• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Comment le prophète mohammed a reçu sa révélation

B

Baruc

Rapporté `Aisha:

Le banquet de l'inspiration divine pour le messager d'Allah se présentait sous la forme de bons rêves corrects (vrais) dans son sommeil. Il n'a jamais rêvé mais il s'est réalisé comme une lumière du jour. Il avait l'habitude d'aller en isolement (la grotte de) Hira où il adorait (Allah seul) continuellement pendant plusieurs nuits. Il avait l'habitude d'emporter avec lui la nourriture de voyage pour ce séjour, puis de revenir à Khadija (sa femme) pour lui prendre sa nourriture de la même façon pendant une autre période, jusqu'à ce que la vérité le submerge soudainement alors qu'il se trouvait dans la grotte de Hira. L'ange vint à lui et lui demanda de lire. Le Prophète a répondu : "Je ne sais pas lire." (Le Prophète a ajouté), "L'ange m'a attrapé (avec force) et m'a pressé si fort que je ne pouvais plus le supporter." Il m'a alors relâché et m'a de nouveau demandé de lire, et j'ai répondu : "Je ne sais pas lire", après quoi il m'a repris et m'a pressé une seconde fois jusqu'à ce que je ne puisse plus le supporter. Il m'a alors relâché et m'a redemandé de lire, mais j'ai à nouveau répondu : "Je ne sais pas lire (ou que dois-je lire ?)". Là-dessus, il m’attrape pour la troisième fois et me presse, puis me libère et me dit : "Lis : Au nom de ton Seigneur, qui a créé (tout ce qui existe). Généreux ... jusqu’à ce qu'il ne savait pas. " (96.15) Alors le messager d'Allah revint avec l'Inspiration, ses muscles du cou se contractant de terreur jusqu'à ce qu'il rentre et dit à Khadija : "Couvre-moi ! Couvre-moi !" Ils l'ont couvert jusqu'à la fin de sa peur, puis il a dit : "O Khadija, qu'est-ce qui ne va pas chez moi ?" Puis il lui raconta tout ce qui s'était passé et dit : "Je crains que quelque chose ne m'arrive." "Khadija dit :" Jamais ! Mais ayez la bonne nouvelle, car par Allah, Allah ne vous fera pas honte, car vous gardez de bonnes réactions avec votre Mes amis et mes parents, dites la vérité, aidez les pauvres et les démunis, servez généreusement vos invités et aidez ceux qui la décrivent et qui sont touchés. " Khadija l'a ensuite accompagné chez (son cousin) Waraqa bin Naufal bin Asad bin Abdul` Uzza bin Qusai. Waraqa était le fils de son oncle paternel, c'est-à-dire le frère de son père, devenu chrétien pendant la période pré-islamique et qui écrivait en arabe et écrivait des évangiles en arabe autant qu'Allah lui avait demandé d'écrire. C'était un vieil homme et il avait perdu la vue. Khadija lui dit : "O mon cousin ! Écoutez l'histoire de votre neveu. "Waraqa demanda :" O mon neveu ! Qu'avez-vous vu ? "Le Prophète a décrit tout ce qu'il avait vu." Waraqa a déclaré : "C'est le même Namus (c'est-à-dire Gabriel, l'Ange qui garde les secrets) qu'Allah a envoyé à Moïse. J'aimerais être jeune et pouvoir vivre jusqu'au moment où votre peuple vous chasserait. "Le messager d'Allah demanda :" Vont-ils me mettre à la porte ? ", Waraqa répondit par l'affirmative en disant :" Jamais un homme n'est venu avec quelque chose de similaire à ce que vous avez acheté, mais a été traité avec hostilité. Si je devais rester en vie jusqu'au jour où vous serez démis de mes fonctions, je vous soutiendrais fermement. " Mais au bout de quelques jours, Warqa mourut et l'inspiration divine fut également interrompue pendant un moment. Le prophète devint si triste que nous avions entendu dire qu'il avait plusieurs fois l'intention de se jeter du haut d'une montagne et qu'il montait à chaque fois. Au sommet d'une montagne pour se jeter, Gabriel se présentait devant lui et disait : "O Mohammed ! Tu es vraiment le messager d'Allah en vérité", après quoi son cœur se tait et il se calme et retourne à la maison. Et quand la période de la venue de l'inspiration devenait longue, il faisait comme auparavant, mais quand il atteignait le sommet d'une montagne, Gabriel se présentait devant lui et lui disait ce qu'il avait dit auparavant. (Ibn `Abbas a dit à propos de la signification de : 'C'est lui qui dissipe le lever du jour (des ténèbres)' (6.96) et Al-Asbah.

Sahih al-Bukhari 6982 Livre 91, Hadith 1

A 40 ans, le prophète Mohammed n'était même pas au courant qu'il était envoyé par Allah.
Lisons et analysons le récit d'Aicha, la mère des croyant, son récit est à prendre très au sérieux
 
B

Baruc

l'inspiration divine pour le messager d'Allah se présentait sous la forme de bons rêves corrects dans son sommeil.
Et si seulement ces révélations n'étaient que des rêves
 
B

Baruc

alors qu'il se trouvait dans la grotte de Hira. L'ange vint à lui et lui demanda de lire. Le Prophète a répondu : "Je ne sais pas lire." (Le Prophète a ajouté), "L'ange m'a attrapé (avec force) et m'a pressé si fort que je ne pouvais plus le supporter." Il m'a alors relâché et m'a de nouveau demandé de lire
l'Ange lui a demandé de lire, mais de lire quoi, il n'y avait pas de livre. Certains musulmans disent que l'Ange lui a demandé de réciter, comment pouvait-il réciter quelque chose dont il ignorait. Si l'ange avait répète , tout ça aurait un sens.
 
B

Baruc

L'ange m'a attrapé (avec force) et m'a pressé si fort que je ne pouvais plus le supporter." Il m'a alors relâché et m'a de nouveau demandé de lire, et j'ai répondu : "Je ne sais pas lire", après quoi il m'a repris et m'a pressé une seconde fois jusqu'à ce que je ne puisse plus le supporter. Il m'a alors relâché et m'a redemandé de lire, mais j'ai à nouveau répondu : "Je ne sais pas lire (ou que dois-je lire ?)". Là-dessus, il m’attrape pour la troisième fois et me presse, puis me libère et me dit : "Lis : Au nom de ton Seigneur, qui a créé (tout ce qui existe).
Dans tout l'histoires sainte, l' Ange Gabriel n'avait jamais brutalisé un humain.
Quand il apparut à marie, la première chose qu'il a dit : La paix soit avec toi Marie, de même quand il apparut à Zacharie le père de Jean, il dit : la paix soit avec toi.
 
B

Baruc

le messager d'Allah revint avec l'Inspiration, ses muscles du cou se contractant de terreur jusqu'à ce qu'il rentre et dit à Khadija : "Couvre-moi ! Couvre-moi !" Ils l'ont couvert jusqu'à la fin de sa peur, puis il a dit : "O Khadija, qu'est-ce qui ne va pas chez moi ?" Puis il lui raconta tout ce qui s'était passé et dit : "Je crains que quelque chose ne m'arrive.
Jusqu'ici Mohammed ne savait toujours pas qui était la créature qui l'avait terrorisé
 
B

Baruc

Khadija dit :" Jamais ! Mais ayez la bonne nouvelle, car par Allah, Allah ne vous fera pas honte, car vous gardez de bonnes réactions avec votre Mes amis et mes parents, dites la vérité, aidez les pauvres et les démunis, servez généreusement vos invités et aidez ceux qui la décrivent et qui sont touchés.
Waouh, Khadija (la chrétienne ) sans même assister à la scène, est la première à deviner que c'est la bonne nouvelle qui vient d'Allah
 
B

Baruc

Khadija l'a ensuite accompagné chez (son cousin) Waraqa bin Naufal bin Asad bin Abdul` Uzza bin Qusai. Waraqa était le fils de son oncle paternel, c'est-à-dire le frère de son père, devenu chrétien pendant la période pré-islamique et qui écrivait en arabe et écrivait des évangiles en arabe autant qu'Allah lui avait demandé d'écrire.
Waraqa un chrétien qui écrivait en arabes les évangiles, qu'autant Allah lui avait demandé d'écrire.
Ce fameux Waraqa, était-il prophète ?
 
B

Baruc

C'était un vieil homme et il avait perdu la vue. Khadija lui dit : "O mon cousin ! Écoutez l'histoire de votre neveu. "Waraqa demanda :" O mon neveu ! Qu'avez-vous vu ? "Le Prophète a décrit tout ce qu'il avait vu." Waraqa a déclaré : "C'est le même Namus (c'est-à-dire Gabriel, l'Ange qui garde les secrets) qu'Allah a envoyé à Moïse.
Enfin Mohammed apprend qui était cette créature qui l'a terrorisé, de la bouche de notre prophète Waraqa bin Naufal. Sans assisté à la scène, pourtant il devine quand même que cette créature était le même Ange qui a été envoyé à Moïse
 
B

Baruc

Le messager d'Allah demanda :" Vont-ils me mettre à la porte ? ", Waraqa répondit par l'affirmative en disant :" Jamais un homme n'est venu avec quelque chose de similaire à ce que vous avez acheté, mais a été traité avec hostilité. Si je devais rester en vie jusqu'au jour où vous serez démis de mes fonctions, je vous soutiendrais fermement. " Mais au bout de quelques jours, Warqa mourut et l'inspiration divine fut également interrompue pendant un moment. Le prophète devint si triste que nous avions entendu dire qu'il avait plusieurs fois l'intention de se jeter du haut d'une montagne et qu'il montait à chaque fois. Au sommet d'une montagne pour se jeter, Gabriel se présentait devant lui et disait : "O Mohammed ! Tu es vraiment le messager d'Allah en vérité", après quoi son cœur se tait et il se calme et retourne à la maison.
Quand Waraqa mourrut, le prophète eut voulu se suicider, pas une fois, mais à plusieurs reprises du haut d'une montagne, et on verra par la suite que même après avoir reçu plus 1/3 du coran, il continua à faire des tentatives de suicide

Et quand la période de la venue de l'inspiration devenait longue, il faisait comme auparavant, mais quand il atteignait le sommet d'une montagne, Gabriel se présentait devant lui et lui disait ce qu'il avait dit auparavant. (Ibn `Abbas a dit à propos de la signification de : 'C'est lui qui dissipe le lever du jour (des ténèbres)' (6.96) et Al-Asbah.
 
nordia

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
Je me souvient avoir lue que le prohéte avait tenter de ce sucider à plusieur reprise ça me semble etrange qu il veuille mettre fin à ces jours pourquoi ?
 
B

Baruc

Je me souvient avoir lue que le prohéte avait tenter de ce sucider à plusieur reprise ça me semble etrange qu il veuille mettre fin à ces jours pourquoi ?
Pas une fois, mais à plusieurs reprises, encore une fois ce n'est pas qui le raconte, c'est Aicha la mère des croyantes
 
B

Baruc

De nos jours si un homme a des envies de suicide, comment l'appelle-t-on ?
 
Chriski

Chriski

Le veilleur
Bladinaute averti
serais-tu près à suivre un schizophrène ?
Meme suivre quelqu’un de normal je ne le ferais pas.(pour info je ne crois à aucune religion,qu’il y ait quelque chose j’ai des doutes ou j’espere,mais je n’y crois pas comme les religions l’enseignent,ou nous le présente,tout ceci ressemble plus à du folklore pour moi)
 
Phenomenal18

Phenomenal18

Meme suivre quelqu’un de normal je ne le ferais pas.(pour info je ne crois à aucune religion,qu’il y ait quelque chose j’ai des doutes ou j’espere,mais je n’y crois pas comme les religions l’enseignent,ou nous le présente,tout ceci ressemble plus à du folklore pour moi)
De nos jours personne (ou alors très peu de monde) ne suivrait et croirait quelqu'un qui se prétend envoyé de Dieu
C'est un délire des millénaire précédents
 
Phenomenal18

Phenomenal18

A voir les nouvelles sectes telles que la scientologie, il faut croire que la naïeveté et l'ignorance n'ont pas disparues.
Il faut être désespéré et naïf pour adhérer pleinement et consciemment aux discours de certaines personnes qui disent détenir la Vérité pour être heureux dans ce bas monde et même parfois dans celui de l'au delà :(

L'esprit critique est la clé de tout
 
Chriski

Chriski

Le veilleur
Bladinaute averti
Il faut être désespéré et naïf pour adhérer pleinement et consciemment aux discours de certaines personnes qui disent détenir la Vérité pour être heureux dans ce bas monde et même parfois dans celui de l'au delà :(

L'esprit critique est la clé de tout
Le pire c’est que même dans les sectes tu retrouve des intellectuels,des médecins,des notaires,ces sectes ont un sacré pouvoir de persuasion,ou alors c’est personnes sont cultivées,ce qui n’empechent pas d’etre vulnérable et naïf apparemment .
 
Haut