....maintenant encore, un autre SPA le mois passé a qualifié de marocains des belges qui sont là depuis 3 générations! j'ai posté l'article

Cela dit, l'origine berbère est ou rifaine est intrinsèquement lié à l'origine marocaine, il suffit de voir les chiffres. Pour moi au contraire l'origine n'est pas pertinente pour expliquer une situation de discrimination, ce qui l'explique c'est le traitement de la société qui est fait à certains groupes ethniques. Dans mes cours de droits à l'ULB on m'a toujours dit que la démocratie est relative car dans toutes les sociétés sans exceptions les groupes sociaux (ethnique, culturelle, religieu, genre,...) sont traités différemment, certains groupes ont une bonne image et sont favorisés alors que d'autres souffrent des stéréotypes négatifs et sont discriminés.


Pour ta conclusion selon laquelle cet état d'echec viendrait de leut psyché....est ce que tu as des sources objectives? moi, j'en ai, je les ai postées en haut, la principale variable est la ségrégation sociale et ethnique à l'école. Petite anecdote : dans mon ancien quartier y avait un jeune super intelligent mais sans diplômes car il a été dans une école ghetto : il avait et a mon avis il les a encore un esprit critique et une finesse d'esprit que certains universitaires n'ont pas. Comment est ce possible qu'un prof de son école ghetto ne l'a remarqué? pourquoi n'a t on pas exploité ses ressources? il aurait fait un bon diplomate... je trouve cela vraiment dommage.

Ne joue pas sur les mots, tu sais de qui je parle quand j.écris maghrébins ou belgo-maghrebins sur un forum qui parle des marocains de Belgique.

Pourquoi tu me parles d'origines rifaines ? C'est une vieille obsession que tu mets souvent en avant.
Les postulants avaient toutes origines, j'ai pas été fouillé dans leur lignage, je sais juste que sur la vingtaine de "belgo-maghrebins" il y a 1 tunisien, 1 algérien et tous les autres sont d'origine marocaine. Je peux juste te dire, pcq je le connais, que celui qui est arrivé 1er du concours 2008, sur 3000 inscrits, est d'origine marocaine ET rifaine.

La raison de leur impréparation ? Moi je crois que c'est un truc dans leur psyché, dans l'etat d'esprit d'infériorité qui leur est inculqué en douce depuis leur enfance, bcp partaient perdant et ne se donnaient pas à fond...

La prochaine sélection dans 1 an ou 2, je recontacter au les gars qui ont déjà réussis et on sera plus proactif.
 

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
Détrompe toi ce n'est pas très bien payé, barème universitaire A1 de la fonction publique, tu commences à 1600€ net, avec la prime de bilinguisme ça monte de 170€ net, les salaires sont majorés de primes quand tu es en mission à l'étranger mais ce n'est pas mirobolant et si c'est une destination cher, c'est même pas terrible.

Le profil des diplomates est souvent d'origine bourgeoise ou noble, la famille a les moyens de compenser le temps que ça augmente avec la poursuite de la carrière.

Deja a l'examen, ouvert a tous les universitaires, il n'y avait pas tellement de monde quelques soit les origines. C'est prestigieux comme métier mais très contraignant et sans les avantages pecuniers des expat du privé. Et pour la vie de famille c'est la cata.
Les personnes qui ont potentiellement le profil dans notre communauté, tres bon trilingue et universitaire, peuvent mieux gagner leur vie et faire carrière dans le privé, moins soumis aux aller à de la politisation.
Les augmentations de salaires sont assez rapides, après quelques années tu te retrouves avec plus de 2100 euros net...combien de travailleurs gagnent plus de 2000 euros net par mois après quelques années de service dans des horaires de bureau? oui il y a des Stibard qui se font 2300 euros net et plus par mois mais ils taffent les WE et parfois la nuit et ont un horaire déprimant...

Quand t'es en mission à l'étranger et ce quelque soit le poste, tu as le loyer qui est payé, tu as ton salaire COMPLET rien que pour toi....même un niveau C ou B peut vivre à Caracas, PEkin ou LeCAIRE dans un grand confort....en plus tu laisses croire que la diplomatie ne serait bonne qu'au célibataire alors que dans la réalité tu peux y aller avec ta famille...il y a des facilités et les droites (allocations de familles,..) sont transférés.

s'agissant des avantages du privé ce n'est pas seulement valable pour les belges aux origines maghrébines mais pour tout le monde....
 
Je suis fonctionnaire provincial et je constate effectivement un nombre très faible de maghrébins employés dans nos services. Je n'en ai d'ailleurs jamais rencontré. Il faut dire que si tu n'as pas un réseau pour t'y faire rentrer, c'est mort.
 
Haut