Pourquoi les gens vont t'ils voir des "saints"

ce n'est pas un péché d'aller voir des saint.
au contraire le prophéte (sws) nous a recommander de visiter les tombes.
seulement là où il faut étre prudent c'est ce qu'on va dire une fois sur place.
car certains hélas demandent des choses aux saint mort en espérant que celà sera exaucé,et ça c'est du chirk,à ne pas faire bien évidement.
 
ben c ça que j'ai du mal à comprendre!!
:) :-(
Silver a écrit :
ce n'est pas un péché d'aller voir des saint.
au contraire le prophéte (sws) nous a recommander de visiter les tombes.
seulement là où il faut étre prudent c'est ce qu'on va dire une fois sur place.
car certains hélas demandent des choses aux saint mort en espérant que celà sera exaucé,et ça c'est du chirk,à ne pas faire bien évidement.
 
Une explication est dans l animisme qui
survit toujour dans notre societé nord-africaine.


déf:Animisme
Origine. Nom donné aux religions traditionnelles des Océaniens, Africains et aborigènes d'Asie. D'autres noms ont été peu à peu écartés : fétichisme, naturalisme, polythéisme, totémisme, manisme, dynamisme, vitalisme. Le paganisme (mot devenu péjoratif) désigne les croyances locales, par opposition aux religions nouvelles monothéistes (judaïsme, islam et christianisme), et par assimilation aux religions grecque et romaine de l'Antiquité.

Principales caractéristiques. Culte des ancêtres et des forces de la nature. Les morts sont vivants et agissants, ils peuvent être plus ou moins proches, bienfaisants ou hostiles (dans ce cas, il faut les apaiser par des rites appropriés). En général conscience d'un être suprême (Nyame, Mawu, Maangal, Neele, etc.) qu'on invoque mais auquel on ne rend pas de culte direct ; initiations (rites de passage à l'époque de la puberté) ; divinations (devins-guerisseurs, hommes-médecine) ; magie ; sociétés religieuses secrètes (la plupart ayant surtout un rôle politique, économique, ethnique ou tribal).



Pour reussir à le remplacer par autre chose, il faut que ca soit plus efficasse et credible.
 
Salam Aleykoum,
je trouve aussi que c'est du shirk d'aller voir quelqu'un qui que se soit d'ailleurs, car il n'y a qu'à Allah qu'il faut demander de l'aide.On a elhamdulillah la chance dans l'islam de pouvoir s'adresser directement à Allah notamment pendant le soujoud en faisant des doas alors il faut en profiter. mais je ne dit qu'il ne faut pas chaouir les gens mais toujours revenir à Allah, car c'est lui qui sait tout.
Maintenant permettez-moi de vous écrire la doa de el Istikharaah qui est très importante qui vous permet en quelque sorte de consulter Allah.
Jabir Ibn Abdullah a dit: Le Messager d'Allah (BSL) nous apprenait à faire l'Al-Istikharaah, pour consulter le sort, dans toutes les affaires, comme si c'était une sourate du Coran. Il disait, "lorsque l'un de vous veut entreprendre une affaire, qu'il accomplisse 2 raka'at surrerogatoires et puis dise:
"Seigneur, je te demande de m'indiquer le bien grâce à Ton savoir, je Te demande de m'accorder la puissance grâce à Ta puissance et je Te demande de me faire bénéficier de Ta grâce Sublime. En vérité Tu peux tout et je ne puis rien.Tu possèdes le savoir alors que je ne le possède pas , et Tu détiens la science des mystères (ensuite il peut révéler son besoin).Seigneur si Tu sais que cette affaire est un bien pour moi dans ma religion, dans ma vie et dans ma fin, alors fait qu'elle soit la miennne et facilite-la et bénis_la pour moi dans ma religion, dans ma vier et dans ma fin, ou suivant une variante dans ma vie présente ou future, alors éloigne-la de moi (et éloigne-moi d'elle) et dirige moi au bien là où il se trouve, puis fais que j'en sois satisfait.
Celui qui cherche la guidance de son Créateur, consulte ses fréres croyants à propos de ses affaires et ensuite prend sa décision, ne regrettera pas.

SALEM
 
Haut