• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Produits neufs jetés par amazon: poirson condamne ces pratiques

mam80

la rose et le réséda
Modérateur
Sur le plateau de l'émission "Capital" qui a montré qu'Amazon jette des millions de produits neufs invendus, Brune Poirson a affirmé qu'elle comptait rendre "responsables" les entreprises usant de ce type de pratiques.

La secrétaire d'Etat française à la Transition écologique Brune Poirson a annoncé dimanche 13 janvier, sur le plateau de l'émission "Capital" de M6, que, "choquée" par le fait qu'Amazon jette des millions de produits neufs invendus, elle comptait rendre "responsables" les entreprises usant de ce type de pratiques.

"Je suis choquée. Outrée (...). Dans les mois à venir, une loi (sur l'Economie circulaire, ndlr) va passer au Parlement qui va interdire ce type de pratique. Des entreprises comme par exemple Amazon ne pourront plus jeter des produits qui sont encore consommables", a déclaré Mme Poirson après la diffusion d'un reportage dans l'émission.

Un journaliste de la chaîne a montré comment il avait réussi à se faire embaucher en tant que manutentionnaire dans l'un des entrepôts d'Amazon, à Saran (Loiret), afin d'y filmer notamment de gros conteneurs destinés à la destruction d'objets de toutes sortes: couches, machines à café, téléviseurs, jouets etc.

Le journaliste a également dévoilé les clauses contenues dans les contrats entre la plateforme d'Amazon ("market place") et les vendeurs tiers qu'elle héberge et dont elle stocke les produits dans ses entrepôts. Ces accords prévoient qu'en cas d'invendus, soit les marchandises sont renvoyées, soit elles sont détruites même neuves, une pratique légale quoique "révoltante", a dénoncé l'émission.

"Le nombre de produits détruits pourrait passer à 6 millions en 2019"
Les entreprises usant de ces pratiques "ne pourront pas non plus rendre impropres à la consommation des produits qui pourraient être encore utilisables: pour cela, elles devront se débrouiller et trouver des solutions", a ajouté Mme Poirson. Dans le cas contraire, "nous les sanctionnerons".

http://decouverte.challenges.fr/entreprise/grande-conso/produits-neufs-jetes-par-amazon-poirson-condamne-l-usage_636318#xtor=CS1-93-20190114&xts=562191



mam




c'est bien d'en parler mais le faire c'est autre chose
Amazon est payé par ses clients pour le faire : il y a donc un contrat

et qu’avien t il de la TVA si ces invendus sont "donnés" = un vide juridictionnel


mam
 
Dernière édition:

mam80

la rose et le réséda
Modérateur
:eek:

Tu ne regards pas avant de poster
l'exemple dont parle l'article posté est en france !
Brune Poirson annonce une loi « pour interdire ce type de pratique »
la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique,

mam
 

etre2en1

intersex people are cool
VIB
:wazaa:

McDonald's, lui est aussi dans le filet?
Avec cette nouvelle loi, si elle passe, les McDonald's devront tous fonctionner " en flux tendu " pour éviter de devoir jeter, certains le font déjà, il y a un peu plus d'attente pour être servi mais c'est toujours frais et quasi zéro pertes pour eux, économiquement ils sont gagnants mais ça va être plus dur pour le personnel lors des rush.

Il y a beaucoup d'autres services de restaurations et de traiteurs, les grandes surfaces aussi, qui vont être concernés.
On a déjà vu ces vidéos de personnels de grandes surfaces arroser les poubelles d'eau de javel pour " désinfecter ".
Heureusement certaines grandes surfaces essayent de vendre même à perte, ou de donner à des associations, des services sociaux, au lieu de jeter.
Au magasin je jette toujours un coup d'oeil là où ils mettent les viandes et autres aliments, qu'ils doivent liquider.
C'est souvent à consommer le jour même ou le lendemain, mais souvent tu peux les garder plus longtemps, avant ils les jetaient direct avant même les derniers jours pour les arroser de javel.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
[…]
et qu’avien t il de la TVA si ces invendus sont "donnés" = un vide juridictionnel

mam
Dans l’article que j’avais posté ailleurs, il est dit qu’une TVA est due, même quand c’est donné. Du coup, ça ne peut que être vendu même si à prix faible, au moins pour couvrir la TVA.

Le problème qui risquerait alors de se poser, serait que les consommateurs boudent volontairement en attendant que le prix baisse ainsi, ce qui serait une autre pente dangereuse ; une sorte de folie des soldes, mais permanente.
 
Haut