Rabat: un bizutage envoie deux étudiantes aux urgences

Kiosque360.
Une étudiante de l’ENSM de Rabat ainsi que sa sœur ont été violemment agressées dans la cour de cet établissement. L’épreuve du bizutage a tourné au vinaigre pour les deux jeunes filles qui ont été sérieusement blessées avec une fracture pour l’une et des ecchymoses pour l’autre.

Deux étudiantes de l’Ecole nationale supérieure des mines de Rabat (ENSMR) ont été blessées plus ou moins gravement après avoir été lâchement agressées par leurs camarades dans la cour de l’établissement. Leur seul tort est d’avoir refusé de subir l’épreuve de bizutage qu’imposent les anciens aux nouveaux arrivants dans les grandes écoles à accès libre. Des séquences vidéo ont été longuement relayées sur les réseaux sociaux dans lesquelles on voit un groupe d’étudiants et d’étudiantes frapper violemment les deux jeunes filles. Les deux victimes souffrent de contusions et de plaies, qui a obligé l’une d’elles à se diriger vers l’hôpital où le médecin a diagnostiqué une fracture au niveau de sa main.

Selon certaines sources, l’histoire a commencé quand une étudiante de l’ENSMR a été victime de violence. Elle est allée se plaindre à sa sœur, elle aussi étudiante dans un établissement supérieur à Rabat, qui l’a accompagnée à ladite école pour protester auprès de la direction. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle fut, elle aussi, prise à partie par une horde d’étudiants qui l’ont aspergée d’eau, rouée de coups de pied avant de la trainer au milieu de la cour.

Les étudiants présents n’ont pas bougé le doigt au moment où d’autres ont poussé l’effronterie jusqu’à filmer l’agression avec une passivité déconcertante. La victime a souffert de contusions, de plaies et a eu des problèmes respiratoires qui ont nécessité son transport à l’hôpital.

Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du lundi 30 septembre, que plusieurs associations d’étudiants des instituts supérieurs avaient appelé à supprimer le bizutage à l’accueil des nouveaux arrivants dans les écoles supérieures et les classes préparatoires.

Des «rituels» que pratiquent, à chaque rentrée universitaire, les anciens étudiants dans les écoles préparatoires, les instituts supérieurs et les facultés à accès libre. Mais ces coutumes se transforment parfois en actes embarrassants et humiliants accompagnés d’actions violentes.

Les anciens contraignent leurs nouveaux camarades à accepter des pratiques comme le jet d’œufs et de farine ainsi que l’obligation pour les garçons de porter des robes et de se maquiller de manière fantaisiste. Des pratiques qui sont en vogue dans les casernes où les anciens militaires bizutent leurs nouveaux camarades pour faciliter leur intégration.

 
La durée des études est de trois ans et l'admission se fait principalement par le Concours National Commun (CNC) après avoir effectué deux ou trois ans en classes préparatoires aux grandes écoles d'ingénieurs. :D
bah oui les écoles les plus prestigieuses sont publiques
Elite intellectuelle pas financière hein ... c 'est bien Mines , certes pas en France ...mais bon il doit y avoir un jumelage non ?
 
Oui ils font aussi des trucs horribles. Mais si tu veux pas on te laisse tranquille. Tu subis des trucs chelou que si tu accepte, en tout cas en Belgique c'est comme ça.
C’est partout pareille rien ne t’oblige à tout accepter, sauf qu’aucune école (peu importe où elle se trouve) n’est à l’abri d’une dérive de la part d’une poignée d’étudiants.

J’ai été nommée reine du bizutage à mon école. Non parceque j’ai accepté de tout faire, mais surtout d’avoir su garder mon calme et mon sang froid.

Personne ne m’a tabassée, mais j’aurai pu tomber effectivement sur des sauvages qui n’auraient pas supporté que je tienne tête avec un calme déconcertant.
 
bah oui les écoles les plus prestigieuses sont publiques
Elite intellectuelle pas financière hein ... c 'est bien Mines , certes pas en France ...mais bon il doit y avoir un jumelage non ?
oui ..ils ont un lien avec Mines Paris ...
c'est l'une des rares écoles étrangéres d'ingenieurs qui fait partie du CPGE Francais (X, Mines, PC etc...)

Mines Rabat = très haut poste et salaire d'embauche et jusqu'à ta retraite :D
 
C’est partout pareille rien ne t’oblige à tout accepter, sauf qu’aucune école (peu importe où elle se trouve) n’est à l’abri d’une dérive de la part d’une poignée d’étudiants.

J’ai été nommée reine du bizutage à mon école. Non parceque j’ai accepté de tout faire, mais surtout d’avoir su garder mon calme et mon sang froid.

Personne ne m’a tabassée, mais j’aurai pu tomber effectivement sur des sauvages qui n’auraient pas supporté que je tienne tête avec un calme déconcertant.
elles l'auraient mérité parce que n'ont pas réussi à garder le calme ?
une meute contre 1 ou 2 personnes ce n'est jamais acceptable quelque soit le contexte.
 
si je l'ai lu biensur ... mais tout le reste pèse sut une autre compréhension
Bin non, tu As juste retenu mon expérience perso, mais pas le reste.
C’est partout pareille rien ne t’oblige à tout accepter, sauf qu’aucune école (peu importe où elle se trouve) n’est à l’abri d’une dérive de la part d’une poignée d’étudiants.

J’ai été nommée reine du bizutage à mon école. Non parceque j’ai accepté de tout faire, mais surtout d’avoir su garder mon calme et mon sang froid.

Personne ne m’a tabassée, mais j’aurai pu tomber effectivement sur des sauvages qui n’auraient pas supporté que je tienne tête avec un calme déconcertant.
Tout ce qui est en gras sur mon message contredit ce que tu avance sur l’intention de mon comm sauf que ta compréhension était sélective et ton attention n’a voulu retenir qu’une partie de mon comm. prise sans le reste de mon message aurait pu être interprétée comme tu l’as Fait.
 
Bin non, tu As juste retenu mon expérience perso, mais pas le reste.

Tout ce qui est en gras sur mon message contredit ce que tu avance sur l’intention de mon comm sauf que ta compréhension était sélective et ton attention n’a voulu retenir qu’une partie de mon comm. prise sans le reste de mon message aurait pu être interprétée comme tu l’as Fait.
je n'avance rien du tout sur ton intention.
Je parle de ma compréhension qui en effet est influencée par un champ lexical autour du calme et de a maîtrise de soi ( ce qui dans ma lecture de article aurait défaut aux deux victimes )

je ne posais qu'une question et conclusion pour dire que rien n'excuse la violence. et tu es d'accord avec ça.
 

Alkhanafous

السن يضحك لسن والقلب فيه لخديعة
Je n'ai jamais compris ce délire. C'est d'une débilité.
Tu as des délires qui restent acceptables.
J'étais chargé de faire un cours aux arrivants, qui n'a rien à avoir avec leurs études, j'ai vu dans les yeux de certains les larmes, ils se disaient est ce que j'ai bien choisi et est ce que je tiendrai le coup.

Mais on leur a bien réservé des bonnes surprises et tu parraines un pour qu'il ne soit pas perdu au début.
 
Dernière édition:
Tu as des délires qui restent acceptables.
J'étais chargé de faire un cours aux arrivants, j'ai vu dans les yeux de certains les larmes, ils se disaient est ce que j'ai bien choisi et est ce que je tiendrai le coup.

Mais on leur a bien réservé des bonnes surprises et tu parraines un pour qu'il ne soit pas perdu au début.
Tu n avais pas encore de broyeur à l époque heureusement😅
 
Tu as des délires qui restent acceptables.
J'étais chargé de faire un cours aux arrivants, qui n'a rien à avoir avec leurs études, j'ai vu dans les yeux de certains les larmes, ils se disaient est ce que j'ai bien choisi et est ce que je tiendrai le coup.

Mais on leur a bien réservé des bonnes surprises et tu parraines un pour qu'il ne soit pas perdu au début.
tu le parraines en les faisant mangeant de la langue de vache et en rampant ds le centre ville ?
 

Alkhanafous

السن يضحك لسن والقلب فيه لخديعة
l7ezra ma m3anach.
je te demande juste si ce genre de parrainage de bouffons étaient ton délire. Mais je crois que non
J'ai complètement oublié que tu m'as posé une question.
:D

Ce n'était pas un bizutage de sauvages, on avait une directrice qui veillait, le moindre dérapage ne le pardonne pas.

Donc c'était plus des blagues et la bonne ambiance que de l'humiliation. Ca se termine par un goûter et des parrainages, c'est pratique quand tu arrives et tu as besoin d'infos donc tu te retournes vers un ancien.

Sinon, je vais quand même faire pareil comme @Sanid
😂
 
J'ai complètement oublié que tu m'as posé une question.
:D

Ce n'était pas un bizutage de sauvages, on avait une directrice qui veillait, le moindre dérapage ne le pardonne pas.

Donc c'était plus des blagues et la bonne ambiance que de l'humiliation. Ca se termine par un goûter et des parrainages, c'est pratique quand tu arrives et tu as besoin d'infos donc tu te retournes vers un ancien.

Sinon, je vais quand même faire pareil comme @Sanid
😂
en fait vs vouliez juste choper des jeunes. gallek bizutage
 
Haut